Fil breveté / Net sous contrôle / Movim : réseau social décentralisé / Que la Force soit avec nous

closeCet article a été publié il y a 11 ans 2 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Brevetons, nous verrons toujours ce que nous en ferons. tel est un peu la devise des grandes firmes américaines. Facebook n’échappe pas à la règle et a déposé un brevet pour le concept du fil d’information géré par un algorithme. Ainsi Twitter ou Identi.ca qui présentent les flux par ordre chronologique seraient donc à l’abri de ce brevet. Par contre, Google Buzz ou d’autres services de réseaux sociaux comme Linkedin pourraient être concernés si Facebook décidait d’avoir une attitude « agressive ». Cette course au brevet m’a toujours semblé aberrante même si je comprends très bien pourquoi elle est si systématiquement recherchée dans une économie basée sur la rareté dont on voit un peu plus tous les jours les dégats. J’attends de voir jusqu’à quel niveau tout cela pourra aller pour aboutir au brevet ultime qui vous obligera à payer une licence pour avoir le droit d’exister

Dans le même ordre d’idée qui revient à vouloir tout contrôler, le filtrage du Net avance dans nos contrées. Voici deux articles qui nous offrent un tour du monde de la question. Le premier fait un état des pratiques en matière de riposte graduée, celle qui consiste à couper la connexion internet. Le deuxième s’attache lui au filtrage des sites par les fournisseurs d’accès internet. Le tableau n’est pas très encourageant…

Les réseaux sociaux, on aime ou on aime pas, on trouve cela utile ou futile, toujours est-il que régulièrement apparaissent de nouvelles solutions sous forme de logiciel libre. Movim fait partie de ceux-là. Le point intéressant est que ce dernier est conçu pour fonctionner de façon décentralisée.

Movim peut se définir comme un Facebook additionné à un Flickr, Google Documents, Google Reader, Dailymotion, etc… Le tout pouvant être déployé sur un serveur qui vous appartient, et qui pourra se connecter au réseau des autres serveurs Movim, de manière totalement transparente pour l’utilisateur.

Pour finir, puisque le thème de cette revue de presse hebdomadaire est l’avenir du Web et notre liberté, voici un texte qui permettra aux adeptes du Libre de se sentir tout d’un coup dans la peau d’un chevalier Jedi brandissant son sabre laser pour combattre la noirceur du coté obscure de la Force. Alors, ne nous laissons pas emporter par la haine, n’ayons pas peur et continuons le combat. Car désormais ils doivent nous combattre et ça, c’est bon signe même si la guerre est loin d’être finie. Et souvenez-vous de l’Etoile Noire et de son architecture centralisée que l’on croyait invincible 😉

D’autres actualités de la semaine :

Vous avez peut-être raté ces articles :

Bonne fin de week-end à toutes et à tous :-) !

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

2 réponses

  1. 21 juin 2010

    […] [Philippe Scoffoni.net] Fil breveté / Net sous contrôle / Movim : réseau social décentralisé / … […]

  2. 18 août 2010

    […] Les combattants de la liberté apprécieront, mais n’est-il pas déjà trop tard ? (via Philipe.scoffoni.net et […]