Kolab le groupeware open source adopte une nouvelle interface Web

closeCet article a été publié il y a 12 ans 4 mois 2 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Kolab est un projet open source porté par la société Kolab System. Il a été lancé en 2002 et a pour objectif de fournir un outil de groupware ou de travail collaboratif regroupant les fonctionnalités de gestion des courriels, des calendriers, de contacts ou encore des notes. Disposant de nombreux logiciels clients qui permettent la consultation de ces éléments, Kolab vient d’adopter une nouvelle interface web basée sur Webmail RoundCube

Kolab, histoire et choix technologiques

Ce projet a été lancé en 2002 avec une première version reposant sur un assemblage de composants existants :

Une pile logiciel qui n’a pas évolué si ce n’est pour suivre les montées en version. Kolab repose donc sur un assemblage d’outils standards que l’on peut d’ailleurs pour la plupart qualifier de standards établis et largement répandus dans le domaine des logiciels d’infrastructure open source. Ce qui donne une solution robuste et capable de monter en charge de façon significative.

Un autre choix intéressant du projet est d’avoir décidé de stocker l’ensemble des données utilisateurs dans le logiciel Cyrus IMAP. A la base, ce dernier est destiné à mettre en place un serveur de stockage des courriels accessible grâce au protocole IMAP. Les données comme les rendez-vous de l’agenda ou les contacts ou encore les notes sont également stockées dans le serveur Cyrus IMAP en utilisant un format XML ouvert spécifique à Kolab.

Ce choix offre plusieurs avantages. On utilise les fonctionnalités de synchronisation du protocole IMAP entre le serveur et le logiciel client, permettant ainsi de conserver toutes les données de l’utilisateur sur le serveur. Ceci garantit la bonne sauvegarde des données et de gérer un accès ubiquitaire au travers de différents logiciels clients (Web, poste de travail, smartphone, etc…).

De plus, l’ouverture du format de stockage des données a favorisé le développement de plusieurs logiciels clients pour Kolab dont :

  • Kontact issue du projet KDE
  • Thunderbird de Mozilla avec une extension dénommée SyncKolab. Une extension qui a malheureusement du mal à suivre les évolutions désormais rapides de Thunderbird à l’image de Firefox. Je l’utilisais à une époque comme outils de sauvegarde. A l’heure où j’écris cette article elle ne semble plus fonctionner avec Thunderbird 8. Si vous avez des retours d’expérience à ce sujet, laissez-les en commentaires.
  • Evolution du projet GNOME avec une extension qui fait désormais partie à part entière depuis cette fin d’année du projet GNOME.
  • Le groupware web Horde
  • Des plugins propriétaires pour Microsoft Outlook : Bynari Connector et KONSEC Konnektor. Un plugin sous licence GPL est également disponible : Kolab Sync
  • Un connecteur pour smartphone Android : Kolab Sync for Android
  • Un connecteur Active Sync : Z-Push intégré dans Kolab depuis sa version 2.3

Parmi toutes ces solutions, la plus « naturelle » mais plutôt limitée aux systèmes d’exploitation GNU/Linux, est le logiciel Kontact. Celui-ci est cependant aussi disponible sur plateforme Windows, mais je ne saurais me prononcer sur sa stabilité.

Un nouveau logiciel web client pour Kolab

A cette déjà longue liste, s’ajoute désormais un nouveau client web basé sur RoundCube qui vient d’annoncer la sortie de sa version 0.7. A ce jour, RoundCube est à mon avis un des meilleurs webmail open source pour ceux que la complexité de mise en oeuvre de Horde peut effrayer.

RoundCube est doté d’une interface très ergonomique et simple d’utilisation. Kolab System a travaillé en collaboration avec l’équipe de RoundCube pour intégrer parfaitement ce dernier dans Kolab. Ainsi, RoundCube se voit doté d’un Agenda. Les sources des plugins  réalisés pour  RoundCube sont disponibles sur ce site.

Agenda RoundCube

La démarche du projet Kolab qui consiste à assembler des logiciels existants est louable. Elle évite ainsi de développer un énième logiciel de groupware open source et permet à des projets comme RoundCube d’améliorer encore leur solution.

Une version 3 finalisée de Kolab est annoncée pour mai ou juin 2012.

Kolab System propose une solution packagée complète de Kolab sur la base des distributions GNU/Linux Univention Corporate Server (UCS) 2.4 ainsi que Red Hat Enterprise Linux (RHEL) Versions 5 et 6 accompagné d’un service de support.

[Source]

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

9 réponses

  1. Syvolc dit :

    Terrible ! Ce qui manquait vraiment à Roundcub était l’agenda, cette solution bien plus moderne que Horde va donner un coup de jeune à Kolab.
    Kolab est vraiment un super projet, avec owncloud c’est pour moi les deux projets qui peuvent donner des solutions très puissantes pour les serveurs personnelles.


    Syvolc

  2. Philippe dit :

    @Syvolc : concernant owncloud, je ne l’ai pas noté dans l’article, mais il est dans la liste des choses qui pourraient être intégré à Kolab 🙂

  3. syvolc dit :

    Ok ! encore une super bonne nouvelle alors. J’ai hate que cela soit réalisé.

    merci pour ton article
    Syvolc

  4. Bonob0h dit :

    Heuuuu y a pas la même chose pour un mixte de thunderbird/libreoffice/CMS/ERP/CRM/etc ?
    Un genre « ultime outil » à la fois « logiciel » et « web »

    Depuis … plus de 10 ans j’envoie ma lettre au Père Noël … mais toujours rien sous le sapin 😉

    C’est fout quand même ! Y a tout sous nos pieds pour le faire … avec les éléments existants …

    Mais il est vrai que les lutins préfères chacun faire dans leur coin ! Et passer leur temps à se morphoiser en Troll quand on leur propose de s’y prendre autrement 😉

  5. user2000 dit :

    bonsoir ya t’il une version de Kolab qui tourne sous windows??

    merci

  6. Philippe dit :

    Bonjour,

    Probablement pas. Les composants utilisé n’existent pas ou alors pas dans leur totalité à mon avis sur cette plateforme. Par contre, il est possible de virtualiser un système d’exploitation GNU/Linux sous Windows…
    Pour quelle raison vouslez-vous le faire tourner sous Windows ?

  7. user2000 dit :

    la boite pour laquelle je boss n’autorise pas la mis en place d’un os linux sur nos serveurs donc …….

    merci

  1. 19 décembre 2011

    […] Philippe Scoffoni : Kolab le groupeware open source adopte une nouvelle interface Web Kolab est un projet open source porté par la société Kolab System. Source: philippe.scoffoni.net […]

  2. 4 juin 2012

    […] Kolab, le groupeware libre. Il embarque, CyrusIMAP, openldap, apache, postfix, proftpd et se donne d'une interface web retravaillé. […]