Thunderbird, combien rapportent les dons ?

closeCet article a été publié il y a 4 ans 6 mois 7 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

don thunderbirdR.Kent, le trésorier actuel du conseil Thunderbird a publié récemment des chiffres sur le montant des dons reçus pour Thunderbird.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, la page de don de Thunderbird est par ici. Je vous incite avant de lire la suite de cet article et si vous êtes utilisateur de Thunderbird de donner quelques euros. Je viens d’y laisser 20 €. Ce qui est au regard de mon usage de cet outil, sur le plan professionnel et personnel une peccadille…

Voici donc les chiffres :

En octobre : 77 451,40 $ de dons reçus. Fond disponibles :  332 026,47 $

En novembre : environ 70 000$ soit environ 400 000$ de fonds disponibles

J’en vois certains dont la mâchoire est encore grande ouverte devant ces chiffres. 70 000$ de revenus pas mois ce n’est pas rien. Mais à l’échelle de l’utilisation du logiciel, estimé à 25 millions de personnes, c’est encore relativement peu de choses. Pour essayer de faire un parallèle, cela permettrait de payer une équipe d’une grosse quinzaine de développeurs. Bien sûr, il faut voir dans le temps comment les dons évoluent et s’ils sont constants.

Au passage, R.Kent en profite pour donner quelques statistiques sur les nationalités des donateurs :

Allemagne : 27.5 %
USA : 21.3 %
Royaume Unis : 8 %
Japon : 6.2 %
Italie : 6 %
France : 5.1 %
Australie : 3.6 %
Nouvelle-Zélande :  3%
Canada 2.8 : %
Les autres 16.6%

Si l’on rapproche ces chiffres de la répartition en terme d’usage de Thunderbird :

Allemagne : 17.47%
Japon : 10.69%
USA : 8.95%
France : 8.72%
Pologne : 5.83%
Italie : 5.75%
Fédération russe : 5.65%
Espagne : 3.26%
Royaume Unis : 2.93%
Brésil : 2.93%
Les autres : 28.03%

La comparaison des deux classements est assez intéressante. Je ne chercherais pas trop à ce stade à comprendre les écarts. Je pense que selon les pays les raisons divergent sur le rapport don/usage. Rassurant quand même de voir que la France tient son rang en terme de contribution financière, eu égard à son usage. L’Allemagne est exemplaire sur ce plan-là. Aurait-il mieux compris que nous les enjeux du financement du logiciel libre ?

A la vue de ces chiffres, j’ai tout de même une interrogation sur l’usage futur de ces fonds qui semblent pour l’instant s’entasser sans vraiment trouver d’usage. Si je devais résumer mes attentes personnelles, c’est l’amélioration de l’intégration des réseaux sociaux dans la boîte mail, mais avec un système de priorisation et de classement. Il y a de bonnes idées à piquer à Gmail sur ce plan, il me semble.

Mais je sais que le problème actuel est l’abandon par Mozilla de XUL sur lequel est bâti Thunderbird. Une sacrée épine dans le pied du projet qui ne semble pas près d’être retirée et pour laquelle les solutions semblent bien maigres. A ce que je lis sur la liste Thunderbird, l’impression qui en ressort est qu’actuellement la communauté est à la recherche d’une direction pour le futur de Thunderbird. Client lourd, application web, technologie X ou Y, les débats vont bon train sans qu’il ne semble se dégager de direction claire.

C’est quelque peu inquiétant…

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

2 réponses

  1. Alex dit :

    J’ai plein d’idées pour Thunderbird, mais comme je suis pas dev pour un sou, je ne suis pas certain de leur faisabilité.
    Le truc que j’adorerai, c’est une extension Firefox/Chromium, genre « Thunderbird Integrator » (le nom vient de moi), qui permet d’importer dans son Thunderbird la configuration d’un webmail, d’une messagerie instantanée, d’un mattermost-like, qu’on est entrain de visiter, via une pop-up qui nous demanderait « vous êtes connecté au service [nom du service] depuis votre navigateur web, souhaitez-vous l’intégrer à Thunderbird? », un clic sur oui, une petite fenêtre pour demander deux trois trucs sur la vie privée, l’intégration de services (calendrier, email, tchat, etc), et là on serait sur quelque chose de top.
    Après y’a tellement de protocoles et confs différentes ça serait sûrement un travail de titan. Mais perso je kifferai de pouvoir répondre à mes messages privés reçus sur Diaspora depuis mon Thunderbird comme si c’était un email comme un autre.

  2. @Alex : c’est bien de cela dont j’aurais aussi envie 🙂
    Mais bon avec 2 ou 300 000 $ ont doit pouvoir déjà pas mal s’en approcher….