Comment vendre un projet open source à sa direction #2 – Les arguments

closeCet article a été publié il y a 12 ans 2 mois 13 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Après vous avoir donné quelques pistes  sur les aspects financiers, voici un deuxième chapitre sur les arguments en faveur d’une solution open source qui viendront compléter votre présentation. Ils sont bien sûr à adapter à la solution présentée.

Respect des standards ouverts

C’est une des forces des logiciels libres et open source. Les protocoles et formats de données qu’ils utilisent sont ouverts donc documentés. Pas d’obscurs formats binaires qui vous empêcheront à l’avenir de changer de solutions.

Interopérabilité

Ce point rejoint le précédent. Les protocoles et formats ouverts permettent aux logiciels open source de communiquer entre eux plus facilement. Vous pouvez ainsi construire des solutions en additionnant les briques tout en gardant des flux cohérents.

Flexibilité

L’ouverture du code permet d’envisager des modifications afin de personnaliser un logiciel open source. Cependant, il faut penser les évolutions de façon à ce qu’elles puissent être  reversées dans le logiciel. L’avantage est ensuite de voir ce développement maintenu par la communauté. La participation au projet reste un point important pour les entreprises, même si au premier abord cela ne semble pas évident. Je fais référence à la peur de perdre un avantage concurrentiel.

Sécurité

Toujours grâce à l’ouverture du code, des corrections de sécurité peuvent être proposées rapidement par n’importe quel membre de la communauté associée au logiciel.

Pérennité

Deux cas à distinguer : les logiciels issus de communautés et ceux des éditeurs open source (de plus en plus nombreux). Dans le premier cas la pérennité est liée à la diffusion du logiciel et à l’importance de sa communauté offrant le potentiel d’une relève en cas de défaillance d’un des membres actifs. Pour les éditeurs open source la question est un peu plus délicate. Sans communauté les épaulant, la pérennité peut se poser dans les mêmes termes que les éditeurs propriétaire. Un avantage et pas des moindres cependant, la garantie de pouvoir récupérer le code de l’application et de fait de voir quelqu’un reprendre le logiciel.

Maîtrise du Système d’Information de l’entreprise

Conséquence des points énoncés précédemment, vous maîtrisez davantage les évolutions de votre SI.

Les arguments cités peuvent aussi s’appliquer à des solutions propriétaires, mais il est plus rare de les voir cumuler tous ces avantages en même temps d’autant que certains comme l’ouverture du code restent spécifiques aux logiciels open source.

Comme toujours je vous laisse commenter et compléter, j’ai bien dû en oublier 🙂

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.