Un panier higth tech pour chat qui tweet grâce à Arduino

closeCet article a été publié il y a 9 ans 2 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Après la lampe qui danse, voici le panier pour chat qui tweete ses horaires de sieste. Un bricolage rendu possible grâce à Arduino, cette boîte à outils open source qui permet de fabriquer les gadgets les plus fous.

Je vous avais montré un prototype de lampe qui danse, voici maintenant le panier pour chat qui tweete. C’est Samuel Cox qui est à l’origine de cet objet des temps modernes. Il est réalisé à partir d’un boitier évidé d’eMac (comme quoi ça peut-être utile finalement) auquel un système de lumière « relaxante » a été ajouté.

Chaque fois que le chat entre dans le boitier, il est détecté et le jeu de lumière se met en route. Une fois sa sieste finie, le félin sort faire son petit tour et l’événement est à nouveau détecté et déclenche l’envoi d’un tweet sur le compte @eSleeper1 mentionnant la durée de sommeil. Comme vous le constatez, nous avons là un outil d’une utilité extraordinaire pour qui veut faire des statistiques sur le sommeil de son animal de compagnie préféré.

Tout ceci est rendu possible grâce à un petit circuit imprimé issu de la famille Arduino. Les spécifications de ces cartes sont disponibles sous une licence Creative Commons Paternité et Partage à l’Identique 2.5. Vous pouvez donc télécharger les plans de cette carte pour l’assembler vous-même si vous en avez les compétences. Il est aussi possible de l’acheter. Il s’agit dans le cas présent du modèle Arduino Ethernet.

Arduino est livré avec une bibliothèque de logiciels, également sous licence GPLv2. Elle permet de développer toutes sortes d’applications autour des cartes. La version 1.0 a d’ailleurs été publiée tout récemment : Du côté de la bibliothèque standard pour le développement Arduino en C++, il y a d’importants remaniements de la gestion des ports série, de la classe String et de l’API du protocole UDP. Sont aussi de la partie : le support des protocoles DHCP et DNS par la bibliothèque Ethernet, la lecture simultanée de plusieurs fichiers (sur SD Library), et bien d’autres nouveautés à découvrir sur les Release Notes de cette version.

[Source]

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

1 réponse

  1. Bonob0h dit :

    Miaouuuu ! Heu ça c’est encore un article pour avoir le mot « chat » et « mac » et apparaitre en haut de liste dans gogole 😉

    Bon trêve de plaisanterie. Arduino c’est bien mais faut savoir programmer 😉
    Ne pourrait on pas envisager de programmer de cette façon ?
    Un truc simple* … traduit dans plein de langue …
    On pourrait de ce fait laisser éclore l’imagination de ceux qui ne savent et ne veulent pas apprendre a programmer en pissant de la ligne de code 😉 qui a faire passer ensuite le tout dans une moulinette intelligente qui optimise … voir entre les mains de spécialistes du code pour améliorer …
    Et puis n’est ce pas aussi la meilleur façon que d’inciter a jeter un oeil dans le code pour peut être apprendre plutôt que des lignes avec des signes et mots incompréhensible pour le commun des michus 😉

    * simple pour les utilisateurs mais bien codé par des codeurs qui se seront emmerder pour que l’utilisateur n’ai pas à devoir devenir ingénieur bac + 10 pour bien programmer 😉