Ubuntu c’est pas si mal finalement

Le 20 nov, 2012 • Catégorie: Dans la pratique, Planet-Libre
Tags :
closeCet article a été publié il y a 1 an 8 mois 5 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

UbuntuA chaque changement de machine, se pose la question de la distribution GNU/Linux qui va bien vouloir fonctionner dessus sans avoir besoin d’investir des heures de travail. Une question d’autant plus inquiétante quand, comme moi, on s’entête à acheter des ordinateurs portables “au goût du jour”.

Il était une fois Optimus

Vous vous souvenez peut-être de cette série d’articles que j’avais pu rédiger autour du support de la technologie Nvidia Optimus par les distributions GNU/Linux. Tout a commencé le jour où j’ai acheté un ordinateur portable doté de la fameuse technologie permettant de disposer des deux cartes graphiques. Une intégrée au processeur, en l’occurrence dans mon cas un iCore 3 d’Intel et une plus classique et plus puissante de chez Nvidia.

Le principe d’Optimus est de désactiver la carte graphique puissante lors d’une utilisation en mode bureautique. Lorsqu’une application réclame de la puissance pour calculer des rendus d’images, la carte  graphique puissante s’active automatiquement. Résultat, vous disposez d’un ordinateur portable capable d’optimiser sa consommation électrique par ce biais.

Mais voilà, si cela fonctionne bien sous les systèmes d’exploitation de Microsoft car le fabricant Nvidia fournit des pilotes graphiques adaptés, ce n’est pas le cas sous GNU/Linux. Nvidia n’a jamais fait ce travail arguant d’impossibilités techniques liées au moteur gérant l’affichage, en l’occurrence Xorg.

Bref, sans rentrer dans la technique, il a fallu attendre que quelqu’un trouve le “hack” pour avoir un début de solution. Cela près d’un an après la sortie de cette technologie. A ce jour le projet le plus abouti est celui nommé Bumblebee qui fonctionnait parfaitement sur mon ancien ordinateur portable.

Et en plus il recommence

Et oui ancien, cela signifie que je l’ai remplacé… Et bien évidement, je n’ai pas fait mon achat en me contraignant par rapport à ce qui est indiqué sur les wiki des distributions GNU/Linux. En matière d’ordinateur portable, il faut sinon se contenter d’une machine dotée d’une carte graphique “classique” et désormais intégrée au processeur.

Mais voilà, j’ai besoin d’avoir une carte graphique puissante parfois. Moins en ce moment, il est vrai, mais je ne veux pas faire de croix dessus et me brider au nom du fait que je veux aussi utiliser une distribution GNU/Linux. Oui je suis un peu masochiste et têtu à la fois.

Mais qui dit matériel récent, dit aussi angoisse pour le support du reste de la machine :

  • du blutetooth qui n’a jamais marché sur le portable précédent et que j’avais compensé par une clé USB bluetooth qui elle marchait, allez comprendre…
  • de l’USB 3 pour sauvegarder à toute vitesse;
  • du wifi, le son, la webcam intégrée;
  • partitions disques chiffrées pour la sécurité.

Premier round Debian Wheezy

L’ancien portable utilisait cette version de Debian, la version dite aussi Testing. J’avais atteint un certain niveau de stabilité avec des logiciels assez frais. Il faut dire que cette version est désormais en cours de débuggage et prend donc le chemin de la version stable.

L’installation se déroule sans trop d’encombres si ce n’est des messages d’avertissement pour me dire que certains matériels ne sont pas supportés et me proposer d’insérer un support pour charger les firmware correspondant. Hé oui, pas de firmwares propriétaires au niveau de l’installation.

Résultat, une machine qui démarre avec un mode texte un peu inhabituel et qui reste bloqué. Je découvre un peu au hasard qu’elle attend le mot de passe permettant de déverrouiller les partitions chiffrées. Sur mon précédent portable, j’avais un message clair à ce sujet. Premier bilan, pas de wifi, pas de bluetooth, première tentative d’installation de Bumblebee et les problèmes commencent.

En ce moment, je suis dans un de ces moments de la vie, où je n’ai pas, mais absolument pas le temps de jouer à construire un système d’exploitation qui marche… Qu’à ce que cela ne tienne, je grave une iso d’Ubuntu 12.10.

Deuxième round, Ubuntu gagne par KO

L’installation se déroule sans encombre, je me vois proposer de chiffrer mon disque, j’accepte, l’installation se termine, je redémarre. Et là, je reste quand même un peu scotché. Cela faisait plusieurs années que j’avais abandonné Ubuntu sur mes postes en tout cas. L’arrivée d’Unity ne m’avait pas incité à y revenir. Mais après l’effort imposé par Gnome 3 sur Fedora puis sur Debian, Unity ne me semble plus si terrible

Bref, tout fonctionne, wifi, bluetooth, son, webcam, disques chiffrés. Reste l’épreuve Bumblebee qui se résout en 2 minutes par l’ajout d’un dépôt ppa et un reboot. C’est terminé, je restaure mes données, ajoute mes logiciels favoris. En gros deux heures…

Moralité de l’histoire et conclusion toujours provisoire

L’appropriation d’Unity ne m’a pas posé de problème. Le seul reproche que je lui fais c’est que les icônes du launcher (la “barre de tâches” latérale) regroupent forcément les icônes des applications lancées. Si quelqu’un sait corriger cela je suis preneur.

La machine est parfaitement stable après plusieurs jours d’utilisation intensive. J’ai remplacé la version de Thunderbird distribuée dans les dépôts d’Ubuntu par une version ESR pour bénéficier de certaines extensions et de tranquillité pour cet outil “critique” dans mon activité quotidienne.

Bien sûr, tout ceci n’est que mon expérience personnelle et je ne cherche pas à montrer qu’Ubuntu est LA distribution. Peut-être serais-je arrivé au même résultat avec ArchLinux ou encore Magiea. Je n’ai pas essayé…

Je persiste à penser que le modèle Canonical n’est pas le bon pour le logiciel libre et que Debian reste une distribution GNU/Linux de barbus, idéale pour les serveurs.

Quant à Linux Mint, en l’état, elle ne peut remplacer Ubuntu. Autre reproche, le flou dans le statut juridique de cette distribution qui aujourd’hui repose sur un dictateur éclairé certainement plein de bonnes intentions, je n’en doute pas. Mais l’enfer en est souvent pavé dit-on. Cette absence peut parfois provoquer de mauvaises surprises comme en a vécu le projet cynanogeMod et il y a déjà eu des vagues autour du projet et de ses revenus. Ce qui montre qu’a tout moment, le dérapage et la possible “explosion” du projet sont possibles.

J’espère en tout cas que Clément Lefebvre, grand chef du projet ne nous sortira pas une SAS Mint et qu’il saura penser “autrement” pour l’avenir de sa distribution. L’économie social et solidaire, ça existe et ce n’est pas fait que pour aider les pauvres. Mint reste donc pour moi la version communautaire d’Ubuntu. J’aurais probablement pu l’utiliser, mais comme je le disais, Unity ne me fait pas peur alors je préfère rester sur la version “de base”.

Je suis conscient des contradictions de mon choix. Mais je préfère encore cette compromission somme toute relative et emprunte de pragmatisme au choix de passer chez la Pomme. On reste au moins dans le camp de l’open source commercial. Concernant Ubuntu, je persiste et signe dans mon “Je t’aime moi non plus:-) .

Votre avis

Quelle système d'exploitation utilisez-vous

  • Ubuntu (51%, 158 Votes)
  • Debian (12%, 38 Votes)
  • Archlinux (12%, 37 Votes)
  • Autre (8%, 24 Votes)
  • Linux Mint (6%, 20 Votes)
  • Microsoft Windows (4%, 11 Votes)
  • Fedora (3%, 10 Votes)
  • MacOsX (3%, 8 Votes)
  • Mageia (1%, 5 Votes)

Nombre de votes: 311

Loading ... Loading ...

Crédit image par kesti Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 License.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec votre réseau : Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Ou abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

Aucun trackback»


    62 Commentaires»

    1. caméléon
      20 novembre, 2012 à 09h46

      Pour Thunderbird, tu peux rester sur la version officielle, vu que :
      - Thunderbird 17 sors cette semaine,
      - c’est une version ESR
      - elle marque la fin du cycle de mise à jour rapide de Thunderbird (qui va ralentir un petit peu suite au retrait de Mozilla). Thunderbird 17 sera donc là pour un an.

    2. Philippe
      20 novembre, 2012 à 09h51

      @caméléon : je vais déjà voir avant que mes extensions soient disponibles pour cette version. J’utilise des extensions liées à SOGo, un groupware open source. Et il ne les mette à jour que pour les version ESR. Mais merci pour l’info :-)

    3. jluc
      20 novembre, 2012 à 12h02

      intéressant les résultats du vote ;-) :
      Mageia (2%, 0 Votes)

    4. Philippe
      20 novembre, 2012 à 12h06

      @jluc : la journée n’est pas fini et pourquoi viendrait-il lire un article sur Ubuntu ;-) ?

    5. jluc
      20 novembre, 2012 à 12h07

      @Philippe : non, c’est plutôt la méthode de calcul qui m’amuse : 2% avec zéro vote !!!

    6. Philippe
      20 novembre, 2012 à 12h09

      Alors là mystère du code :-)

    7. lordphoenix
      20 novembre, 2012 à 12h18

      Je pense que c’est le cas de nombreux utilisateurs d’Ubuntu. Elle a un avantage prépondérant sur toutes les autres : Elle marche «out of the box».
      Contrairement à la majorité des autres distribution elle est pensée pour ses utilisateurs là où les autres sont pensées par et pour les contributeurs…
      Certes la politique commerciale de Canonical est critiquable mais en attendant les résultats technique sont là. Et

      Et pour canonical je ne me souviens pas avoir lu beaucoup d’explications claires argumenté et avec des preuves sur ce en quoi ils sont si méchants que ça…

    8. lordphoenix
      20 novembre, 2012 à 12h19

      Quand au 2% avec 0 votes c’est probablement un problème d’arrondis il disparaîtra dès que le nombre de vote augmentera.

    9. Bonob0h
      20 novembre, 2012 à 13h04

      Tout ceci permet aussi de dire que si le Libre était mieux organisé, pas autant dispersé, etc Il pourrait faire 1000 fois mieux ! sans tomber dans les dérives de canonical ou autres proprios …

    10. Capello
      20 novembre, 2012 à 13h35

      J’ai voté autre car j’utilise « gentoo » sur mon PC. Et debian sur celui de ma femme et de mon fils.
      Je voulais juste rappeler que crypté n’est pas français et peut induire en erreur. On dit chiffré. On chiffre un disque dur, et on a besoin de la clé pour le déchiffrer. Si on a pas la clé et qu’on force la porte, alors on décrypte le disque (cette nuance n’existe pas en anglais, et utiliser crypté en lieu et place de chiffrer apporte de la confusion).

    11. Philippe
      20 novembre, 2012 à 14h11

      > pour canonical je ne me souviens pas avoir lu beaucoup d’explications claires argumenté et avec des preuves sur ce en quoi ils sont si méchants que ça…
      Canonical n’est pas méchant… C’est une société commerciale. Elle produit avec l’aide de milliers de bénévoles un logiciel qui est certes utilisable par n’importe qui mais qui version après version met ses utilisateurs entre les mains d’autres entreprises pour générer des revenus. Autrement dit on entre dans le modèle de Google où les produits sont gratuits, mais où ce sont les utilisateurs qui sont vendus. Pour moi on sort du monde du logiciel libre, on est dans l’open source commercial. Est-ce bien ce que voulait les contributeurs bénévoles ?

      Visiblement non car les voilà contraint à modifier comme Mint ou comme la communauté française Ubuntu à ajouter un “ballot screen” pour prévenir les utilisateurs de ces nouveautés.

      D’autant plus rageant quand on voit effectivement le niveau atteint par Ubuntu en matière de facilité de prise en main.

    12. Philippe
      20 novembre, 2012 à 14h12

      @Capello : Je corrige :-)

    13. lordphoenix
      20 novembre, 2012 à 15h58

      @philippe : sauf qu’il suffit d’enlever un paquet pour régler le problème… Et que l’on peut même le désactiver via une simple case à cocher…

      Unity a certes des défauts mais celui là, vu comment ou peut le régler, est vraiment mineur.

    14. Philippe
      20 novembre, 2012 à 16h05

      @lordphoenix : tu pré-suposes que les gens vont le faire… 95% des utilisateurs ne modifient jamais les options par défaut des programmes…

    15. caméléon
      20 novembre, 2012 à 16h10

      et je dirais tant mieux si ça permet à Ubuntu de survivre! Heureusement que les utilisateurs de Firefox gardent Google par défaut, sinon Firefox n’aurait plus de sous!
      Pourquoi refuser à Ubuntu ce qu’on donne à Firefox???

    16. Odysseus
      20 novembre, 2012 à 16h12

      Quel dommage que OpenSuSE ne fasse pas partie du choix “standard”.

    17. Philippe
      20 novembre, 2012 à 16h16

      @caméléon Mozilla qui “vend” ces utilisateurs à Google c’est pas mieux :-) Mais au moins l’argent va à une fondation qui oeuvre dans l’intérêt général et pas dans le poches d’un unique individu qui défiscalise dans un paradis fiscal.

    18. caméléon
      20 novembre, 2012 à 16h18

      oui mais en même temps, il paye des gens pour bosser sur du libre, ça compte!
      Par exemple, si tu as un meilleurs support des cartes graphiques sous Linux, ce sera certainement grâce à Ubuntu, et à l’arrivé probable d’un plus grand nombre de jeux sur cet OS.
      Un argument auquel tu devrais-être sensible non?

    19. michou
      20 novembre, 2012 à 16h22

      Salut,
      “Oui je suis un peu masochiste et têtu à la fois.” Euh… Clairement.
      Tu achètes un PC dont tu n’es pas du tout sûr qu’il va correctement fonctionner sous GNU/Linux – je dirais même un PC pour lequel tu es quasi sûr qu’il aura des problèmes – tout en indiquant que tu n’as pas le temps de t’amuser à faire fonctionner le matériel pour lequel tu peux être certain de devoir installer des firmware proprio, et ce, en essayant d’installer une debian. J’avoue que là, on peut difficilement faire plus masochiste ! O_o
      Et puis ensuite, tu nous dis que tu es toujours convaincu que le modèle de Canonical n’est pas le bon pour le logiciel libre, après avoir indiqué qu’Ubuntu est bien, parce qu’elle te permet d’installer plus facilement tes firmwares et pilotes proprio. O_o (again).
      D’habitude, j’aime bien tes articles, mais je dois avouer que celui-ci me paraît être rempli de contradictions.

    20. Philippe
      20 novembre, 2012 à 16h38

      Je ne nie pas le droit à Canonical de gagner de l’argent avec sa distribution. Bien évidement que cela peut servir à faire avancer le logiciel libre. Ubuntu est un très bon point d’entrée pour les débutants sur GNU/Linux.

      Mais de quel logiciel libre parle-t-on ? Celui de Canonical ou celui de Debian ? Pour moi se sont deux approches différentes et concernant Ubuntu, je préfère désormais parler d’open source pour bien différentier les choses.

      Canonical paye des gens à faire Ubuntu c’est un fait. Mais quel est l’intérêt du code pour le reste du logiciel libre ? Unity est l’exemple de code libre qui ne sert qu’à Ubuntu. Où est donc l’intérêt pour le reste de la communauté ? Disposer d’un énième bureau plutôt que d’essayer d’améliorer ce qui existe ?

      > si tu as un meilleurs support des cartes graphiques sous Linux
      Heu Ubuntu ne fait que proposer les drivers proprio de Nvidia. Je ne crois pas qu’ils contribuent particulièrement à des projets comme nouveau…

    21. Philippe
      20 novembre, 2012 à 16h44

      @Michou : Après tout, qu’est ce que Ubuntu ? Une debian où l’on installé les firmware et où les drivers proprio sont proposés. Si j’avais passé trois jours sur ma Debian j’aurais fait ce que m’a permis Ubuntu en 2 heures. J’aurais eu un gnome 3 au lieu d’Unity :-)
      Pour ce qui est des contradictions, je cite ma conclusion :
      Je suis conscient des contradictions de mon choix. Mais je préfère encore cette compromission somme toute relative et emprunte de pragmatisme au choix de passer chez la Pomme.

    22. Masterbox
      20 novembre, 2012 à 18h17

      Je partage ton avis et ton expérience. Ubuntu offre une bonne expérience en poste personnel, même si pour ma part j’ai préféré Cinnamon à Unity.

    23. seb24
      20 novembre, 2012 à 18h45

      Pour le Canonical Vs Debian. Je pense que chacun a sa place lie a son rôle et sa philosophie.

      Par contre Mint me semble suivre le même chemin que Canonical. Donc dire que c’est la version libre de d’Ubuntu me parait un peu étrange. Surtout que Mint est en train de forker l’ensemble de Gnome.

    24. Bonob0h
      20 novembre, 2012 à 19h01

      @ caméléon … et autres …

      A laisser des modèles d’entreprises / d’économie … comme canonical qui bouffent les droits du travail etc c’est le meilleurs moyens que des entreprises copies le modèle !

      Je vous laisse imaginer les dégâts pire que les délocalisations purement financières !
      Et si vous soutenez un tel modèle profitez en pour prendre des actions Total et leur demander de reprendre leurs anciennes méthodes faisant appel a des sous traitant esclavagistes !
      Avec Canonical pas de coups de triques ! Ça passe par la méthode du Miel à gogo

      Bien sur “les ventes d’infos” Mozilla à Gogole n’est pas génial … et la aussi on pourrait faire Autrement … mais au moins ce ne sont pas quelques actionnaires qui en profitent au détriment du tous …

      Bref surtout il ne faut rien changer ! Nous sommes dans le meilleur des mondes :D

    25. seb24
      20 novembre, 2012 à 19h15

      “A laisser des modèles d’entreprises / d’économie … comme canonical qui bouffent les droits du travail etc c’est le meilleurs moyens que des entreprises copies le modèle !”
      Qui bouffent les droits du travail ? C’est à dire ?

      “Je vous laisse imaginer les dégâts pire que les délocalisations purement financières !
      Et si vous soutenez un tel modèle profitez en pour prendre des actions Total et leur demander de reprendre leurs anciennes méthodes faisant appel a des sous traitant esclavagistes !”
      Canonical a des méthodes esclavagistes ? Je demanderais à Didier combien de coup de fouets il reçoit :D

      Bref surtout il ne faut rien changer ! Nous sommes dans le meilleur des mondes”
      Réfléchir un peu et ne pas raconter n’importe quoi. Ce serait déjà un première étape.

    26. Philippe
      20 novembre, 2012 à 19h32

      @seb24 : bien sûr qu’aucun contributeur Ubuntu ne reçoit de coup de fouet :-)

      Il faut absolument que je vous fasse un article avec quelqu’un qui a fait une thèse sur les communauté virtuelle et qui a étudié des modèles assez semblable à ce que l’on voit aujourd’hui dans le monde du logiciel libre. Des individus travaillant gratuitement avec plaisir jour et nuit pour des entreprises tout en croyant travailler pour leur propre intérêt. C’est un modèle vieux comme le monde où le fouet a laissé la place a des méthodes bien plus propre ;-)

      Un modèle à la Debian qui ferait des distributions comme Ubuntu ce serait mon rêve…

    27. Philippe
      20 novembre, 2012 à 19h35

      @Seb24 : par rapport à
      “Bref surtout il ne faut rien changer ! Nous sommes dans le meilleur des mondes”
      Réfléchir un peu et ne pas raconter n’importe quoi. Ce serait déjà un première étape.

      Tu penses que le logiciel libre (pas l’open source) el qu’il fonctionne aujourd’hui n’est pas perfectibel, qu’il ne faut rien changer pour essayer d’améliorer ?

    28. seb24
      20 novembre, 2012 à 19h48

      @Philippe : Oui mais ça n’a rien avoir avec de l’esclavagisme. Chacun est libre de faire ce qu’il veut et dans ce cas c’est travailler pour du code qui est libre et qui peut donc être réutilisé. Du coup je vois pas de problème et encore moins d’esclavagisme.

      Et au final même travailler pour une communauté ce n’est pas travailler dans son intérêt propre. Mais dans celui de la communauté. Tu peux très bien bosser sur un projet libre et au final te rendre compte qu’il prend une orientation qui ne te plaît pas. Mais c’est une autre problématique qui n’a rien avoir avec les “gros” mots de mr Bonob0h

      “Tu penses que le logiciel libre (pas l’open source) el qu’il fonctionne aujourd’hui n’est pas perfectibel, qu’il ne faut rien changer pour essayer d’améliorer ?”
      Je pense surtout que le logiciel libre va évoluer tout seul. Vouloir “diriger” le libre c’est toujours totalement absurde et en contradiction fondamentale avec l”esprit même du libre. C’est un peu comme donquichote contre les moulins à vents. Ou cette fameuse BD de XKCD du gars qui décide de faire la bibliothèque qui va rassembler toutes les autres et au final sort une bibliothèque de plus que les autres. C’est bon pour les discussions sur les Forum et les Blogs de la part de la communauté “passive” :p .

      Par contre se lancer des des accusations et des procès d’intention contre une organisation parce que bouh c’est une entreprise et c’est Canonical, donc c’est mal. Ca me parait absurde et ça n’apporte rien au débat. Un peu de réflexion ne fait pas de mal.

    29. Philippe
      20 novembre, 2012 à 20h03

      Toute la réflexion est justement de se dire, peut-on faire du logiciel libre qui marche comme une Ubuntu sans passer par la case “Entreprise”. Non pas qu’il n’en faille pas, mais sans que la gouvernance ne soit assuré par UNE seule entreprise. On a vu ce qui est arrivé à MySQL ou encore OpenOffice, des projets portés en leur temps par UNE seule entreprise.

      Oui dans les deux cas la possibilité du fork a sauvé les meubles mais à chaque fois au prix d’une grande déperdition d’énergie…

      Tu affirmes que le Libre ne doit et ne peut pas être dirigé que c’est en contradiction avec l’esprit même du Libre… Ou est-ce écrit ? Ne te laisserais-tu pas abuser par le terme Libre ? Pour moi Libre dans logiciel Libre ne veut pas dire que l’on peut faire ce que l’on veut, c’est évident. Il faut respecter les termes des licences. C’est d’ailleurs la seule chose qui soit écrite.

      Si Libre veut dire que chacun a le droit de faire ce qu’il veut sans tenir compte de l’autre c’est une vision que l’on pourrait qualifier d’individualiste… Alors que les licences libre pourraient permettre de mutualiser les énergies si l’on oublie les individualisme (de personne ou de groupe).

    30. seb24
      20 novembre, 2012 à 20h39

      Je pense que les choses sont très différentes par rapport à Mysql et Open Office.

      - Mysql c’est 1 seul projet dirigé totalement par 1 entreprise et sur laquelle vient se greffer une communauté
      - Open Office c’était la même chose
      - Ubuntu c’est quoi ? Une multitude de projets (Gnome, Noyau Linux, GTK, etc) dirigés par une multitude de personnes et organisations (Intel, Red-Hat, etc), synchronisé par un projet libre (Debian). Le tout repris et modifié par une entreprise (Canonical). La dessus vient se greffer une communauté à différents niveaux.

      Du coup ça implique que le projet peut facilement être forké et être transformé selon les besoins. On est pas du tout dans une optique monolithique comme à put l’être Open Office ou Mysql. Mint est un bon exemple. Basé sur Ubuntu mais avec des morceaux de différentes versions de Gnome et des trucs forkés.

      Maintenant peut ont faire un projet libre qui fonctionne comme Ubuntu ? Sûrement, mais ça demande beaucoup de moyens et c’est plus facile à faire dans le cadre d’une entreprise.

      Je vois plus Canonical avec Ubuntu comme un pionner. Il défrichent tout azimut des solutions pour rendre le desktop GNU/Linux viable. Ca veut dire qu’en étant les premiers et en ayant leur objectifs il fonts des erreurs, et prennent des décisions qui peuvent être polémiques. Mais ça permet surtout à d’autres projets avec des finalités différentes de reprendre les idées qui leurs paraissent “bonnes”.

      On a un contre exemple : Gnome avec sa dernière version a créé pas mal de divisions… Et pourtant c’est un projet totalement libre. (en théorie).

      “Tu affirmes que le Libre ne doit et ne peut pas être dirigé que c’est en contradiction avec l’esprit même du Libre… Ou est-ce écrit ?”.
      Il faut respecter la licence, mais je parle du coté dev. La licence n’impose aucunement des règles de gestions des projets ou des modèles d’organisation. Du coup si demain tu veux faire une énième distribution PhilouNux basé sur Ubuntu ou autre; tu peux le faire. Ca fera une division de plus. Et personne pourra venir te dire : a mais mon bon monsieur faut pas faire ça, tu devrais plutôt faire ça ou ça. Non tu fais ce que tu veux. Personne n’a le pouvoir de diriger. Et c’est tant mieux.

      Y’a je pense une part d’individualisme. Mais au final les projets sont des projets car ils agrègent en général plus d’une personne autour d’objectifs communs. Si les gens ne sont pas d’accord, il y a fork.. Evidement mutualiser les efforts est toujours une bonne chose. Mais c’est pas quelque chose qui peu se “commander”.

      La aussi l’exemple de Gnome et à mon avis un bon exemple. Les divisions sur le projet ont provoqués pas mal de changements et créé un mini big-bang de forks et versions dérivés. C’est dommage et ce n’est pas du à une entreprise, mais au final après cette période de big-bang je pense qu’on aura sûrement une période de concentration : projets abandonnés et d’autres fusionnant pour donner un paysage différent.

      Mais encore une fois il n’y a pas de chef d’orchestre.

    31. Philippe
      20 novembre, 2012 à 20h57

      Mais encore une fois il n’y a pas de chef d’orchestre.
      Personnellement, je pense que c’est un manque. C’est pour cela que les projet open source d’entreprise vont plus vite… Le Logiciel Libre gagnerait à se structurer autour d’usages (produit + services) pour attirer le grand public en lui proposant d’autres modèles où on le sert en pâture…Mais je rêve peut -être :-)

      Quand à l’argument du demain après le big bang viendra la concentration ou fusion je n’y crois pas vraiment… Je vois plutôt le Libre comme un big bang perpétuel. L’arbre des distributions GNU/Linux a déjà plus de 20 ans et je ne vois pas de concentration…
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8c/Gldt.svg

    32. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 00h32

      @ seb24 je préfère les gros mots que les sous entendus et autre formules de politesse qui ne sont pas moins que des couteau dans le dos … ou autres insultes déguisées

      Quand a ton prosélytisme à inciter à faire ou laisser faire du bénévolat pour le compte d’entreprises, relis bien les textes de lois a ce propos ! Rien que ce que tu dis favorisant communication peut te couté du pénal* !

      Quand on pense que des mecs se sont battus pour les droits du travail et que des gens comme toi et d’autres sont en très de vouloir faire revenir à l’age de pierre, tu ne peux imaginer le plaisir que j’aurai le jour ou quelqu’un comme toi se fera condamner y compris a peine de prison et tout ce qui peut derrière en découler …

      Ça mettrait un peux de plomb dans la tête a tout ceux qui ne comprennent pas qu’on est pas libre de tout faire d’autant plus si c’est pour permettre un esclavagisme dirigé non pas a coup de trique mais par le miel du bien pour la communauté ! Du reste c’est le même discours qu’on ce qu’on appel aussi des sectes !

      Pour finir au lieu de penser selon toi ! Pense aussi en fonction de ton environnement ! Tu verra autre chose !
      Tu n’es pas au volant tout puissant de ta voiture ! Pense a regarder sur les coté, au loin, et dans les rétros :p

      Sur ce pas la peine d’aller plus loin temps que tu ne sais qu’argumenter que selon ton “toi” récurent dans quasiment toutes tes phrases

      * Ton toi sera assez grand pour trouver les peines que tu risque et fait risquer aussi à d’autres . Si tu ne sais pas trouver, prend rendez vous avec des juristes du travail par exemple, ou alors l’organisation internationale du travail !

    33. david96
      21 novembre, 2012 à 00h44

      Une petite coquille dans l’article :
      « Cela prêt d’un après la sortie de cette technologie »
      Surement à remplacer par
      « Cela prêt d’un *an* après la sortie de cette technologie »

      Mise à par ça, l’article est une bonne nouvelle pour les « gamers » :p, pour ma part je n’ai pas la technologie de deux cartes graphiques, je ne pourrais dont dire si ma Débiane l’accepte. En tous cas tout fonctionne merveilleusement bien.

      Autre point, en ce qui concerne la conclusion de l’article :
      « Mais je préfère encore cette compromission somme toute relative et emprunte de pragmatisme au choix de passer chez la Pomme. »
      Que ce soit la Pomme ou la Fenêtre, je préfèreras toujours le choix du libre, donc aucune des deux quoi qu’il arrive. Et pour éviter que ça arrive, il est bon que des « bénévoles » participent aux développement « codes, traductions, graphismes, communication, tutoriel, aide sur les réseaux etc. ». Je le fais souvent pour la doc d’ubuntu-fr.org et je ne me sens nullement esclave, au contraire.

      J’ai bien compris votre approche du logiciel libre : « unification des forces pour des projets spécifiques et non dispersés », je la comprends bien et j’adhère sur certains points, par contre il faut laisser cette diversité, c’est important, même si vous pensez que c’est non productif et dommageable.

    34. Dominique Dardel "planif"
      21 novembre, 2012 à 01h57

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jolicloud me donne, aussi, fréquemment d’excellents résultats (-:

    35. david96
      21 novembre, 2012 à 02h02

      Excellent, voilà un bon exemple positif de la diversité, merci :)

    36. Philippe
      21 novembre, 2012 à 07h48

      @David96 : la diversité, je suis pour, mais il faut qu’elle soit coordonnée à minima (je n’ai jamais parlé de dictature hein ;-) ) sinon c’est le beens. Imaginez notre société sans règles et un minimum de coordination…

      Ou alors notre société devrait être à l’image des logiciels libres ? Je sais qu’il y a des tenants de l’auto-organisation pour ne pas parler d’anarchie et qui verrait cela d’un bon oeil…

      @Bonob0h : tu t’emportes comme à l’habitude et provoque pour grossir le trait… Il y a une différence à la fin, c’est que ces travailleurs “bénévoles” reçoivent quelque chose en retour, à savoir le droit d’utiliser un logiciel. Au regard du droit du travail, je sais que cela ne change pas grand chose cependant.

      Dans d’autres cas de figures similaires et hors du libre, ils ne reçoivent au mieux qu’une forme de gratification “émotionnelles” sous forme de points de Karma ou autre…

      C’est probablement, le droit d’utiliser ce logiciel qui change la vision de la situation pour les contributeurs et fait que ce pourquoi d’autres sociétés ont été condamné n’est pas encore arrivé dans le monde du logiciel libre. Mais je suis d’accord qu’un jour un contributeur se rebellera contre une entreprise (Canonical ou autres) et qu’il y aura un procès. Ce sera alors une catastrophe pour l’image du Logiciel Libre. Ce n’est pas parce que ce n’est jamais arrivé que cela n’arrivera pas…

    37. toto
      21 novembre, 2012 à 07h57

      Si Xubuntu en version LTS affichait la même durée de support qu’Ubuntu, je resterais sans doute au moins sur ce dérivé de la distrib pour le côté “sans emmerde”.

      Hélas ce n’est pas le cas, ce qui mets Xubuntu au niveau de Debian sur ce point pour qui n’aime pas s’emmerder à upgrader trop frequemment. Debian 7 XFCE remplacera donc ma 10.04 Gnome 2, même si ça fait mettre un petit peu les mains dans le cambouis.

      Unity/Gnome-Shell c’est de toutes manières sans moi… Bizarre que même Microsoft pousse aussi vers ce type d’interface Playskool avec un démarrage qui vaut de virer le chef de la division windows.

      Au moins un point sur lequel se rejoignent les Geek sous Linux et Mme Michu sous Windows: Le refus d’interface typées tacile sur un PC classique dont on aime rarement patouiller l’écran… ni la perte de précision due à nos gros doigts, ce qui est un retour en arrière par rapport à la souris/touchpad etc…

      Mais bon, c’est l’aboutissement de ce qui avait déjà failli arriver avec la 10.04: Le thème avec les boutons inversés ainsi que la tétrachiée de parasites (clouderies et store à la con naissant, pourrissage du LAN par des trucs d’autoconfiguration inutiles type Avahi présents par défaut) à virer remettait déjà en cause ce que j’appréciait chez Ubuntu: Un truc prêt à utiliser avec tout ce qui faut présent de base… et juste ce qu’il faut.

      Là, entre partir du minimaliste et ajouter selon ses besoin (Debian)… ou partir d’un truc qui a fait trop de mauvaise graisse avec les années qu’il faut liposuçer longuement (en cherchant à chaque fois les nouevautés à la con). L’avantage revient désormais à la première solution.

    38. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 11h10

      @ Philippe … non je ne m’emporte pas je mets les points sur les ii :D

      Tu oublie que dans ton raisonnement a recevoir des “gratifications en retour” et si je poursuis le raisonnement dans ce cas se pose le problème aussi de l’évasion fiscale puisque tout le bénévolat illégal engendre du coup moins de prélèvements c’est toute la société qui en pâti aussi … car ça fait moins de prélèvements partout ! salariaux, patronaux, tva etc
      Aux résultats, je laisse le soin d’imaginer alors que paradoxalement les mêmes vont traiter de voyou les entreprises et autres qui s’arrangent pour payer le moins d’impôts et autres.

      On peut faire un parallèle … en France … avec les stagiaires … qui en pleine crise passent de 800 000 à plus de 1,2 millions … Pendant ce temps les plan sociaux se multiplient ! Pendant que les profits augmentent, que les part de recherches baissent, etc

      Et avec tous ces “petits” battements d’ailes de papillons … c’est les extrêmes qui montent …

      Et comme tu dis le jour ou … un premier portera plainte … engendrera un autre et ainsi de suite ! Et ce n’est pas que l’image que le libre perdra !

      Au lieu d’attendre il serait donc bien de prévenir, mettre fermement les points sur les ii !

      @ David … si tu prenais et bien d’autres le temps de venir voir comment on peut faire Autrement, tu pourrais comprendre que “unité” peut aussi dire diversité !

      Exemple, un système d’exploitation avec une “distro bonobiesque” serait le suivant :

      A l’installation il est proposé :
      - Soit un Système seul
      - Soit un Mini système virtualisant la machine vraiment correctement.

      – Dans un cas comme dans l’autre l’installation permet de choisir d’installer les systèmes selon :
      —- Soit un seul Bureau
      —- Soit tous les bureaux en même temps, laissant ainsi la facilité de passer de l’un a l’autre pour au moins facilement tester.
      Une fois ce Système installé, a n’importe quel moment avec un seul bouton on pourrait enlever ou rajouter les bureaux que l’on souhaite pour soit optimiser soit avoir le choix.

      Dans le cas du mini Système Virtualisateur il est bien entendu qu’il permet à n’importe quel moment permet de rajouter un système pour une autre besoin, y compris un windows ou autre proprio !
      A l’installation sur la Machine il est aussi prévu de laisser le choix d’installer plusieurs systèmes y compris que du proprio !

      etc etc …

      Voila donc comment on peux vraiment faire du Libre unitaire, diversifié etc et répondant réellement à tous les besoins !

      Coté appli c’est pareil en faisant aussi en sorte qu’il y ai autant des appli en dur que online … etc etc …

    39. seb24
      21 novembre, 2012 à 12h07

      @Philippe : Yep les entreprises ont surement un rôle a jouer de catalyseur dans ce domaine. Ca peut être aussi une organisation (association), comme la fondation Mozilla mais se pose alors la question des solutions de financements et des objectifs.

      Pour mon histoire du BigBang en effet tu as plein de petits projets, mais combien réellement actifs ? C’est ce que l’arbre des distributions ne dit pas :p .

      @Bonob0h : [Commentaire modéré, pas d'apport dans la discussion]

    40. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 12h22

      @ seb24 … exagération ! pas d’argumentation !
      Et quoi encore ! Prend la peine de lire le droit du travail* ! Les chiffres sur l’emploi, etc …
      L’intolérance arrive aussi justement car les personnes [Modéré partiellement] ne prennent pas la peine de se renseigner de leur coté et qu’a force de répéter on en a raz le bol ! d’autant plus raz le bol qu’au lieu de se renseigner les gens [Modéré partiellement] ne font pas l’effort de chercher et restent sur leur “moi etriqué” au lieu de regarder “l’ensemble” !

      Ces comportements sont autant d’insultes, et autre mépris de prime abord !

      As tu pris la peine de te renseigner sur ce que je disais avant de répondre ? Visiblement NON !
      Donc tu juge sans savoir [Commentaire modéré partiellement]

      * il y a plusieurs fois les liens sur des commentaires de ce site ! [Commentaire modéré partiellement]

    41. seb24
      21 novembre, 2012 à 12h49

      Et ça continue…

    42. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 12h54

      Et ça continuera … temps que d’autres continuerons !

    43. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 13h46

      @ David96

      tu dis : ». Je le fais souvent pour la doc d’ubuntu-fr.org et je ne me sens nullement esclave, au contraire.

      Que tu ne te sente pas esclave est compréhensible. Ça l’est d’autant plus car tu “crois faire une bonne action légitime”

      Canonical ne fait qu’appliquer des recettes vielles comme le monde, celles des sectes par exemple, pour embobiner a ce que des bénévoles travaillent gratos pour son compte. Bien sur il n’y a pas de religion spirituelle avec un dieu mais il y a celles de “faire le bien du libre” “d’appartenance à la communauté” qui sont autant de façons de te subordonner toi et les autres.

      Aussi, et en plus, ta bonne action a le problème qu’elle contribue au développement du travail dissimulé car ubuntu.fr n’est n’est ni moins qu’un sous traitant d’une entreprise.

      Tout ça alors que tu combat quelque chose, le logiciel propriétaire, d’un autre coté tu contribue à nombres de détournements et plaies de notre société.

      Prend le temps de bien regarder tout ce qu’on t’a déjà expliqué, en regardant le dessous des cartes.
      Celles des interactions entre canonical avec les forums et associations “indépendants”, l’implantation a l’ile de man de canonical, etc les différents droits du travail, des entreprises, des associations, etc … mais aussi sur les fonctionnements des sectes et autres mafia. Pense aussi a comptabiliser le tout tant le travail des bénévoles, que la publicité pour canonical, mais aussi indirectement pour le boss et ses autres boites !
      N’oublie pas de poser des questions à des juristes, syndicalistes et autre organisations qui luttent contre les différents tableaux/cartes dressées

      Après on en reparle ;)

      Pour te détendre et aussi mieux comprendre comment toi et pas d’autres se font embobiner … regarde du coté de “Messmer le Fascinateur” … comment il s’y prend et comment il reconnait lui même ses astuces pour “facilement hypnotiser” les foules ;)

    44. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 14h09

      http://www.francetv.fr/culturebox/hypnose-la-methode-messmer-fascine-124369
      Pour comprendre … vidéo 2
      Lui au moins avoue ;)

    45. Philippe
      21 novembre, 2012 à 15h17

      @Bonoboh : je ne suis même pas convaincu que Canonical soit conscient des risques de dérives de ses pratiques… On parle de Canonical, mais en fait on pourrait généraliser cela à bien des entreprises qui de prêt ou de loin font du logiciel libre ou plutôt de l’open source, petit ou gros…

      On retrouve les mêmes problèmes de prise de conscience quoique cela ait commencé à évoluer autour de la dette et de la monnaie…. Il était normal de s’endetter pour 15 ou 30 ans il y a encore quelques années… Les gens commencent seulement à comprendre la perversité du modèle et “l’esclavage” qui en résulte, un peu trop tard hélas.. Il y a eu des fous pour crier au feu pendant des années avant que tout n’explose… Le soucis, c’est que les fous on ne les écoute pas, sauf quand il est trop tard…

      @seb24 : Bonob0h est un fou selon ce que je viens d’écrire, j’ai choisi de le laisser s’exprimer avec tout ce que cela implique au nom du principe de “précaution” qui veut qu’il n’y ait pas de fumée sans feu… Probablement suis-je d’une certaine manière aussi fou que lui… Il y a pas mal de trace de cette “folie” sur mon blog… Allez une compilation :-)
      http://philippe.scoffoni.net/societe-connaissance-surgissement-nouveau-monde/
      http://philippe.scoffoni.net/indignez-vous-mais-pour-creer/
      http://philippe.scoffoni.net/billet-invite-le-code-de-la-creation-monetaire-doit-etre-ouvert-et-libre/
      http://philippe.scoffoni.net/apprendre-revenu-de-vie/

    46. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 15h48

      du fou @ Philippe :p

      Si certains “petits” ne sont pas conscient, quand on monte un mécanisme comme celui de canonical on en est au contraire généralement très conscient !
      L’art de l’usage, voir de l’exploitation des mondes associatifs, est largement enseigné dans les écoles de management, etc
      Les gros comme canonical sont aussi très au fait des lois sur le travail et autres !
      Il suffit pour ça de voir comment certains en arrivent a proposer en lieu d’un licenciement un job dans un autre pays émergent pour mieux coller aux règles de licenciement en France par exemple ;)
      C’est pour ça qu’ils jouent sur les multiples mécanismes pour mieux embobiner les gogo qui plongent comme des publivores achetant tous les produits vu a la tv alors que coté libre ce sont pourtant souvent des antipub ;)

      Quand aux petits quand on leur explique et qu’ils continuent ça devient grave !

      Ça l’est d’autant plus qu’ils savent passer un temps fou à bidouiller qu’ils ne veulent surtout pas chercher a comprendre quand on leur explique qu’il y a un problème ailleurs.
      Pire encore, au contraire d’étudier les points soulever, ils passent aussi plus de temps à vouloir faire passer d’autres pour fous, insultant et autres !

      Seraient ils à ce point hypnotisés ?
      Faudrait il en passer par les envoyer en camp de rééducation ? :D
      Parfois on se dit qu’il ne reste plus que ce genre de solution pour rendre le monde plus humain.

    47. Philippe
      21 novembre, 2012 à 16h00

      @Bonob0h : petit
      Si tu rabaisses ceux que tu cherches à convaincre comment vont-ils pouvoir t’écouter ?

    48. seb24
      21 novembre, 2012 à 16h52

      @Philippe : j’ai pas de problèmes a laisser s’exprimer les gens :p en plus c’est ton blog ;) . Maintenant il y a toujours pleins de problématiques intéressantes, surtout dans le monde des logiciels libres qui reste encore un monde immature et surement pleins de surprises. Dommage de tout polluer comme ça.

      Et je peux pas m’empêcher de retrouver ce que j’ai souvent croise dans le petit monde des logiciels libres, avec des comportement tellement irrespectueux qu’ils deviennent en fait toxique et destructeurs pour la communauté. Dernièrement on a vu pas mal de développeur de Gnome faire par de leur exaspération devant ce genre de comportements et je comprends que bosser sur son temps libre pour au final se retrouver avec ce genre de réponse ça doit pas aider a motiver.

      Tu bosses sur la doc Ubuntu-fr ? Tu n’es qu’un esclave a la solde de Canonical… Ca motive tout de suite.
      Alors qu’au final la doc Ubuntu-fr la finalité n’est pas lie a Canonical mais aux utilisateurs et pas seulement ceux d’Ubuntu. Que canonical fasse ce qu’il fasse le travail sera toujours la (c’est libre) et la finalité toujours identique : aider les utilisateurs.

      Surtout qu’au final le schéma peut être reproduit sur la presque totalité des grand projets libres qui sont liées presque toujours avec pas mal d’entreprises. Comme on l’a dit le libre contient un tout et le entreprises en font partie. La finalité c’est que tout ce travail reste libre e a disponibilité des gens.

      Et pour finir, je pense pas que les devs qui bossent pour Canonical soient exploites. Ou au moins dans le doute ne pas faire de procès d’intentions.

      [Commentaire partiellement modéré]

    49. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 16h53

      @ philippe … rhoooo faut pas voir “petits” comme un rabaissement ce n’est qu’une indication de “taille/dimension” :p
      Un nain est un nain ! un géant un géant … sans que ça soit a prendre de façon péjorative … ou alors ne participer a aucun débat sinon ce ne plus un débat sur le fond mais la forme qui elle n’est pas l’objet ;)

    50. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 17h15

      Tiens encore un de ces commentaires qui parle de la forme et “oublie” de prendre ne compte le fond !

      Qui parle des autres comme de toxique pour ne pas dire autrement … toujours bien sur en appuyant sur la forme que sur le fond ! Toujours bien sur sans avoir pris la peine de chercher les informations données, alors même qu’ils accusent de ne pas argumenter !

      Il y en a même qui parlent de pollution comme on traite un pétrolier ! Ceci alors même que les arbres des dérivés de linux ou autres sont autant de petite pollutions qui en font une vrai grosse a l’instar de effluvent domestiques, industrielles, et autre dégazages représentant 93 % des pollutions alors que la majorité ne se manifeste que lors des 7 % de marée noir elles visibles !
      Etc Etc …

      Bien sur ils en rajoutent aussi d’un “dans le doute” ne pas faire de procès d’intention, alors même qu’a de nombreuse reprises on a mis en avant les arguments faisant état d’un travail dissimulé avéré !

      Et bien sur renchérissant de façon diffamatoire en émettant des affirmations sur une agressivité en rapport avec un manque d’initiatives ! Bien sur il est dans ce cas évident que celui qui affirme n’a pas suivi les liens … et se contente des publicités vu a la tv pour affirmer qu’on ne fait rien :D

      Dois je aussi parler de ceux qui en catimini incitent parfois a faire taire l’adversaire autrement que par les arguments. La ou peux parler de “petits” au sens péjoratif du terme :D terme auquel on peut adjoindre plein d’autre adjectifs qualificatifs …

      Vive l’inhumanité :D

    51. david96
      21 novembre, 2012 à 17h16

      @Bonob0h [Commentaire partiellement modéré], mais respecte alors ma liberté d’être un esclave. Je vais même plus loin que la servitude, chaque année je verse un don à mon gourou Ubuntu (et à d’autres associations œuvrant pour les logiciels libres).

    52. Bonob0h
      21 novembre, 2012 à 17h31

      @ david … [Commentaire modéré]

    53. Philippe
      21 novembre, 2012 à 17h38

      La machine à modérer est en route…. Les échanges basés sur le jugement d’autrui ne sont plus acceptés sur ce site… Je fais le ménage…

    54. seb24
      21 novembre, 2012 à 18h50

      [Commentaire modéré]

    55. david96
      21 novembre, 2012 à 22h32

      @Bonob0h, [commentaire modéré]

    56. Nico
      23 novembre, 2012 à 08h01

      En fait, on est déjà au courant.
      Ubuntu = proverbe africain traduit part : “J’ai la flem de configurer une debian.”
      Donc c’est vrai et je comprends que quand tu as pas le temps, et bien ubuntu….

    57. Philippe Desmaison
      23 novembre, 2012 à 17h40

      Mon cher Philippe,

      Ne manque-t-il pas opensuse dans ta liste ? :-)
      La liste de distrowatch la positionne dans le Top 5
      des distro….

      Message envoyé d’une opensuse 12.2.

    58. Philippe
      25 novembre, 2012 à 13h08

      @Philippe : c’est vrai :-) Quand j’ai fai la liste, je suis parti des distributions dont je trouve réguliérement des tutos ou autres. Et c’est vrai que je ne vois pas passer grand chose coté Open-Suse, d’où cet oubli :-)

    59. Philippe Desmaison
      30 novembre, 2012 à 18h51

      C’est parce que tu ne connais pas le grand, le bon Alionet.org !
      http://www.alionet.org.
      Alionet est le site des amateurs d’openSUSE.
      Côté tuto et Forum, il y a de quoi faire et de l’activité ;-)

      Je suis d’accord avec toi : openSUSE n’est pas assez connu
      en France.
      Quand on voit les statistiques de connection sur les sites d’updates
      de Fedora et openSUSE, openSUSE n’a pas à rougir du tout :-)
      http://en.opensuse.org/openSUSE:Statistics (de 2011 malheureusement)
      http://fedoraproject.org/wiki/Statistics#Yum_Data

      Mais la France se positionne 9ieme dans le top10 des pays utilisateurs
      d’openSUSE… ce qui explique le niveau de notoriété chez les Gaulois…

      Au plaisir de te recroiser !
      Philippe

    60. Ghis
      9 décembre, 2012 à 13h21

      Stallman tacle Canonical : http://grawok.wordpress.com/2012/12/09/ubuntu-spyware-what-to-do-quand-stallman-tacle-canonical/

    61. Philippe
      9 décembre, 2012 à 13h30

      @Ghis : Il tacle oui, mais pas pour les bonnes raisons et tire une balle dans le pied du logiciel libre.. Si Ubuntu n’est plus une distribution GNU/Linux “libre” alors ça en est fini des systèmes d’exploitation libre pour le grand public hormis pour les salles de machines….
      C’est le modèle économique autour d’Ubuntu qui est critiquable, pas la distribution, il mélange tout… Il est vrai que Stallman ne répond jamais à la question du modèle économique, il sait que sur ce plan là, il n’a aucune proposition valable et laisse le champ grand ouvert à l’open source façon Facebook…
      N.B : Oui Facebook est un service web “open source” car construit à l’aide de briques open source principalement. Sans open source probablement pas de Facebook, ni Google, ni Twitter, etc…

    62. Bonob0h
      9 décembre, 2012 à 13h39

      Comme bien d’autres stallman s’enferme … ne sais pas regarder ailleurs, globalement et transversalement !

      Comme dit Philippe … ou Face de bouc est fait avec du Libre … mais restreint les libertés ! Comme twitter et autres …

      Autrement c’est aussi les réseaux … sociaux … car si quelques outils sont bien il faut aussi penser qu’il ne faut pas s’enfermer a faire du libre qui n’intéresse que que peux de personnes .

      Dans un premier temps sans pour autant négliger “les niches” il faut surtout privilégier les développements de techniques mais aussi surtout de contenus qui concernent le plus grand nombre … de 3/5 ans @ + de 77 ans … dans le cas contraire on reste invisible aux yeux des utilisateurs …

      Maintenant comme déjà exprimer … il faut aussi savoir faire d’une pierre multicoups … sachant en même temps “travailler” sur la partie visible que sur les niches !