Pourquoi je ne blogue plus (enfin moins qu’avant)

closeCet article a été publié il y a 7 ans 3 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

EcritureVoilà le genre d’article qui ne dépassera pas les 50 lectures probablement. Mais qu’importe le nombre si l’on a la qualité 🙂 ? Dans le présent cas de figure, cette affirmation me convient parfaitement.

Ce billet vient en réponse à ce qui s’écrit chez mes collègues Fred, Cyrille, Christophe, Alterlibriste, Stephane et d’autres peut-être, mais j’ai dû les rater. Qu’ils ne m’en tiennent pas rigueur 😉 !

Pour ce qui est de mes « techniques de blog », il n’y en a pas vraiment ou plutôt elles sont à mon avis traditionnelles. Je parcours mes flux RSS, les réseaux sociaux et de temps en temps apparaît une actualité qui me donne envie de rebondir sur le sujet pour appuyer ma propagande habituelle. Parfois ce sont des tests de logiciels ou un bricolage que j’ai envie de partager, une présentation ou un événement. Bref les déclencheurs sont multiples.

En fait je vais en profiter pour expliquer pourquoi je ne blogue plus aussi souvent que par le passé. Au tout début de ce blog, vous aviez droit à un article quasi-quotidien. Une actualité, trois, quatre chapitres et hop emballé c’est pesé 🙂 . Petit à petit les articles se sont rallongés. Il n’est pas rare qu’ils dépassent les mille mots. Je n’arrive plus bien à faire « court ». Pourtant faire court et de qualité est un challenge intéressant.

Depuis peut-être bientôt un an je n’écris plus guère qu’une ou deux fois par semaine au mieux malgré des tentatives pour me relancer. Le dernier article date d’ailleurs de plus deux semaines. Les raisons ne tiennent pas à une morosité de l’actualité. Il y a toujours quelque chose à raconter. C’est juste que ma vie n’est plus la même depuis maintenant presque trois ans.

Je ne suis plus salarié. Travailler à son compte et se lever le matin en se posant la question de ce que l’on va facturer aujourd’hui est devenue mon quotidien. Ce n’est pas si terrible, j’ai fait ce choix même si parfois il m’arrive de regretter cet ancien temps où cette petite inquiétude du lendemain me frôlait bien moins. Mais c’est un choix que j’ai fait, une forme de libération de certaines contraintes. Mais bien évidemment il y en a d’autres. Au moins les ai-je choisis.

Parmi ces contraintes, il y a celle qui me fait toujours m’interroger quand je me mets devant ma machine. Dois-je consacrer les une ou deux heures qui viennent à écrire ou ne devrais-je pas plutôt traiter une ou plusieurs de ces multiples tâches qui assureront ma pitance de demain. Écrire cette newsletter à mes clients et prospects, histoire qu’ils pensent à moi et m’appellent pour me passer plein de commandes, faire ce devis que j’ai promis « au plus tôt », reprendre la plaquette de telle offre pour l’améliorer, etc. Il y a toujours quelque chose à faire.

Et bien souvent mon choix ne se portera pas sur la rédaction d’un article… Mon blog ne me rapporte au final que peu voir pas de clients aujourd’hui. Mais peut-être ne sais-je pas non plus m’en servir. Les professionnels du « personal branding » me diront peut-être que je suis un manche :-). J’attends leurs conseils avec impatience.

Qu’à cela ne tienne, je fais mes choix et les assume, c’est déjà pas mal. Au final cet article ne vous apprendra sûrement pas grand-chose. Ma vie n’est plus faite de rythme, mais un chaos permanent de changement sans aucune régularité si ce n’est les obligations familiales pour lesquels il vaut souvent mieux être à l’heure. Et la famille c’est sacré !

Allez je lève un peu le voile sur les conditions de rédaction de cet article. Je reformate partiellement un serveur dédié de Meza. Visiblement le serveur ne reboot pas tout seul. Du coup je dois attendre qu’un technicien fasse je ne sais trop quoi pour que le serveur démarre. On va dire que quand il en aura marre il se fendra peut-être d’un message pour me demander des comptes… Je profite de ce temps d’attente pour écrire ces lignes ! Tiens le serveur ping à nouveau. Je reviens…

Ça formate… Petite relecture…

Au passage, je tremble à l’idée qu’OVH retire l’ancienne interface d’administration tant la nouvelle me semble une régression significative avec la disparition de fonctionnalités. Juste un exemple : la redirection d’emails sur un domaine pour lequel on a pas souscrit d’hébergement. Avec l’ancienne interface il est possible de faire des redirections d’adresses mail du domaine vers une boîte mail d’un autre domaine. Le but est certainement de nous faire payer à l’avenir ce genre de petit « service ».

Je reviens au sujet de cet article. Un autre truc qui n’aide pas à l’écriture, ce sont mes nouvelles lunettes de vieux. Je suis équipé de verres progressifs hors de prix et depuis une semaine, ce n’est quand même pas le top, j’ai l’impression d’avoir la berlue en permanence. Rassurez-moi et dite moi que je vais m’y habituer…

Parfois aussi et de plus en plus souvent, j’en ai marre d’être devant cet écran. Je préfère allez transpirer un bon coup dans une salle de sport ou m’abrutir devant un film ou encore mieux lire un bouquin (le troisième tome de Série 23 en ce moment)… C’est ce que je devais faire ce soir, mais bon, il faut bien que quelqu’un remette ce serveur en état de marche.

Je vais conclure cet article qui se rapproche du seuil fatidique des mille mots, car je viens de finir de finir de monter le volume RAID 1 et le LVM qui va avec. Reste plus qu’à restaurer les machines virtuelles OpenVZ et je pourrais aller me coucher.

Tiens voilà une dernière raison pour laquelle parfois je n’écris pas d’article. J’aide des gens, parce que le blabla, ça a parfois ses limites surtout quand on est si peu « à faire » 🙂

N.B : Cet article a été écrit dans la nuit de samedi à dimanche.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

17 réponses

  1. Thierry dit :

    J’aime bien ce genre d’article. Ça me rappelle certain des miens aussi vide qu’inintéressant. En temps, sur mon blog juge doit beaucoup moins de lecteurs que toi.
    Article nul, commentaire nul. Tout est raccord.

  2. Thierry dit :

    Merci au correcteur automatique. Pfffff.

  3. Denis dit :

    Pour moi, c’est tout le contraire. L’investissement à passer à écrire m’offre beaucoup de visibilité dans les moteurs. Le Net est aujourd’hui mon seul outil commercial. Alors, je suis tenté d’écrire toujours davantage ! ;+)

  4. Philippe dit :

    @Thierry : C’est important de savoir être en symbiose avec ses lecteurs :-p
    @Denis : C’est bien ce que je dis alors, je dois être un manche 🙂

  5. Phipe dit :

    Hello,

    Pour la passage du salariat à l’entrepreunariat, je confirme…tout pareil!

    Pour les lunettes « de vieux », mon opticien m’avait dit « selon les personnes de 1 à 2 mois pour s’habituer totalement » ) à cet état de flou quasi permanent oui… Dans mon cas (très spécial mais ce n’est pas le lieu pour s’étaler) cela m’a pris presque 6 mois, il y a environ 3 ans, je crois mais maintenant c’est calé! Courage, en plus cela vaut le coup!

  6. Nous allons pouvoir monter l’amicale des Philippe travailleurs indépendants à la vue qui baisse.
    Pas des progressifs, mais des  » verres de proximité » plus d’un mois pour m’y faire, et comme c’était il y a 6 ans va falloir que j’y retourne.
    J’ai l’impression que j’aurais pu écrire cet article, avec bien évidemment des différences. En allant faire un tour du côté obscur de la force, le temps passé à écrire des articles pour plusieurs site bien ciblés est vraiment chronophage.
    Moins présent également sur les sites d’échecs, dont le mien (Chessnaute) que je n’alimente plus guère en actualités, et sur lesquels je passe beaucoup moins de temps pour réfléchir sur le bon coup à jouer, les priorités sont ailleurs.

    Mais je continue tous les matins à suivre via Netvibes les sites intéressants 😉

  7. bonob0h dit :

    @Philippe Scoffoni
    Concernant les retours de com de tes articles tu pourrais en avoir bien plus si tu écrivais sur le prochain duo LadyGagaMireilleMathieu ou sur Steevy Boullay qui ne soutiens plus Sarkozy 😀
    Et encore tu serais noyé dans la masse de pipeletteries … donc un gâchis écologique sans nom de répétition numérique de l’insipidité des animaux doués de déraison : https://twitter.com/bonob0h/status/528472631063117824
    La nouvelle console OVH en est l’exemple type …

    Et c’est normal que @Denis ai des retours … Lui il parle de windows, de con, de SEO, facebook, et tout ce qui est à la mode 😉
    C’est comme quand je déboulonne ceux qui préfèrent des google truc à des Franchoutruc https://twitter.com/bonob0h/status/527070420466663424 qui est automatiquement ReTwitté par des Robots https://twitter.com/GoogleGlassFan et https://twitter.com/bonob0h/status/527070420466663424 tandis que les intéressés eux font semblant de ne pas voir !
    Ils sont rares les animaux qui savent percuter https://twitter.com/delevoye/status/491887089748017152
    En plus tu cumule car tu parle d’un autre Libre …

    Pour ton problème de lunette et d’écran je te conseille de les enlever pour mettre des Oculus ou autre copie d’un machin inventé il y a plus de 20 ans et qui est annoncé maintenant comme une nouveauté révolutionnaire à l’image de Richard Branson qui aurait inventé le SpaceShip de Burt Rutan !
    Par contre pense à te munir non pas d’une boite de kleenex mais d’un distributeur de sac vomitoires 😉 De cette façon tu aura le temps de t’habituer au futur du Web en 3D enfermé chez Facebook

    Ah … merci pour le serveur sur lequel tu a du tout refaire car un libriste qui n’en fait qu’a sa tête à mis en place les disque en mode Formule 1 alors qu’on lui avait bien dit de mettre en mode Camion porte Voiture !

  8. MipsTux dit :

    Bonjour Philippe

    Ah les verres progressifs …. La première fois que j’en ai porté, il y a maintenant … 15 ans ? je ne sais plus trop, je n’ai pas eu le souvenir d’avoir eu de grosses difficultés d’adaptations.

    En revanche, ces lunettes nécessitent des réglages précis. Si l’opticien n’a pas fait correctement son taff, en effet, cela risque de « compliquer » la vue.

    Normalement, vous devriez arriver à vous y faire 🙂
    Un peu de patience

  9. Philippe dit :

    Marrant comme les verres progressifs ont marqués les commentaires jusqu’à présent 🙂

  10. Christophe dit :

    Sur mon propre (photo) blog, c’est pire que toi ! Rien depuis juin ! Et comme toi, ça ne me rapporte rien en terme de contrat… Ce n’est pas de ce côté-là que je peux attendre grand chose d’ailleurs. Le monde de la photo est concentré ailleurs que sur les sites perso. Donc, je le laisse poussivement vivre sa vie, bon an mal an. J’alimente bien plus le blog-libre !

    Et comme toi, aussi, j’éprouve le besoin de lire, autrement, autre chose que du blogging, plus dense, et d’aller plus au devant des autres, c’est la photo qui m’a changé de ce point de vue, les rencontres hors de l’écran, ici, en bas de chez moi ou à 10000 km, sortir de ma zone de confort…

  11. Green IT dit :

    <>

    +1. Après 10 ans à proposer gratuitement un contenu de qualité sur http://www.greenit.fr, j’ai de moins en moins le coeur à l’ouvrage.

    Au début, blogguer, c’était intéressant car les échanges étaient fructueux. Les contributeurs nombreux, etc. Aujourd’hui, cela revient trop désormais à se tirer une balle dans le pied en fournissant de l’expertise gratuitement à ses concurrents.

    Je vais finir par lever le pied comme toi…

  12. ddurieux dit :

    Peut être aussi que les sujets sont trop généralistes pour que ça t’amène du taf (pour le retour niveau job).

  13. Philippe dit :

    @GreenIT : Il est évident que toute l’infos fournis gratuitement génère peu de retombé. J’ai des milliers de visites mensuelles sur mes sélections de logiciels libres et malgré l’insertion de bandeau de pub (pour moi) dans ses articles, le taux de conversion doit être de l’ordre de 1 pour 50000… Et encore…
    Oui les gens se servent et ne retournent rien quand il ne font pas directement de l’argent sur ton dos. C’est actuellement la contrepartie inévitable pour les gens comme nous qui croyons dans l’économie du partage. Faut tenir bon, c’est ce que je me dis, quand le basculement aura lieu on devrait être en première ligne 🙂 Mais oui c’est minant…

    @David : Aie, je suis un généraliste 🙂 Il n’y en aurait que pour les spécialistes ? On vient chez moi quand on a un rhume informatique et qu’on cherche le meilleur médicament ou la meilleur combinaison pour être en parfaite santé. Alors il faut connaître un peu toute les patrologies et tous les remèdes. Ce qui rend difficile d’être un expert même si j’ai mes « dadas ». Mais je sais que le positionnement du généraliste est à contre-courant dans notre société ou seul compte l’avis de l’expert.

  14. ddurieux dit :

    Ce n’était pas méchant hein, c’est juste que des sociétés ‘généralistes’ il y en a à la pelle et que souvents ils vont voir les gens qui sont spécialistes/experts.

    Dans ton cas, il est vrai que tes articles sont bien (même très bien), mais ce n’est pas trop étonnant que ça ne t’amène pas énormément de taf.

  15. Philippe dit :

    @david : je ne l’ai pas pris ainsi 😉 . Alors si je suis un généraliste spécialisé dans les systèmes d’informations à base de logiciel libre..

  16. Denis dit :

    Tu es loin d’être un manche. Là, c’est de la fausse modestie ! ;+)

  1. 2 novembre 2014

    […] Un article sur les raisons pour lesquels je n'écris pas ou du moins, bien moins que par le passé.  […]