Sous GNU/Linux on a pas de virus mais des GDBus.Error when trying to enable second screen

closeCet article a été publié il y a 7 ans 3 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

L’image du matin :

affichage

Impossible de configurer mes écrans…

La solution :  sudo apt-get install arandr

Un petit utilitaire qui remplace l’outil de configuration « standard » de l’affichage.

Je ne l’avais pas remarqué, cela doit dater de je ne sais trop quand. C’est ce qui est souvent énervant sous GNU/Linux. Des choses qui semblent basiques comme configurer ses écrans, leur disposition ou résolution cassent du jour au lendemain sans prévenir.

Parfois je me dirais bien allez je jette tout à la poubelle, je me remets sous Windows et je ne serais plus embêté avec ce genre de gags. Et puis je me souviens de cette époque où finalement j’avais aussi des galères sous Windows. Certes pas les mêmes, peut-être pas sur des bugs de ce genre.

C’est vrai qu’avec ma distribution GNU/Linux, j’ai gagné un certain confort notamment sur les mises à jour qui sont centralisées pour la quasi-totalité des logiciels que j’utilise. Je n’ai pas deux ou trois notifications pour chaque logiciel qui veut se mettre à jour, etc. Pas de virus, pas de troyens, pas de programmes qui s’installent à mon insu lorsque j’en installe un autre, etc..

Alors si la stabilité de mon point de vue n’est ni meilleure, ni moins bonne, je pourrais dire que « j’ai choisi » une informatique qui me semble digne de confiance pour mon poste de travail. Mais cela reste de l’informatique et des fois « ça tombe en marche » 🙂

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

23 réponses

  1. David Mentré dit :

    Avez-vous songé à changer de distribution ? Quelle distribution utilisez-vous actuellement ?

  2. Jeyg dit :

    Sinon il y a KDE.

    C’est dingue comme les gens gardent des préjugés sur la version 4, simplement parce que la version 4.0 n’était pas finie. C’était il y a 6 ans. Aujourd’hui KDE est, a défaut d’être parfait, un excellent environnement, qui marche. J’ai jamais eu de galère pour configurer des écrans, en tout cas.

  3. zeus dit :

    J’avais les mêmes problèmes avant sur ubuntu et les distros gnome 3 et j’ai passé sur kde 4 avec archlinux donc plus de problème depuis 1 an (et j’espere que ca va rester comme ça).
    Les seuls problemes que j’ai eu viennent du fait que je ne suis pas les conseils: ne pas mettre à jour trop souvent 😀

  4. david96 dit :

    Changer de distribution ou de gestionnaire de bureau n’est pas toujours aisé quand on est en production. Même s’il est vrai que KDE est un excellent gestionnaire et j’aurais du mal à en changer.

    Les habitudes nous donne un certains confort, ce qui n’est pas toujours un gage de qualité 🙂

  5. Xarkam dit :

    Y à pas de virus sous linux par ce que linux ce suffit à lui même pour s’auto buger.

    J’ai un serveur qui ne boot plus automatiquement à cause de grub (bug dans grub). super quant t’a ni clavier, ni écran dessus et que tu dois reboot le truc à distance.

    J’ai eu ma dose de bug linux aussi. Capture son qui fonctionne la veille et plus le lendemain, wifi qui se coupe sans raison ect…
    Je suis revenu à se bon vieux windows et je n’ai pas de bug avec l’OS. Parfois une appli qui plante comme sous linux.

    Pourquoi devoir changer de DE au moindre soucis ? C’est pas possible d’avoir un truc fonctionnelle que de devoir changer de DE au moindre bug ?

    Dernièrement, linux donne plus l’impression que tu passe plus de temps sur le moteur de la voiture qu’à conduire cette dernière. Je sais bien que linux faut aime le cambouis, mais de la à passer sa vie dedans, faut pas pousser ^^

  6. Thierry dit :

    Je suis sous Linux depuis des années maintenant, et ce genre de bug me désespère.

    De mon coté j’avoue avoir envisagé de sauter vers OSX !!!

    Bon … et bien que ce soit avec XrandR, NvidiaSettings ou maintenant ArandR (que je ne connaissais pas), la configuration de mon affichage multi-écrans est toujours aussi laborieuse et ne fonctionne qu’une seule fois :/

    Ce genre de bug me désespère. BIS 🙁

  7. mips_tux dit :

    @Xarkam

    Parce que même si gnu/Linux peut paraitre plus limité sur certaines fonctionalités, je n’ai, simplement que par la seule lecture du CLUF de cet OS, aucune confiance.
    Avant de choisir un système, avant de me dire lequel est le plus beau, le plus performant, le plus top, le plus fiable, le plus …. tout ce que tu voudras, je lis *d’abord » le contrat qui m’est proposé.

    Et ben, quand on n’est pas d’accord, on change de crémerie et on assume. ben oui c’est la chiotte pour un deuxième écran ou un video projecteur. Et alors ? Ben juste j’en meurt pas et je fais avec … car je privilégie *d’abord* l’analyse du contrat de licence qui m’est proposé avant tout le reste 🙂

  8. Xarkam dit :

    @mips_tux tant mieux pour toi que tu te satisfasse d’un truc pas fini.

    Il y a des gens qui ont des besoins et qui ont surtout autre chose à foutre que de chercher les causes d’une panne. Tu sais, bosser, travailler.

    Depuis que j’ai repassé mes postes sous windows, j’ai regagné des heures par semaines à plus devoir me prendre la tête avec un truc mal fini dont les dev on rien à foutres.

    C’est un gros point faible du libre, les dev font ce qui leur plait avant de répondre à des besoins pourtant réclamés.

    Ca fait un an que firefox produit des artefacts dans les formulaire web sous windows 8 et t’a les clients qui appel par ce qu’il pense que forcément t’es le fautif. Alors que ce c’est le moteur Gecko qui une fois de plus fait dans la colle.

    Mais j’avoue que la seule distrib qui m’a vraiment fait le moins chier c’est Ubuntu (que j’e j’utilise encore dans une vm maintenant)

  9. Petit Scarabée dit :

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi Xarkam, j’utilise Ubuntu sur mon poste professionnel quotidiennement et je n’ai pas de problème, ma productivité est très bonne. J’ai une configuration portable + écran externe et je dois régulièrement faire des présentations en clientèle avec des vidéo projecteurs divers et variés. Ben ça marche, tout simplement.
    Windows n’est pas exempt de bugs, mes collègues peuvent en témoigner. Quand à MacOSX, lui non plus n’en est pas exempt, lors d’une formation Mac on a quand même réussi à planter tous les systèmes (desktop et serveur).
    À mon avis une des conditions essentielle pour avoir un système stable est de ne pas ugrader sa distribution à chaque sortie d’une nouvelle version. Si votre distribution fonctionne correctement et qu’elle est toujours supportée autant rester sur celle-ci. Un upgrade en production est toujours à prendre avec des pincettes, mais c’est vrai pour Windows et MacOS aussi.

  10. gnumdk dit :

    Idem, sous Linux depuis des années et j’ai pas à me pleindre…

    Tant qu’au troll sur GRUB, désolé, mais quand grub casse, j’ai toujours trouvé une raison et c’était toujours entre la chaise et le clavier…

  11. david96 dit :

    Idem, 7 ans et essentiellement pour le boulot, avant j’étais sous windows et là je pestais tous les jours contre cet os de malheur, virus, spy etc… Bon sang, avec GNU/Linux C’est que de la bombe, tu vois Xarkam, c’est pareille dans l’autres sens.

    T’es repassé sur windows, tant mieux pour toi si ça te plaît, mais ne vient pas troller inutilement (pléonasme) ce sympathique blogue.

  12. Raph dit :

    Tout pareil que les derniers commentaires :

    Sous Windows, j’avais l’impression de passer plus de temps à le bichonner qu’à l’utiliser : Et dès que je le prêtais à quelqu’un, merde… il le plante car il ne sait pas comment l’utiliser !

    Sous Linux depuis 2005, mon système est stable, je sais que je peux le prêter à n’importe qui, au pire, il plante un logiciel mais il ne plantera jamais la stabilité du système, je reboote et c’est opérationnel.
    Et s’il y a un plantage, en général, c’est reproductible et j’apprends à le gérer… contrairement aux bugs aléatoires des autres systèmes.

    J’ai vraiment essayé OSX qui me faisait de l’oeil (je tourne sur 1 MacMini2009, 1 MacMini2011 et 1 MBA 2013) mais je n’y arrive pas : l’ergonomie est pourrie, je ne parle même pas du Finder que je trouve anti-ergonomique au possible, le Dock qui te casse les roustons plus qu’autre chose,…
    Sans parler du fait que j’ai été surpris de voir OSX planter alors que je ne lui demandais rien de spécial !

    Bref, pour moi, l’OS parfait n’existe pas encore, tout est question de choix selon son utilisation. Linux est pour moi juste le moins pire… mais loin d’être parfait.

  13. dnartreb89 dit :

    Vu le rapidité d’innovation sous GNU/Linux, je ne suis pas surpris personnellement d’être soumis parfois à quelques bugs.

    Je me rappelle par contre, que du temps ou j’utilisais Windowds (pff ya longtemps quoi…) je passais énormément de temps à virer virus, spyware, adware et défragmentation.

    Quand une panne survenait, je trouvait après beaucoup de recherche une solution que j’appliquais sans comprendre.

    Depuis que je suis sous GNU/Linux, quand j’ai un bug, je trouve assez rapidement l’information, à chaque fois j’apprend une nouvelle chose sur le fonctionnement de mon OS.

    Et si je voulait quasiment zéro bugs, j’installerais une Debian Stable, tout simplement. Je ne vois comment innovation et stabilité peuvent faire bon ménage.

    Ah si, peut être Archlinux que je découvre via la distribution Manjaro (pas le temps nécessaire à installer une réelle Arch) me surprend ces temps-ci tant par sa stabilité que par la réactivité de ces mises à jours.

    Bref, yen a pour tout le monde sous Gnu/Linux, même si tout le monde est pas fait pour l’utiliser. 😉

  14. David Mentré dit :

    Comme quoi les expériences…

    Je suis utilisateur de Linux depuis des années (j’ai dû m’y mettre vers 1993-1994, à l’époque de la Slackware et des ces dizaines de disquettes), libriste convaincu (un des fondateurs de Gulliver à Rennes, touça). Pendant des années, j’ai trouvé Linux plus stable que Windows, plus performant, etc.

    Mais depuis quelques années, côté desktop (je ne parle pas serveur), je trouve qu’il y a une singulière régression.

    Notamment sur Ubuntu que j’aimais pour son côté Ça Marche !(tm). Maintenant, le bureau change toute les release : résultat c’est lent (à démarrer, à utiliser) et ça marche même pas. Freeze régulier de la machine, Wifi qui a des vapeurs, logiciels has been (sauf Firefox, Thunderbird et peut-être Libreoffice), etc. Une Debian est inutilisable en desktop, les logiciels sont trop vieux. D’un autre côté, j’ai un Windows 7 au boulot (obligé, c’est le boulot) et je le trouve très stable, l’interface est claire, bonne autonomie sur mon portable, etc. Et ça m’enrage de devoir faire ce constat !

    Bon, heureusement, sur un serveur, une Debian reste encore très stable. J’ai pas encore testé d’autres distrib’, mais c’est dans ma liste des choses à faire (notamment Fedora, pour donner une nouvelle chance à Gnome 3 et peut-être KDE, vu les commentaires ci-dessus).

    J’ai pas non plus testé Windows 8 ou 8.1. 😉

  15. franceschini dit :

    Debian GNU/linux/Wheezy 7.2 bureau Xfce 4 sur un simple poste utilisateur
    fonctionne à merveille depuis plus d’ un an.JE SUIS CONTENT!
    Ai souvent l’ occasion de comparer le fonctionnement de deux machines à la maison une sur cette Debian en 64, l’ autre avec carte graphique en Seven 64, je pense pas revenir un jour sur une configuration Windows.
    @ndré

  16. Greg dit :

    Salut Philippe,

    J’ai pas lu les autres commentaires, mais je viens de voir ton article et ça m’a fait tiquer car il y a 2 semaines j’ai eu exactement le même problème après une mise à jour de ma distribution (j’utilise sabayon et ça mettait à jour gnome 3.8 vers gnome 3.10).

    J’ai finalement réalisé que le problème venait d’un problème de compatibilité entre Cinnamon qui était également installé sur ma machine et Gnome 3.10 qui venait d’être mis à jour. Les panneaux de configuration que je voyait dans gnome était en fait les panneaux de configuration de Cinnamon (vais t’en foutre des forks de gnome ou tout s’en melle les pinceaux)

    Bref, j’ai résolu le problème en désinstallant Cinnamon. Peut-être que ton problème pourrait venir de quelque chose de similaire. En tout cas l’erreur que j’avais chez moi était la même.

    Au cas où ça peut t’aider !
    A+
    Greg

  17. Bibelo dit :

    Marre des guru Linux avec des vieux arguments dès qu’on a un problème : « Si tu n’arrives pas à activer un 2ème écran, suffit de passer à KDE version 6.75.4 » AHAHAH (rire furieux et dément) mais vous êtes idiots ou bien ? Vous croyez vraiment que c’est avec ce genre d’arguments que Linux va progresser ? Vous avez pas plus d’intelligent que des trucs de vieux barbus et des guerres de chapelles ???

    Bon puisque je constate que DM d’aujourd’jui fonctionnent pas super bien, je propose qu’on créé le nôtre.

    « Et il créèrent un énième fork »

  18. david96 dit :

    Mais GNU/Linux progresse tous les jours, tant est si bien qu’il est le roi sur les serveurs, systèmes embarqués, les calculateurs puissants, etc…

    Pour ma part je pense que c’est à l’utilisateur de faire l’effort.
    Je l’informe, lui propose même de l’aider à l’installation et à l’utilisation s’il le veut. Mais ce n’est pas la peine de le ménager s’il n’en a pas envie, ça serait une perte d’énergie.

    Par contre, évite les insultes, car le : « vous êtes idiots ou bien ? » n’est pas non plus très intelligent.

  19. Bibelo dit :

    Désolé, j’étais pas bien réveillé ce matin, et ce genre de raisonnement me fait bondir. Il perdure depuis des années, et je constate malheureusement que ce n’est pas prêt de s’arrêter.

    En effet, lire que c’est à l’utilisateur de faire l’effort, c’est juste désespérant. Avec cet état d’esprit, aucune chance de voir un jour Linux devenir un OS pour poste client, qui est par définition destiné à des gens *qui ne connaissent pas*. Pourquoi devrait-il faire l’effort ? Quel effort au juste ? Juste à quel niveau devront-ils descendre ?

    Tant qu’on en reste là, Linux ne sera destiné qu’à des connaisseurs, et restera cantonné aux serveurs.

    PS : Je serai pas surpris que tu sois sur Debian. :o)

  20. david96 dit :

    Je suis sous Debian, mais j’ai démarré sur TO7, puis Amstrad, pour passer de longues années sur Amiga, puis passer sur Windows 3.11, 95,98, XP et finir par vista. Et de toute cette expérience, bâ rien, nada, je ne savais toujours pas comment fonctionnait un ordinateur, je pensais que c’était réservé à une élite.

    J’avais tort.

    J’ai connu, GNU/Linux grâce à Kubuntu, non seulement, ça n’a pas été très difficile, même si ça impressionne (changement d’habitude), car des personnes comme toi pense que de taper au clavier qqs lignes de commandes demande bac+8 (je n’ai qu’un BEP de comptable en poche), mais en plus ça m’a permis de connaître petit à petit comment marche un PC.

    Alors, je veux bien que des nouveaux arrivent, mais pourquoi leur cacher une nouvelle fois la vérité sur le fonctionnement d’un PC. Tant pis ça en fait fuir certain, voir un grand nombre ; mais je ne partage pas ton avis, les maintenir dans l’ignorance, c’est un peu les manipuler je trouve.

    Qu’en penses-tu ?

  21. Bibelo dit :

    Ce débat d’idée est intéressant.

    Sans être sûr de voir le rapport, j’ai commencé sur un ZX80 puis 81, CPC, PC1513, 386, etc. et je bosse sous Cisco et Linux RHEL/CentOS/Ubuntu en ligne de commande exclusivement. Donc je ne fais pas partie de ceux qui disent qu’il faut un BAC+8 pour utiliser une CLI.

    En revanche, je fais partie de ceux qui disent que chacun a son métier. Par exemple Cisco en CLI oui, parce-qu’on est dans le monde pro.

    En fait, il semble que tu associes facilité et opacité. Tu semble dire que quelque chose de facile à utiliser est forcément opaque (« pourquoi leur cacher la vérité ? »). C’est le cas de Windows c’est vrai, mais pas toujours, puisque sous Windows il y a des programmes OpenSource et pourtant faciles à utiliser. Scribus, Gimp et autres.

    Or moi je pense que facilité d’utilisation et transparence n’ont rien à voir. On peut très bien donner le choix aux gens : Linux peut être facile à utiliser, et pour autant être très transparent. Il suffit d’arrêter les guerres de chapelles (yum vs apt, kde vs gnome, wheel vs no wheel, Stallman vs le reste du monde, etc.) et accepter qu’on peut apporter pleins de choses à Linux en faisant gagner du temps aux utilisateurs.

    Donc non, leur rendre les choses faciles ne les maintient pas dans l’ignorance.

    En revanche, l’impression que tu me donnes, c’est que sous prétexte de transparence, il faut absolument que les choses soient un petit peu difficiles quand-même… Où est le choix dans ce cas ? N’est-ce pas de la manipulation finalement ? « Si tu veux utiliser Linux, il faut accepter que tu auras parfois de la ligne de commande à taper ».

    Moi je dis :
    « Si tu veux utiliser Linux, vas-y tout se fait tout seul ! (NDLR : c’est loin d’être le cas aujourd’hui). Mais sache qu’en creusant, tu découvriras un monde de possibilités. »

    Juste au passage, quand tu tapes un apt-get install, tu as pas l’impression qu’on te manipule ? Après tout, c’est déjà compilé, les dépendances se font toutes seules…

  22. david96 dit :

    Oui c’est un débat qui risque d’être compliqué, car on sait de quoi on parle, mais on diverge sur l’aspect communication.

    Je te cite : « En revanche, l’impression que tu me donnes, c’est que sous prétexte de transparence, il faut absolument que les choses soient un petit peu difficiles quand-même »

    Franchement pas !

    Au contraire, j’exprime justement le fait que beaucoup laisse penser que de passer sur un système alternatif autre que Windows est compliqué parcequ’on ne fait pas comme Windows, c’est à dire : leur cacher la ligne de commande et autres, histoire de leur faire penser qu’ils sont toujours sur Windows, qu’on s’occupe d’eux ; que tout va bien aller…

    J’ai eu le parcours Windows, crois mois c’est très compliqué, pourtant on y arrive, en se renseignant, voir en payant un prestataire. Au fait, elle sert à quoi la licence Windows ?

    GNU/Linux, aussi à un parcours… Il y a aussi un apprentissage à avoir, quel que soit notre niveau.

    Sinon, comme sur Windows, on peut avoir une licence payante dans le monde du libre, par exemple : Red Hat, Cannonical, Suse…

    Par contre, contrairement à windows, ils répondent aux besoins de ceux qui ont acheté la licence.

  23. zeus dit :

    Pour tous ceux qui condamnent l’utilisation de gnu/linux, comprenez bien que vous etes conscient qu’avant de passer sur une distribution, il faut vérifier que votre materiel est compatible. C’est meme la PREMIERE RECOMMANDATION DANS TOUS LES DOCUMENTS SUR GNU/LINUX.

    Il faut aussi faire la différence entre bug et imbécilité car certains se croient être des guru alors qu’ils sont des (fils de brad) et ils s’autorisent à publier des (bug gnu/linux).

    J’ai utilisé gnu/linux depuis 7 ans et le seul vrai problème que j’avais eu : NVIDIA . Et ca c’est parce que j’étais au début et je ne me suis pas bien renseigné avant l’achat car meme sous Windows, le truc fonctionne mal.

    J’ai cotoyé des admin system, des simples utilisateurs. Mais les personnes qui se plaignent tous les temps sont ceux qui sont féneants. Ils se plaignent de Windows car c’est payant et ils se plaignent de gnu/linux car ils n’ont pas le courage de lire les documentations. La prochaine fois aussi, ils iront en greve parce qu’un mac est trop cher.