Le torchon brûle-t-il entre Mozilla et Google ?

Le 16 déc, 2009 • Catégorie: Economie, Planet-Libre
Tags :
closeCet article a été publié il y a 4 ans 4 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Nous avons assisté à un petit échange acide entre Asa Dotzler Directeur de la communauté des développeurs Mozilla et Eric Schmidt le CEO de Google. Le sujet de cette discorde est une phrase assez malheureuse de Schmidt au cours d’une interview sur CNBC au sujet du droit à la vie privée sur Internet :

If you have something that you don’t want anyone to know, maybe you shouldn’t be doing it in the first place. If you really need that kind of privacy, the reality is that search engines — including Google — do retain this information for some time and it’s important, for example, that we are all subject in the United States to the Patriot Act and it is possible that all that information could be made available to the authorities.

S’il y a quelque chose que vous faites et que personne ne doit savoir, peut-être qu’il faudrait commencer par ne pas le faire. Si vous avez besoin qu’on respecte à ce point votre vie privée, le fait est que les moteurs de recherche – y compris Google – enregistrent et conservent des informations pendant un certain temps. Il faut bien réaliser que nous, aux USA, sommes soumis au Patriot Act et donc qu’il est possible que toutes ces informations soient mises à la disposition des autorités à leur demande. (Source Traduction)

Je passe sur le conseil donné par  Asa Dotzler d’utiliser Bing comme moteur de recherche en replacement de Google et vous aurez une assez bonne idée de la situation.

Cela présage-t-il d’une éventuelle rupture entre les deux partenaires ?

Je m’étais déjà posé la question en juillet dernier, Google reste un gros si ce n’est le pourvoyeur de fonds pour Mozilla et le contrat qui les lie touche à sa fin en 2011. Cependant, si l’on regarde la situation des deux protagonistes, Mozilla détient avec son navigateur Firefox à peu près 25 à 30% du marché des navigateurs. Si Firefox devait adopter un autre moteur de recherche par défaut, cela représenterait tout de même pour Google un manque à gagner potentiel.

Mais Firefox risque d’être de plus en plus attaqué par Chrome, la rumeur que Chrome est bien mieux que Firefox enfle dans la communauté Geek et il devient de bon ton de gausser Firefox et sa lenteur. Le pire c’est que ce n’est pas faux. J’ai installé la dernière version de Chrome pour laquelle on trouve désormais des packages prêt à l’emploi pour les distributions GNU/Lunix. J’ai ainsi pu télécharger un package pour ma Debian et l’installer sans le moindre souci.

Le lancement est quasi-instantané. La navigation est aussi il vrai plus rapide. Les extensions qui ont fait le succès de Firefox sont certes en petit nombre, mais leur absence était probablement le dernier rempart au basculement de la population Geek sur ce navigateur.

Si vous tenez à utiliser ce navigateur, je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser la version libre de Chrome : Chromium dont on trouve plus ou moins facilement des binaires installables, mais qui au  moins ne doit pas contenir certains ajouts. Pour mieux ce rendre compte de ces petits ajouts, vous pouvez vous reporter au comparatif entre Chrome et SRWare Iron un projet construit à partir des sources de Chromium. Vous pouvez télécharger une version pour Windows de ce navigateur.

Pour l’instant encore, il manque des extensions pointues comme Firebug ou webdevelopper pour Chrome, mais elles viendront avec le temps et n’intéressent qu’une minorité des utilisateurs de Firefox.

Mozilla sait qu’elle doit faire mieux, l’amélioration du temps de chargement de Firefox fait parti des priorités des développements de la prochaine version 3.6. Il ne fait pas de doute qu’elle sera attendue sur ce point et que d’ici là Chrome aura grossi les rayons de ces extensions. Un basculement pourraient avoir lieu dans la communauté Geek si les promesses de la version 3.6 ne sont pas tenues.

Mais revenons-en aux relations Google/Mozilla. Cette petite passe d’armes est-elle bien représentative des réelles relations entre les deux protagonistes ? Rien n’est moins sur. Mozilla  a besoin de Google pour son financement et Google a encore besoin d’un navigateur comme Firefox qui a contribué et continue à rendre ces applications plus attractives.

Car le métier de Google c’est de capter nos données pour les marchandiser. Le navigateur est un vecteur de cette captation. Google est un industriel du Net. En cela il a une avance plus que significative. Alors Chrome, n’est peut -être que la cerise sur le gâteau et son succès ou son échec ne devrait au final pas changer grand-chose. Alors, pourquoi se fâcher avec Mozilla ?

Il n’en demeure pas moins vrai que la Fondation Mozilla doit tout de même réfléchir à son mode de financement si elle ne veut pas se retrouver demain démunie. Et coïncidence de l’actualité, lors de la conférence Add-on-Con, Justin Scott a évoqué la possible apparition d’un Firefox Add’on Store pour la rentrée 2010. Une approche qui contraste avec le site actuel totalement gratuit où il est possible de faire des dons au développeur d’une extension.

Et si le prochain client en vu était tout simplement Microsoft et son moteur de rechercher Bing. Voilà qui ne manquerait pas de piquant !

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec votre réseau : Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Ou abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

3 trackbacks»

  1. Tweets that mention Le torchon brûle-t-il entre Mozilla et Google ? – Philippe Scoffoni -- Topsy.com
  2. Web Zapping #32 | webjet
  3. Internet ou l’illusion de la liberté d’expression. | Tout ça, le magazine qui touche à tous

21 Commentaires»

  1. aKa
    16 décembre, 2009 à 01h07

    Google vient de faire sa première grosse erreur de communication. Mais c’est une erreur qui était attendue au tournant, pour ne pas dire “espérée inconsciemment” par beaucoup, à commencer par certains de la communauté du libre.

    Il faut dire qu’ils sont énervant. Ils sortent de bons produits et ils savent ce que c’est que l’open source en l’utilisant quand ça les arrangent.

    L’ère Microsoft vs le logiciel libre est définitivement derrière nous.

  2. aKa
    16 décembre, 2009 à 01h09

    quand ça les arrange.

    (on prévisualise pas chez toi les commentaires ?)

  3. GoZ
    16 décembre, 2009 à 10h00

    Juste pour rebondir sur les navigateurs chrome et chromium. J’ai aussi installé chromium sur une ubuntu il y a plusieurs mois. Chromium n’est autre que la version libre de chrome, épurée du code google et sur lequel se base google pour son propre navigateur chrome (vous comprenez la ressemblance de nom maintenant ^^).
    J’en reviens a mon retour d’expérience: les tous débuts sur chromium (quand on a commencé a parler de chrome) étaient effectivement instable. Toutefois depuis plusieurs mois, voir un an, chromium est on ne peut plus stable… et effectivement plus rapide. Alors qu’il faut attendre plusieurs secondes que Firefox s’ouvre, Chromium est instantané. Les onglets et l’interface sont plus réactifs. on sent également une différence de vitesse au chargement de la page.

    Non je ne suis pas un google fan, j’en ai juste eu marre de la lenteur et des plantages inexpliqués de Firefox et ait donc voulu tester ce navigateur que j’ai en partie adopté. Pourquoi en partie ? Parce qu’en tant que développeur web, je développe avant tout avec Firefox qui désormais possède -enfin- la majorité des parts de marché (si on sépare réellement les différentes versions de IE, celles-ci n’ayant rien a voir les unes entre les autres, il ne sert a rien de les mettre dans le même sac). De plus, avec son plugin firebug, Firefox reste le navigateur le plus pratique pour développer.

    En parlant de plugins, ceux-ci ne pourraient justifier la lenteur de firefox. Je ne dispose que de peu de plugins : adblock+, Firebug, Screengrap (capture d’écrans), Flash
    Firebug étant désactivé par défaut.
    Concernant chromium, il possède également des plugins : adsweep et Flash

    Une dernière petite mésaventure sous chromium, j’ai eu un probleme d’affichage suite a une mise a jour du logiciel qui a été corrigée le lendemain. Donc développement très réactif !

    Pour conclure, je pense effectivement que Firefox peut avoir du soucis à se faire dans la communauté Geek, ou plutot dans les connaisseurs de l’informatique. En revanche, on ne change pas les habitudes de tout le monde, il a déja été difficile de les faire migrer sous Firefox, ce n’est pas pour de nouveau leur faire changer leurs habitudes.

    A long terme, Firefox peut avoir du soucis à se faire, mais aucun danger dans l’immédiat.

  4. gut
    16 décembre, 2009 à 10h11

    C’est vrai que beaucoup s’étonne de la rapidité de lancement de chromium sur Gnu/linux par rapport à Firefox. Un lien intéressant: http://linuxfr.org/~aurelieng/29147.html par Aurel. Durant le débat qui s’en suit, on s’aperçoit d’une raison possible de la cause:

    “2. Firefox n’a pas de problème sous linux, c’est la version 64 bits de firefox qui pose problème car Tracemonkey y est désactivé. Les performances de la version 32 bits sont ok.” Par contre

    “Cf. commentaires + hauts : le problème vient de TraceMonkey, qui est désactivé lorsque Firefox est compilé en 64 bits. Avec Firefox Minefield 3.7a, le speedup est tonitruant : 900ms et des soupières au benchmark Sun Spider :)” C’est pas bon pour Firefox 3.6 :-(

    Et seul tgl, a proposé un patch pour … le sroll.

    Après, pour revenir sur le sujet (la vie privée sur le net), chrome est rapide mais est-il sur ?? Qu’es-ce que rajoute Google pour que chrome ne soit pas sous licence BSD (au contraire de Chromium) ?? Pourquoi Firefox qui a bien une meilleur gestion des cookies qu’IE ou Chromium, ne refuse pas les cookies tiers par défaut, et ne propose pas de supprimer les cookies à la fermeture par défaut aussi(options donc Firefox est le seul à proposer à ma connaissance). Pourquoi faut-il une extension pour gérer (et supprimer) les cookies de Flash ? Pourquoi, faut-il aller dans about:config pour changer le moteur de recherche par défaut de la barre url ??

  5. Err404
    16 décembre, 2009 à 10h58

    J’ai vu Chromium chez un ami, et il semble plus rapide que Iceweasel (Firefox chez GNU/Linux Debian), par contre, chromium gère très mal la transparence des svg ainsi que leur marges dans une page: par exemple: (cette page utilise aussi des png semi-transparentes, tant pis pour les ancien IE)
    Avec Chromium le résultat du SVG est mauvais.
    Ça me fait penser au javascript et css pas complètement implémenté par IE, ce qui lui permettait d’être plus rapide, aux détriment des pages web et des standard du Web.
    Si Chromium veut être accepté parmi les Geek, il lui faudra être plus respectueux des normes et standard du Web que simplement plus rapide.

  6. richard
    16 décembre, 2009 à 12h34

    bonjour

    j’ai l’impression d’être l’OVNI des visiteurs de cet excellent blog dont j’apprécie tjs autant la pertinence des propos. ;-)

    Passée cette flagornerie, voici ma question :

    Comme pour le billet sur Thunderbird (j’avais ajouté un commentaire en disant qu’Evolution était bien), j’aimerais savoir pourquoi personne ne parle d’Opera qui est très bien aussi ?

  7. gut
    16 décembre, 2009 à 12h58

    @Richard: Peut-être parce qu’Opéra n’est même pas Open source (alors un logiciel libre ….)

  8. xorios
    16 décembre, 2009 à 13h09

    @richard : peut-être parce que Opera n’est pas libre ? ;-)

  9. idoric
    16 décembre, 2009 à 15h21

    Chrome, c’est un peu big browser. Même l’autorité allemande de sûreté des techniques d’information l’avait déconseillé sauf pour un usage très ciblé et limité¹.

    Je donne toujours le même exemple, mais pour moi il est très parlant. Chrome et Firefox (via le plugin Weave qui va lui être intégré) permettent par exemple de synchroniser les bookmarks. Mais là où Google peut tout simplement lire ces données, chez Firefox elles sont chiffrées via une phrase de passe avant d’être envoyées au serveur (cette phrase de passe lui étant donc inconnue). Mieux, pour les plus motivé il est possible de mettre en place son propre serveur weave (logiciel libre également), indépendant de celui de Mozilla.

    ¹ http://www.leparisien.fr/societe/les-risques-du-nouveau-navigateur-de-google-06-09-2008-203131.php

  10. richard
    16 décembre, 2009 à 15h29

    Merci pour vos différents commentaires

  11. Tristan
    16 décembre, 2009 à 20h20

    Non, le torchon ne brule pas entre Mozilla et Google. Par contre, Eric Schmidt a dit une grosse bêtise sur un thème précis (le respect de la vie privée), et plusieurs employés par Mozilla ont exprimé *leurs opinions personnelles sur leurs blogs personnels*. (C’est tous simplement ce qu’il fallait faire, à mon avis).

  12. Philippe
    16 décembre, 2009 à 21h34

    @aKa : Sur wordpress la fonction de prévisualisation n’existe pas par défaut. j’avais bien mis un plugin un temps, mais je l’ai enlevé, car il rajouté prés d’une centaine de Ko au poids de la page en javascript… J’essaierais de voir si il y un plus léger. +1 sur le MS vs Libre, c’est du passé…
    @GoZ : attention malgré tout au côté “disruptif” que peut avoir ChromeOS et son impact sur le marché des netbook, même si pour l’instant le risque semble modéré.
    @Richard, comme gut et xorios :-).
    @Tristan, merci d’apporter ici cette confirmation que j’oserais qualifier d’officielle et qui me semblait en tout état de cause la plus vraisemblable. Oui il fallait dénoncé les propos de Schmidt qui n’a pas fait dans la dentelle… De là à conseiller l’utilisation de Bing en remplacement de google fallait quand même oser. Même si c’était un conseil à titre “personnel”, le mélange des genres s’est peut-être invité à ce moment-là…

    En tout cas moi j’ai suivi son conseil (pas très longtemps, les résultats de Bing me semblent toujours bien moins pertinent que ceux de Google…), ça va faire quelques rentrées de moins pour la fondation.

  13. Louis
    17 décembre, 2009 à 01h14

    @Philippe : Entièrement d’accord avec toi. Je ne suivrai pas les recommandations de Mozilla, dans la mesure où les résultats de Bing sont vraiment en dessous de ceux de Google (même si pour arriver à ces résultats, il est possible que Google se base sur un historique de ce que j’ai déjà recherché).

  14. Tristan
    17 décembre, 2009 à 16h16

    @Philippe , qui écrit “De là à conseiller l’utilisation de Bing en remplacement de google fallait quand même oser. Même si c’était un conseil à titre « personnel », le mélange des genres s’est peut-être invité à ce moment-là… ”

    La raison pour laquelle Asa a expliqué comment utiliser Bing à la place de Google tient au fait que la privacy policy de Bing est supérieure à celle de Google car il n’y a pas de lien entre ton compte Microsoft et tes recherches. Ca n’est pas le cas chez Google.

    Source :

    Bing privacy policy : http://privacy.microsoft.com/en-us/bing.mspx

    > We store our Search service search terms (and the cookie IDs associated with search terms) separately from any account information that directly identifies the user, such as name, e-mail address, or phone numbers. Further, we have built-in technological and procedural safeguards designed to prevent the unauthorized correlation of this data.

    Google Privacy pollicy : http://www.google.com/privacypolicy.html

    Il se trouve que Bing.com aux USA est très différent de Bing.com en France. J’ignore exactement ce qui change entre les deux (probablement des robots plus actifs en langue anglaise d’une part et une version plus moderne du moteur d’autre part). Toujours est-il que Bing est compétitif contre Google aux USA, bien plus qu’il ne l’est en France.

    Ces deux facteurs – meilleure protection de la vie privée et competitivité – font que Bing est un choix légitime *aux USA*.

    Ah, cette intervention (tout comme la précédente) n’est PAS officielle. Quand je signe Tristan avec un lien vers le Standblog (et mon adresse mail perso), c’est personnel.

  15. Philippe
    17 décembre, 2009 à 23h48

    Bien compris Tristan, ton intervention n’est pas celle du représentant de Mozilla.

    C’est vrai que le Web a tendance à nous faire mélanger le perso et le pro. C’est bien de rappeler cette dichotomie dont je suis d’ailleurs le premier à me prévaloir comme c’est écrit sur toutes les pages de ce site dans la bannière à droite :”Les opinions exprimées ici sont mes opinions personnelles et ne représentent en aucun cas celles de mon employeur”.

    Alors je vais continuer d’exprimer mes opinions personnelles concernant justement ce sujet. Que Asa Dotzler en tant qu’individu puisse s’exprimer librement sur son site personnel et affirmer son désaccord profond avec Schmidt me semble tout à fait légitime. Cependant, il doit assumer l’aspect public de sa prise de position surtout lorsqu’il pousse les gens à utiliser Bing au détriment de Google. Sur le fond ces arguments sont tout à fait recevable, je les approuve mais ce n’est pas ce dont je souhaite parler ici.

    Quand on dit Nitot, c’est un peu comme dire Mozilla. Quand Nitot parle, c’est Mozilla que le grand public écoute, quelle que soit l’adresse email utilisée pour le dire. Le lecteur commun ne sait pas forcément faire cette différence. C’est la même chose pour Asa. Il y a donc pour moi un moment (et il existe pour tout le monde) où nous atteignons certaines limites car sur le Net le privée (perso) et le professionnel ne sont pas toujours facilement discernables surtout s’ils ne sont pas clairement affirmés.

    Conseiller les utilisateurs *de firefox* (le lien avec Mozilla) d’utiliser Bing le positionnait de l’autre coté de la barrière en faisant de façon implicite un lien entre son désaccord et son statut professionnel. J’oserais dire qu’il a commis une erreur de communication “personnelle” en mêlant Firefox à son propos vis à vis de Google. Il aurait du à titre personnel conseiller *tout le monde* d’utiliser Bing. Pourquoi les utilisateurs d’IE n’auraient-ils pas non plus droit à leur part de vie privée ?

    Mais c’est un avis personnel encore une fois et je vais probablement passer pour un coupeur de cheveux en quatre qui chercher absolument à avoir raison…

    En tout état de cause, le fait qu’il s’agisse d’une opposition personnel ne me rassure pas quand à la dépendance de Mozilla face aux subsides de Google, cela aurait pu laisser présager qu’une porte de sortie était en vue. Car si Bing est mieux que Google en terme de respect de la vie privée, il me semblerait du devoir de la fondation Mozilla de nous le proposer comme moteur de recherche par défaut ou tout du moins de nous proposer le choix lors du premier lancement, mais on ne rompt pas un accord commercial du jour au lendemain, c’est du business, tout comme je ne suis pas capable de rompre ma dépendance au moteur de recherche Google.

    EDIT : Louis n’a pas su faire la différence entre les propos d’asa et de Mozilla, il écrit “les recommandations de Mozilla”. Ce qui montre combien l’identification Personne/Société peut être forte parfois..

  16. Tristan
    18 décembre, 2009 à 08h47

    Je ne sais pas que je vais justifier les prises de position stratégiques de mon employeur vis à vis de ses partenaires dans un blog :-)

    Par contre, on peut lire avantageusement ceci : http://standblog.org/blog/post/2007/07/16/La-notion-de-Fuck-You-Money-et-son-importance

    Quant à Asa, il dit deux choses :

    1 – si vous voulez installer Bing, il faut faire ceci (installer un search plug-in)
    2 – la privacy policy de Bing est meilleure que celle de Google

    Il donne le choix, et il souligne le meilleur comportement de Bing par rapport à Google en terme de vie privée (pour ma part, je n’utilise ni l’un ni l’autre en ce moment, mais c’est mon choix personnel). Il ne recommande pas stricto sensu de passer à Bing. Il expose des faits. “And here’s how you can easily switch Firefox’s search from Google to Bing. (Yes, Bing does have a better privacy policy than Google.)” Note le “vous pouvez facilement passer à Google” et non pas “je vous recommande de” ou “vous devriez”.

    Mais le choix du moteur de recherche par défaut tient pour beaucoup au fait que Google Search *en tant que produit* donne les meilleurs résultats… C’est pour ça qu’il a été choisi en 2004. Aujourd’hui encore, il est le meilleur, même si l’écart s’est réduit, surtout aux USA, où Bing s’est beaucoup amélioré. On notera que dans certains pays d’Asie ou d’Europe de l’Est, Google n’est pas le choix de Mozilla par défaut, car ce n’est pas le meilleur moteur. C’est ça notre principal critère, et *de très loin* : la qualité des résultats.

  17. Philippe
    18 décembre, 2009 à 23h30

    Bon je ne vais pas surenchérir, c’est le week-end :-). Mais nous n’avons pas eu la même lecture des propos d’Asa. Mais peut-être est-ce du à ma tournure d’esprit pas franchement pro-Google et qui rêverait de voir Mozilla s’associer à cela.

    Dans tous les cas j’espère sincèrement que Mozilla est assis sur un énorme tas de Fuckyoumonney et continuera à nous offrir un navigateur pour le meilleur du web.

    Merci aussi Tristan de ces commentaires.

  18. Clochix
    20 décembre, 2009 à 19h11

    Désolé d’intervenir si tard. Avec deux remarques. Tout d’abord, je crois qu’Asa est connu pour ses prises de position assez tonitruantes. Je n’oserais le qualifier de troll, mais en mon for intérieur je crois bien qu’il ne vogue pas très loin de cette catégorie. Bref, je trouve que sa réaction a suscité beaucoup plus de bruit que nécessaire. Inventer une brouille entre Mozilla et Google a permis a plein de gens de générer de l’audience. La question des rapports entre Mozilla et Google doit évidemment être posée, mais je ne suis pas sûr que la saillie d’Asa soit une base saine pour le débat.
    Ma seconde remarque est que la montée en puissance de Chrome est une bonne chose, car elle va nous obliger à réfléchir un peu plus au slogan de Framasoft : Chrome est un logiciel dont le code source est libre et qui améliore l’expérience de surf de ses utilisateurs. Est-il pour autant un logiciel qui libère ses utilisateurs ?

  19. Philippe
    20 décembre, 2009 à 19h32

    @Clochix : Mieux vaut tard que jamais ! Concernant ta seconde remarque, il y a un point qui soit m’échappe toujours soit font de moins un pinailleur, mais Chrome n’est pas un logiciel libre. Les sources permettant d’obtenir le binaire de Chrome ne sont pas disponibles. Les sources disponibles permettent d’obtenir Chromium qui est pour moi un logiciel libre. De plus ce dernier ne comporte pas les fonctionnalités “critiquables” de Chrome qui en font un logiciel privateur pas excellence.

  20. Tristan
    21 décembre, 2009 à 09h55

    Merci Clochix pour ton commentaire bienvenu. Oui, Asa a la réputation d’être quelque peu abrasif et/ou urticant :-)

    Philippe : je suis très intéressé par la liste des “fonctionnalités criticables de Chrome qui en font un logiciel privateur”.

    De tête, j’en vois trois :

    1 – Processus qui tourne en tâche de fond pour vérifier la présence de mise à jour, même quand Chrome n’est pas lancé
    2 – obligation d’utiliser la toute dernière version (les mises à jour sont automatiquement appliquées)
    3 – Barre d’adresse faisant aussi office de barre de recherche , ce qui fait que tout caractère tapé dans la barre d’adresse est immédiatement envoyé à Google, même si on ne tape pas Entrée.

    Il faut aussi voir comment sont gérés les cookies.

    (Faut-il préciser que ce commentaire n’émane pas de mon employeur ? ;-)

  21. Philippe
    21 décembre, 2009 à 13h27

    @Tristan : Concernant les ajouts que l’on peut qualifier de criticables je donnais dans mon article un lien vers le comparatif Chrome/SRWare. La liste est la suivante. On y retrouve les éléments que tu as cité d’ailleurs. A noter que certaines sont désactivables dans la configuration de Chrome.

    Client-ID : Chrome creates a unique ID through which a user can be theoretically identified.
    Timestamp : Chrome remembers up to the second exactly when the software was installed.
    Suggest : Depending on the configuration, each time you put something in the address line,this information is sent to Google to provide suggestions.
    Alternate Error Pages : Depending on the configuration, if you have typed a false address in the adress bar, this is sent to Google and you get an error message from Google’s servers.
    Error Reporting : Depending on the configuration, details about crashes or failures are sent Google’s servers.
    RLZ-Tracking : This Chrome-function transmits information in encoded form to Google, for example, when and where Chrome has been downloaded.
    Google Updater : Chrome installs a updater, which loads at every Windows in background.
    URL-Tracker :Calls depending on the configuration five seconds after launch the Google homepage opens in background