Une extension pour ajouter une barre de tâches à l’ancienne à Gnome 3

closeCet article a été publié il y a 9 ans 6 mois 4 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Une des principales nouveautés de Gnome 3 est l’abandon de la barre de tâches dans la forme que l’on connaissait depuis maintenant des années sur les systèmes d’exploitation Windows ou GNU/Linux. Cette barre usuellement placée en bas de l’écran permet de disposer de la liste des applications (ou tâches) lancées sur son ordinateur. Voici comment retrouver vos anciennes habitudes sous cet environnement.

Etat des lieux

Gnome 3 a introduit une barre latérale n’apparaissant pas en permanence, mais uniquement lorsque l’on passe en mode « Activités ». Cette barre regroupe à la fois les fonctions de raccourcis pour lancer vos applications préférées, mais aussi de barre de tâches. Les applications lancées sont visuellement identifiables par un petit liseré les mettant en valeur comme sur l’exemple ci-contre.

Pour basculer d’une application à une autre on dispose de deux solutions :

  • Appuyer sur la touche [Super] (enfin [Windows], on notera au passage le formidable tour de passe-passe technico-marrketing de Microsoft pour imposer le logo Windows comme un standard sur les claviers pour PC) pour obtenir un visualisation en miniature des toutes les fenêtres ouvertes. On clique ensuite sur celle correspondant à l’application que l’on veut faire revenir au premier plan;
  • Même possibilité en « jetant » sa souris dans le coin supérieur gauche de l’écran;
  • Enfin pour les adeptes du clavier le toujours classique [ALT]+[TAB] qui permet de basculer d’une application à un autre assisté du [ALT]+[²].

Pour finir, la notion de bureau ou espace de travail qui permettait de répartir ses applications a été remplacée par des « activités ». La seule vraie différence pour moi étant que les activités sont en nombre indéfini contrairement aux bureaux où l’on devait spécifier leur nombre.

Du mieux ?

Cela fait maintenant quelques mois que j’utilise Gnome 3. En fait depuis le passage à la version 15 de la distribution Fedora que j’utilise sur mon ordinateur portable. J’avoue être incapable de dire si j’ai noté une amélioration de ma productivité ou du confort d’utilisation. Je reste quelque peu sceptique.

D’un coté j’aime l’interface fluide et relativement simple que propose Gnome 3. Les trolleurs diront que compte tenu de l’absence quasi-totale de possibilité de la personnaliser ce n’est guère étonnant. En effet, à ce jour, seul l’ajout d’extensions Gnome Shell m’a permis de personnaliser mon environnement de travail. Clairement il manque une interface pour permettre aux utilisateurs ne sachant pas programmer de le faire.

J’aime aussi cette fonction que j’utilise beaucoup permettant suite à l’appui de la touche [Super] de taper le début du nom de l’application que je souhaite lancer et de valider une fois celle-ci apparue dans la liste qui m’est proposée.

La gestion des notifications est aussi intéressante bien que déroutante, voire perturbante au départ. J’avoue m’y être fait.

Si l’on passe aux points plus négatifs. Lorsque la journée avance, j’ai couramment de plus en plus de fenêtres ouvertes. Documents, navigateurs, messagerie, tchat, microbloging, etc… facilement 20 ou 30 fenêtres sont actives.

Et là les choses se compliquent. J’ai l’impression qu’il devient de plus en plus difficile d’identifier les fenêtres rapidement et je dois parfois faire deux allers retour pour obtenir la bonne fenêtre.

Le retour de la barre de tâches

Du coup c’était comment avant ? J’ai presque du mal à m’en souvenir. Je suis tombé un peu par hasard sur cet article d’une personne ayant développé un « pack » d’extension Gnome Shell friperry destinée à redonner à Gnome 3 le look d’un Gnome 2 classique.

Attention au passage l’extension chargée de recréer un menu application provoque un plantage de ma session Gnome. L’installation de ce pack est donc à réaliser avec prudence.

Mais c’est surtout l’extension permettant de recréer une barre de tâches qui a retenu mon attention. Pour l’installer il vous copier le répertoire Bottom_Panel contenu dans le fichier d’archive du pack dans le dossier de votre profil : ~/.local/share/gnome-shell/extension. Redémarrer alors Gnome 3 en faisant [ALT]+[F2], taper « r » et valider. Une barre de tâche va s’afficher en bas

Elle présente les applications en cours d’exécution pour l’activité (ou espace de travail) en cours. Sur l’extrême droite, on retrouve des pavés pour les activités actuellement existantes. A noter une extension dans le pack permet de fixer le nombre d’activités que l’on veut utiliser. Personnellement j’apprécie cette gestion dynamique, alors j’ai laissé les choses en l’état.

On notera aussi un petit point d’exclamation permettant de faire apparaître la barre des notifications de Gnome 3 ce qui est une très bonne idée.

Voici ce que cela donne :

Je vais donc voir si le retour de la barre de tâche m’apporte un supplément de confort où si finalement je m’en passe définitivement. Laissons le temps faire son oeuvre.

Mais le fait de chercher à faire « comme avant » montre soit que j’ai atteint un âge où mon cerveau commence à être atteint d’une certaine calcification ou bien qu’il n’y a toujours rien de nouveau du coté des interfaces de nos ordinateurs.

Votre avis

Avez-vous amélioré votre confort ou votre productivité de travail avec Gnome3 ?

  • Non (40%, 23 Votes)
  • Oui (33%, 19 Votes)
  • Je n'ai pas vu de changement (14%, 8 Votes)
  • Sans avis (12%, 7 Votes)

Nombre de votes: 57

Loading ... Loading ...

La barre de tâches classique vousmanque-t-elle avec Gnome 3 ?

  • Oui (49%, 29 Votes)
  • Non (44%, 26 Votes)
  • Sans avis (7%, 4 Votes)

Nombre de votes: 59

Loading ... Loading ...

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

19 réponses

  1. PostBlue dit :

    yaourt -S gnome-shell-frippery => plus simple !

    Par contre, installer ce pack a entraîné un crash constant de ma session, il a fallu que je le désinstalle. Enfin, ça n’était pas bien grave : je n’en ai pas l’utilité.

    Je suis satisfait de mon expérience avec Gnome 3, moyennant quelques extensions que je trouve très utiles : nome-shell-extension-alternative-status-menu, gnome-shell-extension-drive-menu, gnome-shell-extension-places-menu, gnome-shell-extension-user-theme, gnome-shell-extension-windows-navigator, gnome-shell-extension-activities-button, gnome-shell-extension-noa11y, gpaste, pidgin-gnome-shell-extension-git, gnome-shell-extension-presentation-mode-git, gnome-globalmenu-git… Bon, c’est un peu « beaucoup », mais mon expérience ne me frustre pas.

  2. cpc6128 dit :

    Bonjour,

    Quel dommage de revenir à la barre des tâches !

    Si tu as trop de fenêtres d’ouvertes, c’est que tu dois créer plus « d’activités »

    Ton problème est juste organisationnel. Tu dois t’adapter à un nouvel environnement. Il faut dire que nous sommes une génération née avec la barre des tâches…..

    La génération iPhone aura moins de mal à s’adapter !

  3. Jeremy dit :

    Bonjour,

    Je crois que c’est une bonne chose de revenir a la barre de tâche surtout quand l’utilisation du poste est plus avancé que la simple navigation sur internet. Pour avoir essayer Gnome3 pendant deux mois, je suis très déçus de la ligne de développement adopté par l’équipe de gnome.

    Je suis développeur web et logiciel, et gnome 3 n’est pas du tout ergonomique pour un poste de travail dans une entreprise. C’est bien domage d’avoir voulu faire « tout nouveau, tout beau » , car dans ce cas, c’est bien beau, mais très inutile.

    Alors pour la barre de tâche additionel, je crois que tu va faire des heureux.

  4. mart-e dit :

    Amélioré le confort : oui, la productivité : pas sûr.J’aime bien GNOME 3 mais il manque encore quelques petites subtilités que j’espère retrouver dans la version 3.2 (plus de personnalisation en fait partie).

  5. Philippe dit :

    Je sais que je devrais éclater mes fenêtre sur plus d’activités. Mais je ne le faisais déjà pas avec les bureau de Gnome 2 🙄 …
    Avec les bureaux j’ai toujours l’impression que l’appli dont j’ai besoin n’est pas là 🙂 Et surtout il faudrait que je puisse partager une applis entre plusieurs bureau. Genre Firefox, je m’en sers pour quasiment toutes mes activités et je ne veux pas en lancer plusieurs instances sinon ce sont les onglets qui ne seront pas au bon endroit.
    Ok, j’ai peut-être un problème organisationnel tout court à ce compte là 🙂 … Mais je travaille sur tellement de sujet diférent dans une journée que difficile d’avoir quelque chode de stable. Le classement pas type d’application dans des bureaux me semble toujours trop rigide : la messagerie sur le bureau 1, retouche d’image bureau 2, web, bureau 3, etc…
    Si je prend un exemple, quand je « blog », c’est Firefox, Thunderbird, Gimp, Choqok qui me sont nécessaires… Pour moi activité = la combinaison d’applications et que cette combinaison soit mémorisable.
    En fait je voudrais pouvoir dire : « je blog » et pof les applis nécessaires sont sélectionné et placé dans mon bureau principal. « Je travaille sur des serveurs et pof, terminator, KeepasX, Firefox sont sélectionné/lancé dans mon espace de travail principal, etc.. Et ça je ne sais toujours pas faire 🙂 . J’ai même tenté avec KDE mais je ne suis arrivé à rien…
    Je rêve tout haut ou j’ai raté quelque chose 🙂 ?
    Un point que je n’ai pas évoqué, je travaille avec deux écrans et la gestion du deuxième écran est un particulière avec Gnome 3 aussi. Les fenêtres qui sont sur l’écran secondaire restent attaché à la première activité, un peu dommage.
    De temps en temps je déleste en fait en envoyant les applis dont je n’ai pas besoin tout de suite. Mais c’est vraiment du délestage pas de l’organisation..

  6. everlode dit :

    Je n’utilise mon netbook que pour de l’internet ou du traitement de texte. Je me suis tellement habitué à Gnome 3 sous Fedora 15 que j’ai tendance à lancer ma souris dans le coin supérieur gauche également sur Mac ou PCWindaube. Je suis convaincu 🙂 Je ne vois pas l’intérêt d’avoir en plus une barre des tâches en bas de l’écran. Mais le principal c’est que chacun trouve son compte 😉

  7. makidoko dit :

    A toute fin utile, je rappelle le clic-roulette sur un programme pour le lancer dans un espace à part, pour l’organisation des sessions de travail.

    Mais pour rebondir sur cet article, je ne comprends pas trop l’utilité de « saccager » Gnome-Shell (puisque c’est de Gnome-Shell que nous parlons, et pas de Gnome) en le travestissant en session « classique ». En effet, il demeure possible, pour ceux qui le souhaitent, de ne pas utiliser Gnome-Shell, en utilisant Gnome et donc en continuant de bénéficier des anciennes applets de Gnome-Panel.

    Je ne sais pas ce qu’il en est sur Fedora, mais c’est possible sur UGR, et c’est, me semble-t-il la possibilité qui a été laissée, pour ceux notamment qui faute de pilotes adéquats, puisse utiliser Gnome quand même.

    Non?

  8. hyrro dit :

    pour avoir aussi essayé gnome-shell je trouve dommage d’avoir porté à l’utilisation fixe ou portabl, l’ergonomie d’une tablette tactile. La majorité des pc sont encore (et pour quelques années tout de même) des pc à clavier avec une souris … pourquoi prendre tant de devants pour adapter tout gnome à une utilisation tactile ?
    Il y a du bon, tout est sobre, magnifique, quoique je trouve l’accès aux applications trop longues du fait de devoir passer par le menu « activités » puis de tout devoir chercher comme au fond de la malle de mamie dans le grenier. J’aimais bien mon accès simple, quoiqu’un peu trivial sous gnome 2.x

    Le mauvais c’est vraiment le manque de personnalisation, je crois qu’on a tous choisi d’aller dans le monde GNU/Linux pour avoir un contrôle total de notre pc, la personnalisation en fait parti. KDE4 quand il est sorti à garder cette possibilité et l’a même mise en avant, pourquoi pas gnome?

    J’ai trouvé refuge chez XFCE en attendant des avancées chez gnome, je suis jeune, et gnome-addict. KDE permet un accès tablette également, de grosses icones, des plasmoides plus qu’accessibles, et j’en passe! Pourquoi gnome ne garde-t-il pas ce qui a fait son succès en le mettant au gout du jour?

    Etant étudiant en ingéniérie, je me sert souvent de logiciels qui se combinent et j’ai besoin d’un accès rapide et efficace à mes applications, je trouve l’agencement de shell vraiment trop peu pratique, sauf si mon pc était tactile.

  9. bochecha dit :

    > « En effet, à ce jour, seul l’ajout d’extensions Gnome Shell m’a permis de personnaliser mon environnement de travail. Clairement il manque une interface pour permettre aux utilisateurs ne sachant pas programmer de le faire. »

    Ca vient, cf mon commentaire sur un autre blog:
    http://ubunblox.servhome.org/configuration-de-gdm3.html/comment-page-1#comment-33565

    Ceci dit, ca viendrait plus vite si chaque ligne du genre « il manque une GUI pour faire ca » que j’ai pu lire avait ete une ligne de code. 😛

    > « Mais je travaille sur tellement de sujet diférent dans une journée que difficile d’avoir quelque chode de stable. »

    On est tous pareil en fait, et c’est justement pour ca que le nombre de bureaux est desormais dynamique, pour pouvoir s’adapter plus facilement a nos workflows bordeliq^wdynamiques. 🙂

  10. Philippe dit :

    @makidoko : en ce qui concerne le Gnome « classic » disponible sur ma Fedora, il est pour ainsi dire inutilisable. Je ne peux ajouter aucun applet ni configurer les tableaux de bord, etc… A moins qu’il ne faille ajouter quelques paquets ou que je n’ai rien compris ce qui est possible aussi…
    @
    Ceci dit, ca viendrait plus vite si chaque ligne du genre “il manque une GUI pour faire ca” que j’ai pu lire avait ete une ligne de code ben oui encore faut-il que ceux qui écrive ce genre de choses soient capable de programmer 🙂 Ne pas oublier les simples utilisateurs qu’on écoute/consulte malheureusement pas toujours car il ne font que râler. Mais c’est vrai ils n’ont qu’à apprendre à programmer après tout 😛

  11. bochecha dit :

    @Philippe:
    > « en ce qui concerne le Gnome “classic” disponible sur ma Fedora, il est pour ainsi dire inutilisable. Je ne peux ajouter aucun applet ni configurer les tableaux de bord, etc… »

    Touche alt? 🙂

    (je reponds a ta prochaine question)
    > « Mais… pourquoi ils ont fait ca ??? o_O »

    Parce que le but du fallback c’est d’etre… un fallback. Donc ils ont voulu rendre son utilisation aussi proche que possible du Gnome Shell, et ca veut dire verrouiller le panel dans une « bonne » configuration.

    Evidemment, vu que le Gnome-Panel est deja configurable, ca aurait ete stupide de tout supprimer, donc ils ont « cache » ca derriere la touche ALT.

    C’est pas une premiere etape vers la suppression (en tout cas ca n’a pas ete aborde upstream que je sache), c’est juste une securite pour eviter que madame Lambda (nom de jeune fille Michu) deplace/supprime les applets par erreur, et appelle son petit fils, desesperee. 😉

  12. Philippe dit :

    @bochecha MAIS pourquoi…. ??? 😛 ok tu as déjà répondu. Hé je te jure j’ai déjà pas mal cherché dans les forums et tout ça, mais j’ai pas du avoir le coup de bol de tomber sur la bonne page..
    Au passage cela fait plus de 48h que j’ai la barre de tâche installée mais je ne m’en sert pas énromément… Le réflexe de la touche Super reste le plus fort…

  13. Christophe dit :

    @ Philippe : A la lecture de votre commentaire, je viens de réaliser que c’est la façon dont j’appréhende mon ordinateur qui rend inadaptés, pour moi, les interfaces qui font l’actualité.
    J’en ai fait un billet sur mon blog.
    Merci pour le déclic.

  14. bochecha dit :

    > « Au passage cela fait plus de 48h que j’ai la barre de tâche installée mais je ne m’en sert pas énromément… Le réflexe de la touche Super reste le plus fort… »

    C’est surtout que c’est (a mon avis) un modele d’interaction bien superieur.

    Elle m’a manque aussi au debut, mais maintenant je n’y reviendrai pour rien au monde. En tout cas certainement pas la barre des taches de Gnome 2 et ses boutons clignotants en permanence a chaque fois que quelque chose se passe dans une fenetre qui n’a pas le focus. Rien qu’en ecrivant ce cours commentaire (je suis toujours sous Fedora 14/Gnome 2 au boulot malheureusement), j’ai ete interrompu 3 fois parce que ces boutons clignotant « m’appelaient » et me demandaient de cliquer sur eux. ^_^

    J’apprecie enormement le focus et la concentration que me permettent d’avoir Gnome 3. Certes certains aspects de l’experience ne sont pas finalises et on peu y perdre quelques (milli)secondes a chaque action. Mais dans l’ensemble, on y gagne vraiment en sereinite, en concentration, et donc en productivite.

    Bref, si finalement tu n’as pas besoin de la barre des taches, pourquoi la reinstaller ? 🙂

  15. Philippe dit :

    @bochecha Pour m’assurer (voir me rassurer) que c’était vraiment moins bien avant 😉 Gnome 3 m’avait séduit un peu trop vite, il fallait que je le mette à l’épreuve.
    Mais en ce qui me concerne je crois que le problème est plus grave. Chaque fois que je dispatche mes fenêtres, il m’en manque une… Je viens d’en faire l’expérience à l’instant 🙂
    Je crois que ça tien aussi à la nature de son travail et à la fréquence à laquelle on change de sujet ou d’activité. Ce qui dans mon cas est plus que fréquent. Je me retrouve bien dans ce que décrit Christophe dans son article.

  16. Joseph dit :

    Bonjour,

    Je suis intéressé par l’appli pour retrouver des menu, mais comment faire pour l’installé sous mon ubuntu 11 10. Je suis relativement novice, et je voudrais quelque chose de clair et de pas à pas !

    Aidez_moi car ces bureau sans bares de menu ni de tache, c’est très destabilisant pour quelqu’un qui ne sait pas toujours ou se trouve ce qu’il cherche.

    Merci pour l’aide.

  17. Philippe dit :

    @Joseph : Tout d’abord si vous êtes sous Ubuntu, il est probable que vous utilisiez le bureau dénommé Unity à moins que vous n’ayez installé Gnome 3 dont je parle ici. Je sais, ce n’est pas simple tout ces bureaux pour un novice..
    Concernant Unity, tout comme Gnome 3, ces bureaux ont abandonné le menu d’application classique. Pour les retrouver rien de très simple.. Le plus simple serait d’utiliser la version « classic » de Gnome. Pour cela je vous conseille de regarder cet article. Il y est expliqué comment activé Gnome Classic.

    Sinon mais un peu plus lourd, utiliser les version XUbuntu d’Ubuntu. C’est toujours Ubuntu, mais avec le bureau Xfce qui est lui aussi doté d’un menu « classique ».

    En espérant avoir aidé…

  1. 5 septembre 2011

    […] suite : http://philippe.scoffoni.net/extension-ajouter-barre-de-taches-gnome-3/ Related Posts:Gnome 3 en imagesTo fork or not to fork ?Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot débarque en […]

  2. 6 septembre 2011

    […] Une extension pour ajouter une barre de tâches à l’ancienne à Gnome 3 Une des principales nouveautés de Gnome 3 est l’abandon de la barre de tâches dans la forme que l’on connaissait depuis maintenant des années sur les systèmes d’exploitation Windows ou GNU/Linux. Source: philippe.scoffoni.net […]