Le Gourou de l’open source de Microsoft quitte le navire

closeCet article a été publié il y a 12 ans 4 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

ramji-smallSam Ramji a porté les couleurs de l’open source depuis 2006 chez Microsoft. Un poste qu’il n’était pas évident de tenir au sein de la société emblématique du logiciel propriétaire. C’est désormais fini, il vient de rejoindre une start-up dans le domaine du cloud computing Sonoa Systems.

Il sera en charge de définir la stratégie de développement de la ligne de produits de cette société. Le domaine d’intervention de cette société n’est pas sans éveiller mon intérêt car elle intervient dans le domaine du fameux cloud computing et développe des API permettant à des applications hébergées « dans les nuages » de communiquer entre-elles de façon sécurisée.

Son départ a été annoncé en parallèle avec le lancement de la fondation associée au Codeplex de Microsoft.

La société qu’il rejoint n’a pas encore faite grand chose dans le domaine de l’open source. Peut-être cette arrivée est-elle un signe d’un futur changement de stratégie pour Sonoa.

A propos de son départ de chez Microsoft et de son travail afin de promouvoir l’open source, il déclare qu’il est satisfait d’avoir atteint son objectif et de constater que Microsoft adopte l’open source. Il déclare également :

What I expect to see from Microsoft in the coming 12 months would probably be conservatively twice as much open source contribution activity than we saw in the previous 12 months. The open source concept is really spreading across the engineering teams inside the company.

Ce que j’espère voir de Microsoft dans les douze prochains mois, c’est probablement un doublement de l’activité dans l’open source par rapport à celle constatée les 12 mois précédents. Le concept de l’open source est vraiment en train de se diffuser au travers des équipes techniques au sein de la société.

Voilà un bien bel optimisme.

[Source]

[Crédit photo Sam Ramji : cc licensed flickr photo shared by warthog9]

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

3 réponses

  1. LordPhoenix dit :

    La migration de MS vers le bon coté de la force ne se fera pas sans quelques accrocs ceci en est un mais la suite est inévitable.

  2. Gaëtan dit :

    Open source, open source tout le monde n’a que ce buzzword en bouche.
    Rapellons que dans un grand nombre de cas les licence open source de Microsoft sont loin très loin d’être libres.

    Ça ressemble a une sorte de Green washing, soyons intransigeant, aucun compromis avec le logiciel privateur!

  3. joan dit :

    @Gaëtan: Il n’y a que deux licences Open Source chez Microsoft, la Ms-PL et la Ms-RL. Elles sont toutes les deux libres (et reconnues comme telles par la FSF.)
    Les autres licences de Microsoft ne sont pas des licences Open Source et n’ont jamais été présentées comme telles…