Mes vacances en Framakey Ubuntu Remix

closeCet article a été publié il y a 12 ans 5 mois 26 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Toutes les bonnes choses ayant une fin, mes vacances approchent de leur terme. Plus qu’un petit week-end encore et c’est le retour aux « affaires » comme on dit 🙂 !

Cet été, comme tous les autres d’ailleurs, je suis parti avec un ordinateur portable emprunté à mon employeur. Installé et configuré sur ce dernier tout mon kit de travail à distance pour pouvoir le cas échéant me connecter et gérer une situation difficile.

fkur_smallComme je n’aime pas mélanger personnel et professionnel, j’ai décidé cette année d’utiliser la toute nouvelle Framakey Ubuntu-fr Remix sortie juste avant l’été et rendue disponible en téléchargement.

Je vous propose donc un petit retour d’expérience qui ne vaut bien sûr pas pour généralité, car il ne concerne que mon utilisation.

Voici une description de son contenu issue du site de la Framakey :

Sous la forme d’une clé USB de 4Go, elle contient :

  • Ubuntu-fr Live USB : le système d’exploitation Ubuntu Linux 9.04, adapté et francisé par la communauté Ubuntu-FR ;
  • La Framakey 1.10 : le célèbre pack de logiciels libres portables pour Windows, fonctionnant directement sans installation depuis votre clé USB ;
  • plusieurs logiciels libres portables pour Mac OS X (le navigateur Firefox, le client mail Thunderbird, la messagerie multi-protocole Adium, etc) ;
  • des contenus et des ressources libres (musiques, textes, etc).

Autre raison de ce choix, j’ai du mal à utiliser désormais Windows pour mes loisirs informatique (perte de repères 🙂 ). L’année dernière j’avais eu recours à la virtualisation et à Virtualbox pour emmener ma distribution préférée. Je m’étais alors heurté aux 512Mo de RAM du portable que j’avais à ma disposition qui avait rendu l’utilisation assez délicate de cette solution avec des temps de réponses assez mauvais.

Cette année, je souhaitais donc éviter la virtualisation bien que disposant d’un portable doté de 1Go de RAM. La Framakey Ubuntu Remix constituait donc une bonne solution et c’était l’occasion de la tester en « grandeur nature ».

Il existe d’autres solutions de type « Live USB ». Pour rappel,  elles permettent de démarrer un système d’exploitation installé sur une simple clef USB. Il faut cependant pour cela que cette fonctionnalité soit supportée par le BIOS de votre ordinateur. Le BIOS est le petit programme qui permet à votre ordinateur de démarrer puis de lancer le système d’exploitation.

Aujourd’hui la quasi totalité des distributions GNU/Linux supportent ce type de fonctionnement. Un utilitaire comme UNetbootin permet de créer très facilement une distribution Live USB à partir d’une image ISO. Pour avoir testé la solution par le passé, je me souviens que tout n’était pas rose et qu’il fallait pour certaines distributions encore configurer pas mal de choses notamment au niveau de la persistance de la session utilisateur. Par persistance, comprenez la sauvegarde des paramètres et d’une manière générale de toutes les modifications effectuées durant la session.

Avec la Framakey tout est déjà prévu et configuré. Toutes les modifications apportées sont sauvegardées, qu’il s’agisse des données de configuration de la session ou encore des ajouts de programmes que vous pourrez faire.

Autre particularité notable, les profils Firefox et Thunderbird sont communs aux trois systèmes d’exploitations utilisables avec la Framakey. Dans mon cas je retrouve mes extensions, historiques, favoris de Firefox aussi bien dans ma session Ubuntu que lors de l’utilisation sous Windows. Même chose pour mes emails et la configuration de mes comptes sous Thunderbird. Un vrai confort et une très bonne idée de la part de l’équipe Framakey. En effet, il m’est arrivé de devoir utiliser Windows et pouvoir accéder à mes mails personnels ou à mes favoris sans devoir redémarrer le portable fut très appréciable.

Pas de problème de stabilité notable lors de l’utilisation d’Ubuntu en mode « USB » si ce n’est quelques plantages de Midori (un navigateur léger basé sur Webkit) ou d’utilitaires graphiques comme Hugin (logiciel permettant d’assembler des photos pour faire des panoramas).

A noter tout de même des « blocages » d’une à deux secondes chaque fois que Firefox ouvre une nouvelle page. Visiblement ce dernier fait des accès à la clef USB ce qui bloque l’ensemble de Firefox. Pourtant la clef USB 8Go que j’utilisais disposait de très bonnes performances. On se rend compte dans ce type de configuration que Firefox devient « gourmand » en ressource pour nous procurer davantage de confort. Le support du multi-tâche encore à l’état de projet pour les onglets permettrait de palier à ce problème. Un point en faveur de Google Chrome sur ce plan.

Au final un bilan positif, je conserve donc cette Framakey précieusement en vue d’autres utilisations.

Je profite également de cet article pour relayer la campagne de communication en cours sur la sortie du FramaDVD. Je vous reproduis ici une partie du communiqué de presse qui m’a été adressé :

Le DVD comprend notamment :

  • Plus  de  90  logiciels  libres  à  installer,  classés  par  catégories  et  explicités  (des  logiciels  de graphisme, des jeux ou des programmes pour les plus petits…) ;
  • Des tutoriels vidéos qui présentent les fonctionnalités d’une vingtaine de logiciels ;
  • Une  partie  contenant  des  textes,  vidéos,  images  et  sons  utilisables  et  diffusables librement.

Le  DVD  est  en  téléchargement  libre  sur  le  site  Internet  à  l’adresse  :  www.framadvd.org.  Il  est  également possible de le commander sur le site de FramaDVD.

Les particularités de FramaDVD

  • Le support DVD fonctionne sous Windows, MacOS et Linux.
  • Le contenu est largement ouvert à la culture libre (photos, vidéos, textes, musiques)..
  • 100%  sous  licence  libre,  FramaDVD  est  conçu  pour  être  un  outil  facilement  adaptable pour les structures souhaitant réaliser des dérivés.

J’ai parcouru la version en ligne très rapidement et on y retrouve un bon condensé de logiciels couvrant déjà bon nombre d’usage, mais aussi des fiches thématiques sur le Libre. A conseiller à un débutant en logiciel libre.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

6 réponses

  1. Sylvie DROUET dit :

    Bonjour,

    Ce que je viens de lire conrfirme parfaitement ce que je pense de cette « petite clé » ( je dis petite par la taille) qui ouvre la voie à de grands travaux en informatique (grands par le choix, le confort et les aptitudes à nous sentir « chez nous » lors de son utilisation)

    Bravo Framasoft !

  2. Guimloute - Guillaume dit :

    Bonjour Philippe,

    Pour le problème du délai d’accès de firefox, j’ai déjà rencontré un problème similaire sur ma Debian après mon déménagement. Dès que j’accédais à une nouvelle page, il y avait comme un retard à l’allumage. Et sur Thunderbird, je voyais aussi que l’accès au serveur avait un délai de 2 ou 3 secondes. Dans mon cas, il s’agissait des adresses de serveurs DNS qui n’étaient pas bonnes.
    Peut-être devrais-tu vérifier cela?

    En tout cas j’ai bien envie de l’essayer cette petite framakey. Encore une magnifique initiative des ptis gars de Frama. 🙂

  3. Philippe dit :

    @Guillaume : j’ai utilisé plusieurs connexions internet durant mes vacances et cela n’a pas changé le comportement. j’ai vu cet article sur l’optimisation de la base SQL Lite utilisée par Firefox. Une piste peut-être.

  4. Guillaume dit :

    Merci pour ce lien Philippe, je testerai cela.
    Je n’ai jamais effectué cela… et mon Firefox est toujours aussi rapide.
    J’ai eu l’impression lorsque j’ai rencontré mon problème, qu’en me connectant à un nouveau réseau wifi le routeur ne communiquait pas les DNS au gestionnaire sur ma Debian. En fait c’est le module qui gère le dhcp qui m…dait un peu. Et donc je devais recopier manuellement les DNS (accessibles depuis l’outil de configuration de ma box à travers firefox) dans les bons fichiers de config:
    http://www.commentcamarche.net/forum/affich-9889236-debian-reecriture-resolv-conf
    commentaires 7 à 10.
    Bonne soirée

  5. pyg dit :

    Zut, j’avais raté cet article 🙂

    Merci beaucoup Philippe pour cette synthèse « concrète » d’une utilisation en conditions réelles de la FKUr.

    Evidemment, ce n’est que la première version de cette clé, j’ai déjà commencé à lister quelques améliorations qu’on devrait y apporter.

    D’ici là, si tu veux on en discute autour d’un verre ou d’un café (Lyon Powaaa !) ?

  6. Philippe dit :

    @pyg : pas de problème pour discuter de la Framakey de la pluie et du beau temps autour d’un café ou d’une bière, c’est encore la saison des terrasses 😉