7 solutions open source pour remplacer Exchange

Le 13 juin, 2013 • Catégorie: Logiciels Libres, Mes sélections
Tags :
Article original écrit en 2009 et mise à jour en juin 2013 avec l’ajout de BlueMind au panorama et quelques modifications dans les conclusions. Pas de révolution en 4 ans en somme.

Pour vous présenter les différentes solutions, j’ai divisé cette liste en deux catégories :

  1. Les solutions basées sur des MTA (Mail Transfer Agent) et des MDA (Mail Delivery Agent) standard (voir les définitions de ces termes ici). On a alors à faire à un assemblage de différents logiciels open source.
  2. Les solutions utilisant des MTA et MDA spécifiquement développés dans le cadre du projet.

prestations messagerie open-dsi

Des MTA et MDA standard

blue-mindBlueMind

Une solution relativement jeune au regard du marché actuel. Le projet est porté par la société du même nom fondée par un ancien d’OBM.. La particularité mise en avant dans cette solution est son interface de programmation qui doit permettre de l’intégrer dans d’autres applications métiers notamment. La partie webmail est basée sur le logiciel Roundcube auquel vient d’ajouter des extensions. A noter que l’agenda web dispose d’un mode hors connexion.

Les terminaux mobiles, iPhone, Android, BlackBerry, iPad ainsi que les clients de messageries Outlook et Thunderbird sont supportés avec synchronisation des agendas et des contacts.

KolabKOLAB groupware

Ce logiciel repose sur des briques open source comme : openldap, postfix, Cyrus IMAP et Apache. L’objectif de ce projet est de fournir une alternative complète à des produits comme Microsoft Exchange. Le projet a été lancé à l’initiative du gouvernement allemand en 2002.

Implémentant des protocoles standard comme POP3 et IMAP4, il peut être utilisé avec toute une panoplie de client de messagerie classique. Cependant pour bénéficier de toutes ses fonctions (agenda, notes, contacts, etc…), des extensions (Thunderbird) ou des plugins (Outlook) ont été développés ou sont encore en cours de développement. Il est à noter que Horde inclus des fonctionnalités spécifiques pour son utilisation avec Kolab tout comme Kontact le logiciel de groupware de la suite KDE. Attention les plugins pour Outlook sont payants pour la plupart.

OBMOBM Groupware

On retrouve les briques standard Postfix, Cyrus IMAP, OpenLDAP, Squid et Apache ainsi qu’un mixte de langages de développement comme le PHP pour l’interface et Perl pour l’automatisation. Toutes les fonctionnalités classiques de groupware sont présentes et aussi d’autres comme la gestion de projets, la messagerie instantanée avec le support de jabber ou encore la fonction de contrôleur de domaine NT avec Samba.

Des connecteurs pour Thunderbird et Outlook sont disponibles ainsi que des fonctionnalités de synchronisation pour les PDA. A noter que ce projet est soutenu par la Société de Service en Logiciels Libres LINAGORA et qu’il existe un site à destination des professionels avec une offre de service complète.

Des solutions tout en un

egroupwareeGroupWare

Développé en PHP, il s’agit d’un fork du projet phpGroupWare. Il est disponible en près de quarante langues et la quasi-totalité des paquets a été traduite en français. Il peut utiliser différentes bases de données comme : MySQL, Oracle, PostgreSQL, MaxDB ou encore Microsoft SQL Server. L’authentification se fait soit à l’aide de la base de données du logiciel ou sur un annuaire LDAP ou Active Directory.

Il dispose d’une interface web et peut s’utiliser avec des clients de messagerie comme Thunderbird, Outlook ou encore Kontact. Toutes les fonctionnalités de groupWare sont présentes ainsi que des fonctions de partage de documents, de suivi de temps, de bases de connaissances, de workflow, de projet, etc… La synchronisation avec les PDA est assurée par le protocole SyncML.

oxOpen-Xchange

Un projet porté essentiellement par Novell qui en a fait le fer de lance de son offre de groupware à l’attention des entreprises. Il dispose comme ses concurrents d’une interface Web élaborée permettant d’accéder aux fonctionnalités classiques d’un groupware. Pour disposer d’une synchronisation complète, il faut utiliser le module OXtender disponible pour Outlook et Mac OS X. Les clients de messagerie open source devront se contenter d’une synchronisation des emails à l’aide du protocole IMAP et de l’accès à l’annuaire de la messagerie par LDAP.

SOGoScalable OpenGroupware.org (SOGo)

Je vous invite à lire l’article complet que j’avais consacré à ce logiciel très intéressant et conçu comme son nom l’indique pour une montée en charge importante. L’interface web est cependant quelque peu vieillissante, mais répond parfaitement au besoin tout en supportant une ergonomie de type « Drag and Drop » et des menus contextuels.

logo_zarafaZarafa

Les composants serveurs de l’application et l’interface d’accès web sont disponibles sous une licence AGPL. Comme Zimbra il faut passer sur les versions payantes pour disposer de fonctionnalités supplémentaires. Les protocoles IMAP, POP3, iCal permettent d’utiliser des clients de messagerie open source. Les versions payantes offrent un support complet d’Outlook. Zarafa participe au projet OpenMAPI ayant pour objectif de fournir une API pour les solutions de groupware basée sur le protocole MAPI de Microsoft. Le support des PDA est fourni par l’utilisation de Z-Push (l’alternative open source à ActiveSync de Microsoft) ou de la solution Blackberry Exchange Server pour les terminaux de la marque.

zimbraZimbra Collaboration Suite

Zimbra est disponible dans plusieurs versions dont une open source. Les versions payantes comprennent des fonctions complémentaires et du support. Zimbra est un outil de Groupware complet avec agenda, tâches et fonctions collaboratives. L’interface de Zimbra utilise la technologie Ajax (Asynchronous JavaScript and XML).

Zimbra propose aussi un logiciel client utilisable en mode déconnecté : le Yahoo! Zimbra Desktop. Zimbra a établi un comparatif entre Outlook, Thunderbird et le Yahoo! Zimbra Desktop qui tourne bien sur en faveur de ce dernier. Il supporte les compte Yahoo! Mail, Gmail, Windows Live Mail, AOL Mail, Microsoft Exchange (en IMAP uniquement)et POP3 ou IMAP4. De quoi rivaliser effectivement avec Thunderbird. A noter que YZD est mis à disposition sous une licence open source : Yahoo! Public Licence (”YPL”). Pour avoir tester YZD, je le rouve très agréable d’emploi bien qu’un peu plus lourd en empreinte mémoire qu’un Thunderbird.

Et maintenant laquelle choisir ?

Les solutions ne manquent pas et comme on le voit dans le domaine de la messagerie collaborative, Exchange n’est pas incontournable. Difficile de conseiller une solution dans l’absolu. Il s’agit dans l’ensemble de solutions conçues pour un usage professionnel. Parmi les points qui peuvent faire la différence, c’est le support d’un client lourd comme Outlook, si vos utilisateurs ne veulent absolument pas s’en passer et si de plus ils l’utilisent parfois en mode « déconnecté ». Il faut pouvoir disposer d’un plugin ou d’un support du protocole MAPI fiable. Un point à ne pas négliger dans l’évaluation des différentes solutions.

Mon conseil reste donc de bien cerner vos besoins tant au niveau des fonctionnalités que de l’intégration dans votre environnement existant. Armé de cela, il ne vous reste plus qu’à éplucher et essayer au travers d’un pilote une ou plusieurs de ces solutions qui ne répondent pas toutes forcément aux mêmes besoins.

D’un point de vue purement subjectif, je dirais que je suis aujourd’hui plus attiré par des solutions comme BlueMind,OBM ou Sogo. Avec un faible également pour Kolab.

N’hésitez pas à laisser vos expériences en commentaire pour apporter un éclairage sur une ou plusieurs de ces solutions et ben sur à signaler toute autre alternatives.

Si vous cherchez un client supportant le protocole Imap ou Pop, en voici une liste.

prestations messagerie open-dsi

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec votre réseau : Diaspora Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Ou abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

2 trackbacks»

  1. YaCy : un moteur de recherche peer to peer sous licence libre pour remplacer Google – Philippe Scoffoni | WebDevOnLinux
  2. YaCy : un moteur de recherche peer to peer sous licence libre pour remplacer Google – Philippe Scoffoni | WebDevOnLinux

59 Commentaires»

  1. scoubidoo.bidoo
    24 juin, 2009 à 07h44

    ‘lut

    Pour ma part j’utilise zimbra pour 1000 comptes en webmail, et franchement c’est top, j’attends avec impatience la version 6 finale (RC 1 début juillet) pour faire une mise à jour.

    honnêtement rien à envier à exchange, pour les petites structures.

    :D

    Bonne journée

  2. julien
    24 juin, 2009 à 09h14

    Bonjour,

    On utilise pour notre part egroupware. Il offre des fonctions très interessantes tels que la gestion de projet, calendrier, carnet d’adresses, gestionnaires de fichiers, synchro, reservations de ressources …des outils d’imports interessant.

    Son problème est son interface mail qui n’est aps tres « web2″.

    Je cherchais pour ma part un outil pour gerer notre annuaire-ldap+cyrus, afin de pouvoir fournir à nos utilisateurs une solution simple pour gérer et créer ses mails. Si vous avez une idée de ce coté la ;-) (j’ai testé gosa qui n’est pas tres simple pour l’utilisateur). J’ai regardé des solutions type VHCS ou ISPconfig. Vous en pensez quoi?

  3. Nico
    24 juin, 2009 à 11h47

    Zarafa doit etre classé dans les MTA /MDA standard.
    Il ne gere pas les mails au sens trasport juste la distribution.

    Moi je dis +1 pour Zimbra… facile a deployer, a utiliser

  4. gfabre
    24 juin, 2009 à 16h42

    Bonjour et merci pour cet excellent article :)

    Pour ma part j’ai bien apprécié egroupware (nombreuses fonctionalités, très facile à installer, pas de versions payantes si mes souvenirs sont bons), le petit inconvénient que je lui trouve, compte tenu qu’il est développé en php, c’est que si l’on doit ajouter une 15aine de tache, la page va devoir se recharger pas mal de fois, ce qui prend pas mal de temps… Inconvénients que l’on a pas avec des solutions comme zimbra, non ?

  5. Philippe
    24 juin, 2009 à 20h43

    @tous merci pour vos commentaire. Je réalise seulement que j’aurais pu mettre un petit sondage en ligne sur le sujet pour recueillir vos avis…
    @julien : VHCS et ISPconfig ce n’est pas vraiment des outils pour gérer une messagerie, c’est plutôt pour gérer plusieurs domaines (c’est votre cas ?) comme quand on fait de l’hébergement il me semble. Il y aurait bien Kolab qui dispose d’une interface d’administration Web pour les mails. Mais c’est déjà lourd à installer juste pour une messagerie. Sinon, il y a Cyrusmaster : Cyrusmaster is an LDAP enabled Cyrus IMAP server administering tool with a web based frontend. Ca semblerait convenir, a tester…
    @gfabre : c’est vrai que les webmail ajaxifié comme ceux de Zimbra apporte un surcroît de confort non négligeable à l’utilisateur, bien qu’ils soient plus lourd pour le poste client
    @Nico : Ok, merci

    En conclusion, Zimbra a l’air d’avoir la cote…

  6. Nusa
    24 juin, 2009 à 20h54

    Bonsoir,

    Généralement ces versions Open Sources sont très bien à partir du moment où l’on reste utilisateur de l’interface web. Si l’on veut accéder au données par un client, c’est à partir de ce moment là que les « problèmes » commence.

    Souvent deux possibilités :

    – il faut payait des connecteurs pour utiliser Outlook et des PDA/pocket PC (Exemple : Zimbra)
    – on utilise des outils de synchro plus ou moins performant (Exemple : Egroupware basé sur Funambol)

    Pour rappel, Outlook n’est pas un client de messagerie (il faut juste l’utiliser en IMAP pour s’en rendre compte…) mais c’est le client natif d’Exchange. A quoi bon vouloir l’utiliser avec un autre serveur…. Après effectivement le serveur peut « émuler » un serveur Exchange via MAPI (cf le connecteur Google App) mais là encore c’est souvent au détriment de certaines fonctionnalités. En conclusion, Outlook fonctionne avec Exchange et Thunderbird (avec Lightning) il fonctionne avec qui?

    Franchement je pense que lorsque la chaine sera complète, il n’y aura plus vraiment de raison d’essayer de faire fonctionner Outlook avec des serveurs de Groupware Open Sources.

    Les serveurs arrivent à maturité, Thunderbird avance aussi, reste plus qu’un petit pas à faire…. que je m’efforcerais d’accompagner évidemment!!!

    Nusa

  7. Philippe
    24 juin, 2009 à 21h17

    @nusa : oui Microsoft a verrouillé d’une façon très habile le marché des serveurs de messagerie grâce à Outlook qui est un client IMAP pitoyable. Même Outlook express fait mieux :-). Pour l’avoir vécu les plugin sont effectivement rarement à la hauteur et Outlook ne donne le meilleur de lui-même qu’avec Exchange c’est clair. Mais changer Outlook, c’est changer les habitudes des utilisateurs et certains perçoivent du coup des clients comme Thunderbird comme un client de messagerie au rabais.

    Je n’ai pas testé l’intégration de thunderbird avec Sogo, mais sur le papier cela avait l’air bien fait, avec même un « backport » de lightning pour améliorer l’intégration. Cependant si je devais choisir un remplaçant à Outlook en terme d’ergonomie et de fonctionnalités, je me tournerais peut-être plus vers Kmail bien que j’utilise tous les jours Thunderbird + lightning qui reste très léger. Cela me fait penser qu’il faudra que je reteste Kmail sous Windows pour voir les progrès réalisés.

  8. Maxmiz
    26 juin, 2009 à 12h07

    L’article est bien, dmg qu’il n’y est pas d’avantage de détail.

    Par contre, connaissant bien Exchange, je doute qu’une entreprise fasse des éconnomies avec des serveur de messagerie en OpenSource.
    Certe sur le coup elle aura pas à déboursser le prix de la licence Exchange, par contre le ou les personnes qui ont en charge le serveur de messagerie, passeront 2 à 3 fois plus de temps à le gérer.

  9. Nusa
    26 juin, 2009 à 12h32

    @Maxmiz : Bonjour, j’administre des serveurs Exchange et open sources, sincèrement il n’y a pas plus de perte de temps pour administrer l’un ou l’autre. De plus, il me semble dangereux de juger un produit sur la capacité de l’admin a faire son boulot. Lorsque l’on a un produit, l’admin doit être formé dessus, ce qui doit le rendre opérationnel.

    En conclusion, je pense qu’un produit se juge sur ces fonctionnalités (services offerts à l’utilisateur) et non sur les compétences de l’admin.

    Nusa

    nb : Si un admin mets 2 ou 3 fois plus de temps à administrer une solution Open Sources il faut le former ou changer de produit OpenSources ou sinon changer d’admin :-)

  10. Philippe
    26 juin, 2009 à 20h07

    @Maxmiz : je pense que je consacrerais des articles plus détaillée à chacune de ces solutions comme je l’ai fait pour Sogo par exemple.

    Je vais aller aussi dans le sens de Nusa, il est vrai qu’un des freins à l’adoption de GNU/linux en entreprise est souvent l’absence de connaissance des équipes en place. Ce qui fait que au niveau de la mise en place il n’y a pas forcément une grosse différence de coût. Mais l’avantage de l’open source c’est qu’il permet a budget équivalent de consacrer plus de moyen à la formation aussi bien des administrateurs que des utilisateurs.

    Comme Nusa, mon expérience de l’administration de ces deux plateformes me montre qu’il n’y a pas plus de charge à administrer de l’exchange que de l’open source.

  11. Hugo
    9 juillet, 2009 à 13h39

    En général le diable est dans les détails.

    Mes utilisateurs veulent un client intégré qui propose les emails évidemment, mais surtout un agenda et un gestionnaire de contacts très complets. Ils veulent une intégration avec salesforce. Ils veulent sur leurs PDAs Windows Mobile du push mail et de la synchro dans tous les sens, de même sur leurs blackberry ou leurs iphone (et demain?). Les utilisateurs sont exigeants mais ce sont mes clients.
    En général avec les solutions libres tout cela est finalement synonyme d’options payantes (quand les options existent, et d’ailleurs souvent avec des finitions inégales).

    Malheureusement, c’est également un risque pour ceux qui prennent la décision: de la même façon que choisir IBM dans les années 80 ne soulevait jamais de reproches pour le DSI, choisir un poids lourd comme Microsoft Exchange en solution collaborative ne soulèvera que peu de reproches, alors que le libre *dans ce cas particulier* est encore un pari qu’il faudra justifier sans cesse.

    Si on ajoute à cela la diabolique Software Assurance, qui dès lors qu’on y souscrit pour d’autres besoins, « donne » dans le package les CALs pour Exchange, le calcul du TCO se complique.

  12. Philippe
    9 juillet, 2009 à 21h49

    @Hugo : oui je connais ce syndrome qui consiste à prendre ce que tout le monde utilise comme cela si ça ne marche pas, on peut toujours dire « pourtant c’est le produit leader, qui aurait pu s’en douter » avec de grand trémolo de sincérité dans la voix :-) !

    Proposer du LL ou open source surtout lorsqu’il implique des changement dans des outils leader comme Office ou Exchange implique une bonne dose de courage. L’implication de la direction dans ce choix doit être complet.

  13. XZed
    13 juillet, 2009 à 01h04

    Bonsoir,

    Apres plusieurs jours de lectures/tests de divers groupwares, j’avoue être indécis…

    La fonction manquante qui me saute aux yeux est : partage complet de la boite mail…

    car, tous les groupwares cités semblent faire appel à l’IMAP ACL pour le partage de la boite mail, mais cela se fait dossier par dossier…

    Qqun connait-il un groupware opensource réalisant cette tâche si essentielle et présente dans Lotus/Exchange ?

    Cordialement,

    XZed

  14. Nusa
    15 juillet, 2009 à 15h44

    @XZed,

    Egroupware le fait, on peut consulter et utiliser plusieurs BAL IMAP.

    Nusa

  15. XZed
    15 juillet, 2009 à 16h11

    @Nusa,

    un grand merci ^^ ! je vais tester ça

  16. Philoux
    7 août, 2009 à 10h48

    @XZed,

    OBM permet la création de BàL partagées, ce qui donne un accès complet à la boîte.
    On peut également partager sa propre boîte en lecture ou en lecture/écriture…

    Philoux

  17. XZed
    9 août, 2009 à 12h48

    Merci beaucoup du conseil !

    J’ai teste les divers groupwares…

    C’est pas facile de choisir… ils ont tous des avantages/inconvénients…

    Pour OBM, je regrette le peu de docs…

    Je replongerai sur le sujet plus tard :)

    Merci

  18. dan
    20 août, 2009 à 14h39

    coucou

    ma question, sans doutes couillonnes, mais bon, j’la pose quand meme :

    peut on installer postfix plus cyrus ou dovecot plus roundcube ET funambol pour avoir une synchro mobile (mail calendrier et taches) sans passer par un groupware genre zimbra et co ?

    ou doit on obligatoirement avec un groupware ?

    j’utilisais avant zarafa (qui est tres bien pour la synchro) mais le hic, c’est qu’il gère lui même les mails dans sa base interne, et du coup, ben rien que pour lui faire apprendre les spams par exemple, c’est pas du gateau…..

    Merciii

  19. Philippe
    20 août, 2009 à 21h22

    @dan : il est tout à fait possible de construire votre solution en vous basant sur des briques indépendantes. Le tout est que l’ensemble soit cohérent et sache communiquer.
    « postfix plus cyrus ou dovecot plus roundcube » ne me semble pas poser de problème
    Là où je m’interroge c’est quand vous parler de « funambol pour avoir une synchro mobile (mail calendrier et taches) ».

    Les briques précédentes psotfix/cyrus/roundcube ne prennent en charge que les fonctions de messagerie. Vous ne disposerez alors pas de calendrier ni de gestionnaire de tâche. Pour cela il faut ajouter encore d’autres logiciels et remplacer rouncube par une solution comme Horde. J’en parle dans cet article. Horde permet de mettre en place une groupware complet s’appuyant sur le serveur IMAP de votre choix (cyrus ou dovecot) et permet de disposer d’un agenda, gestionnaire de taĉhes etc… Il faut par contre ajouter une base de données comme Mysql pour stocker les informations relatives aux agenda; tâches,etc…
    A partir de là , vous pouvez ensuite mettre une solution de synchro basée su SyncML supportée par HORDE. Funambol peut peut-être aidé. Je n’ai jamais essayé de mettre en oeuvre SyncML.

    En résumé se monter SA solution est possible, mais il faut du temps d’où l’intérêt des solutions toutes faites. KOLAB est ce qui se rapprocherait le plus de ce que vous souhaitez faire.

  20. dan
    20 août, 2009 à 23h14

    Bonsoir et merci pour toutes ces précisions.

    Sauf que si j’ai bien tout compris, Kolab, n’a pas de webmail si ?

    et oui j’ai réalisé juste apres avoir posté, mon idiotie en ce qui concerne la synchro mail calendrier et tache avec roundcube, puisque celui ci ne faisant que mail….

    mais n’est-il pas possible alors d’installer roundcube pour les mails, un autre logiciel pour le calendrier, et un autres pour les taches MAIS le tout synchroniser avec mobile….

    l’inconvénient des groupware, c’est qu’il y a tjrs qqe choses qui cloche….
    Zarafa par exemple, que j’utilisais, ben les mails sont dans sa bases de données, on peut pas facilement travailler dessus
    zimbra…il faut un serveur rien que pour lui…. et pas tout opensource
    et tous, y’a tjrs un inconvénient qui fait que…

    Du coup, j’m’étais dit qu’en passant juste par des briques et funambol, ben on pouvait y arriver.

    Je vais peut etre essayer horde alors et kolab, mais d’après tout ce que je lis, horde n’est pas super simple à installer lol :(

  21. Philippe
    20 août, 2009 à 23h19

    @dan, pour Horde ce n’est pas évident effectivement. En ce qui concerne Kolab et Horde, les deux projets ont collaborés ensemble. Du coup Horde dispose donc d’un support spécifique à KOLAB que l’on peut activer dans sa configuration et devrait donc bien fonctionner avec ce dernier. Mais je n’ai jamais fait l’essai personnellement, je ne peux guère en dire plus…

  22. dan
    20 août, 2009 à 23h22

    ok. Merci. Il ne me reste plus qu’a tester lol :)

  23. Chris
    1 septembre, 2009 à 12h37

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour cet article ;)

    Pour mon projet de BTS je dois trouver la solution open source la plus complète qui se rapproche le plus de ExChange, Quelle solution me conseillez vous? (j’ai entendu dire que EGroupwear était assez complet pour concurrencé ExChange)

    Si quelqu’un connait des sites en particulier pour m’aider à réaliser mon projet je suis prenant (il me reste moins de 2 mois pour réaliser mon projet tout seul chez moi :(…

    Merci d’avance pour vos réponses…

  24. Philippe
    1 septembre, 2009 à 22h28

    @Chris : pour moi c’est Zimbra aujourd’hui, mais dans sa version pro et donc payante et pas open source complétement. Je dirais bien alors Sogo, mais coté gestion contacts, taĉhes, etc… c’est pas totalement identique. Reste Egroupware et Open Xchange.

    Bon courage, c’est du boulot !

  25. Chris
    2 septembre, 2009 à 00h27

    Ok, Merci, j’test Egroupware et Open Xchange pour faire mon choix ;) ++

  26. Nicolas
    8 septembre, 2009 à 19h08

    Personnellement, nous sommes une entreprise de 150 utilisateurs d’OBM groupware. C’est une solution vraiment sympa que nous apprécions beaucoup.

    Elle est entièrement française (cocorico) et a de plus l’avantage d’être très simple et très puissante (avec même un outil de CRM!)
    Elle existe en version libre, mais vous pouvez aussi bénéficier de l’intégration de sa société mère linagora, voir même d’une solution full-saas.

    En un mot, une solution que je vous recommande chaudement !

  27. Flash Koti
    18 novembre, 2009 à 12h59

    Bonjour,

    J’ai actuellement du Lotus Domino dans l’entreprise où je bosse. Et vu ce qu’on utilise et les problèmes que l’on rencontre, je pense qu’une solution Opensource serait plus adapté.
    Nos besoin :
    – mail et carnet d’adresse, les deux en individuel et en partagé (mail associé à un service, annuaire entreprise).
    – agenda (réunion, rdv, rappel partagé et visible par d’autre).
    – contrôle : quotas, accès et délégation.
    – Gestion utilisateur par LDAP (on a un environnement Windows Active Directory).
    – Accès par interface web et outlook et par mobile (iphone, windows mobile).

    Egroupeware me semble répondre à ces points mais je m’inquiète de la stabilité, du support et aussi de la lourdeur du client webmail (besoin en bande passante,..) et d’utilisation d’Outlook comme client lourd et biensûr de la compatibilité avec les mobiles.

    Si quelqu’un a expérimenté Egroupware ou autre avec les mêmes besoin que moi (en gros Lotus/Domino sans l’aspect groupe de travail(application), et client webmail, outlook et mobile), j’aimerais bien son avis sur cette question.

    Je pense faire appel à Versus Mind pour la migration/formation des utilisateurs, je les connais que de nom et pour leur implication dans Egroupware, si vous avez un retour sur eux ou d’autre.

  28. Philippe
    18 novembre, 2009 à 22h55

    @Flash Koti : je ne connais pas cette société, je ne saurais vous donner d’avis hélas. Par contre je m’orienterais vers des solutions commz Zimbra, mais pas beaucoup d’intégrateurs en France ou sinon OBM qui est supporté et édité par Linagora une Société de Service en Logiciel Libre de bonne taille.

  29. Nusa
    20 novembre, 2009 à 00h10

    @Flash Koti : je connais pas mal Egroupware (j’héberge http://www.egroupware-france.org). Egroupware est un très bon produit mais qui peut vite devenir un usine à gaz car il est composé de beaucoup de modules. En ce qui concerne Versus Mind (je n’ai pas de bille chez eux), ils sont sérieux (je leur ai envoyé du monde en formation). Egroupware est bien mais accompagné par une société sérieuse. Concernant l’équipe de dev derrière, c’est essetiellement Ralph becker qui a sa propre structure (Stylite) qui se trouve en allemagne. J’ai bien peur que le jour à cette personne quittera le projet, ce dernier mourera… mais ce n’est pas pour demain.
    Si vous voulez en discuter avec des utilisateurs francophones vous pouvez vous inscrire sur egroupware-france.

    Nusa

  30. Baptiste
    29 novembre, 2009 à 01h50

    @Flash Koti : Bonjour, je fais partie de Provectio [www.provectio.fr], SSII Rennaise qui suit et contribue au projet eGroupWare. Nous mettons à disposition un espace de démonstration en ligne [http://egwdemo.provectio.org] et alimentons un blog concernant eGroupWare, son actualité et nos contributions [http://egroupware.jimdo.com/]. Nous assurons la mise en oeuvre et la maintenance de plusieurs dizaines de clients sur cet outil (en mode appliance ou hébergé), pour plus de 3000 utilisateurs.
    Le client webmail n’est effectivement pas aussi agréable qu’un Gmail, mais il fonctionne très bien avec un Outlook (+ synchro PDA avec funambol). Nous n’avons à ce jour qu’un seul client à avoir abandonné eGroupWare et uniquement parce qu’il se dotait d’un logiciel métier qui proposait l’agenda et le carnet d’adresse partagé. Concernant VersusMind, et bien que nous sommes concurrents sur ce point, je sais qu’ils sont très actifs sur eGroupWare et semblent faire du très bon travail (je les ai déjà orienté vers un client pour du développement spécifique). N’hésitez pas à me contacter pour plus d’info (nous pouvons vous paramétrer un accès personnalisé sur notre espace de démo).
    @Philippe : Je profite de ce commentaire pour vous féliciter sur la qualité de ce blog et la pertinence de vos articles. Votre est blog est précieux pour de petites structures comme la notre qui cherchent à maintenir une veille technologique et informationnelle sur le libre.
    @Nusa : Il semble que vous soyez également très impliqué dans le projet eGroupWare et que vous connaissiez Ralph Becker. Jean-Charles Passard, directeur technique de Provectio collabore avec Ralph et les membres du projet eGroupWare depuis plus de 5 ans, avez vous déjà eut l’occasion d’entrer en contact ?

  31. Nusa
    29 novembre, 2009 à 16h26

    Bonjour,

    Je viens de tester OBM. Produit sur le papier séduisant mais dans la réalité, un peu déçu. Il existe que très très peu de documentation sur le net, une bonne intégration semble passée par la case AliaSources.
    A suivre mais pour moi, ce produit présente deux défauts :
    – communauté trop restreinte, trop dépendante pour l’instant à Alisources
    – produit « jeune »
    Ces deux défauts devraient être corrigés avec le temps (un forum va peut-être naitre sur le site de OBM) donc à suivre.

    @Baptiste : Les simples contacts que j’ai pu avoir Ralph Becker étaient plus que frais voir froids. Le problème majeur de Egroupware est sa communauté. Pour preuve, le projet avorté de l’association de Egroupware pour les pays francophones initié l’année dernière qui n’a pas abouti (je faisais parti du projet)…
    C’est un peu hors sujet mais un produit est valable à mes yeux que s’il réponds à un besoin et s’il est pérenne dans le temps.
    Preuve de la grande dépendance de Egroupware avec Ralph : les modules développés par VersuMind, par exemple, qui ne sont pas intégrés à Egroupware. Egroupware est dirigé par Ralph Becker.
    Je ferais un parallèle avec Qmail et Bernstein : produit super bien sauf que les modifications devaient être validé par Bernstein. Ce système en soit est bien au niveau sécurité par contre le produit évolue lentement. Résultat : pour installer Qmail, il fallait patché à la main, sur la fin de mon utilisation, l’installation devenait hasardeuse car le produit était trop dépendant d’un développeur. Maintenant que la licence à changé pour Qmail, peut être que cela a évolué mais pour en revenir à OBM et Egroupware : produits trop dépendant de quelques personnes mais cela n’enlève rien aux qualités des produits.

    Nusa

    nb : Vous allez me dire que Exchange est trop dépendant de Microsoft et c’est bien vrai :-)

  32. Philippe
    29 novembre, 2009 à 20h46

    @Baptiste : heureux de savoir que mes écrits sont utiles ;-)
    @Nusa : Merci pour le retour sur OBM. Mais j’ai bien peur que la solution idéale n’existe pas… En fait c’est bien souvent une question de compromis entre ces besoins et exigence, la part de risque que l’on accepte de prendre sur ledit logiciel vis-à-vis de la façon dont il est développé (communautaire ou éditeur commercial).

  33. Flash Koti
    18 décembre, 2009 à 18h06

    Yop,

    @all : Merci pour les retours d’informations.

    J’ai entre temps vu l’existence d’OBM, le produit à l’air pas mal, en plus Linagora le propose dans les services quelle « offre ».

    Pour la question de la dépendance, il me semble qu’il y ai une personne ou mieux un comité qui valide les changements, ne soit pas une mauvaise chose. Cela évite que le produit parte dans toutes les directions.

    Pour l’instant, à cause d’autres événements, la migration est en standby.

    ++
    Flash Koti

  34. Fred
    14 juin, 2013 à 18h26

    Si je ne m’abuse, l’article est le même que dans sa version de 2009. Pouvez-vous nous dire ce que vous en pensez maintenant ? Par exemple, j’ai un retour d’expérience plutôt mitigé sur OpenXchange, en particulier sur la qualité des plug-in Oxtender pour Outlook et pour Thunderbird (ce dernier n’étant plus vraiment maintenu, mais plutôt bidouillé par des personnes de bonne volonté).

    D’ailleurs, réfléchissant à une migration de ma boîte sur Zimbra, je me dis que la tendance actuelle est plutôt à l’usage des webmail au détriment d’un client lourd type Outlook (un logiciel de moins à maintenir dans le parc). Qu’en dites-vous ?

  35. hitch
    14 juin, 2013 à 19h54

    Sac de noeuds ? article de 2009 daté de 2013 et commentaires de 2009 ?

  36. Philippe
    14 juin, 2013 à 20h58

    @Fred : pas tout à fait, c’est pour cela que je l’ai fait « remonté ». Il y a un petit nouveau et qui lui aussi monte très vite :Blue-Mind. En presque 4 ans, c’est dire que le paysage n’a pas évolué.
    Les plug-in c’est toujours le talon d’Achile de ses solutions. Une raison pour laquelle je pousse effectivement à l’usage des webmail. Ce qui également à une habitude de plus en plus courante pour les utilisateurs.

  37. Denis
    15 juin, 2013 à 12h52

    Oui, merci, Philippe pour cet excellent article !!!

  38. florian
    15 juin, 2013 à 20h39

    Bonjour,

    En effet blue mind avance très vite. Il s’integre très bien à thunderbird surtout au niveau cendrier, qui n’utilise pas lightning. Par contre il me semble que le connecteur pour un active directory est payant. Horde 5 au nivezu webmail est très jolie visuellement chose très importante pour des utilisateurs standard.

  39. Bonob0h
    16 juin, 2013 à 13h55

    Bon ! Que constate t on dans tout ça !
    Encore une fois il y a des bouts bien chez l’un et chez l’autre !
    On constate aussi que celui ou ceux qui sont les mieux foutus ne le sont que dans les version non libre !
    Que si on veux s’en servir il faudra prendre un spécialiste !

    Ah ! Coté Client sur poste de travail, il ne reste quasiment plus que Thunderdird !

    Et pendant ce temps Exchange est partout !
    En 3 click vous l’avez chez tous les hébergeurs etc
    Et la faut racker et en plus que les données arrivent rapidement entre autre chez PRISM, voir qui sait chez microsoft, a la manière d’un google qui recup vos données pour ses propres besoins sans vous demander votre avis sachant que de toute façon pour eux vous leur appartenez et vous n’avez pas a masquer votre vie car c’est eux qui décident !

    et ce tandis que le Libre se disperse et gaspille ses ressources alors même qu’il y a moins d’utilisateurs !

    Pauvre planète !

  40. Fred
    25 juin, 2013 à 11h37

    @Philippe Désolé pour le retard dans ma réaction mais merci pour la précision. BlueMind sera un outil intéressant à mettre en concurrence avec Zimbra

  41. Ekimia
    23 septembre, 2013 à 00h55

    Bonjour,

    au sujet de Sogo , noter que la version 2.à a integré Openchange qui permet a outlook de s’y connecter comme s’il parlait a un Exchange avec donc l’espoir d’un migration d’exchange vers Sogo sans changement pour les utilisateurs finaux utilisant OutLook.

    noter aussi que Sogo va intégrer ActiveSync ( via Zpush a priori) en plus de card/calDav afin que 100% des terminaux mobiles puissent ce connecter avec peu de configuration.

    Bref il me semble que Sogo devient LA solution 100% opensource , sans compromis et avec une base d’utilisateurs énorme ( univ de strasbourg, lille etc…)

    Merci pour cette article qui devient vraiment la référence pour faire le point sur les solution de messagerie serveur.

  42. Anthony B.
    7 mars, 2014 à 17h37

    Bonjour, merci pour cette article effectivement l’article est super, j’ai essayé bluemind sur un serveur kimsufi avec ubuntu 12.04 Il s’installe vraiment très facilement mais le gros point noir de la solution c’est que tu n’as (d’après se que j’ai trouvé) aucune moyen de faire une MAJ de bluemind hormis prendre une licence à environ 200€.

    c’est vraiment dommage, je suis en train d’essayer kolab mais j’ai l’impression que pour la configuration c’est déjà une grosse usine à gaz :/

  43. Philippe
    11 mars, 2014 à 20h57

    @Anthony B. : oui le financement du projet BlueMind est à ce prix là. Un modèle basé sur la souscription d’un support comme le fait RedHat. On aime ou on aime pas… Après il faut voir l’usage que l’on a de l’outil. Si c’est juste pour les mails de la maison, c’est un peu cher oui…

    Une autre alternative qui n’est pas cité ici est iRedMail : http://philippe.scoffoni.net/iredmail-systeme-messagerie-open-source-15-minutes/
    Les mises à jour sont gratuites mais pas l’interface d’administration évoluée. Pas de magie faut bien que quelqu’un paie les pizzas :-)

  44. ekimia
    13 mars, 2014 à 22h39

    A ce sujet , n’hesitez pas a tester Zentyal 3.4 qui sort dans quelques jours, il intégre Sogo , openchange et permet un deploiement en quelques minutes d’un AD+exchange !

  45. Fred
    15 mars, 2014 à 13h45

    De mon côté, je n’ai pas encore pu planifier la migration dont je parlais il y a près d’un an mais j’ai continué à suivre les évolutions des différents outils. Et Bluemind, avec la v3 récente, tient de plus en plus la corde en ce qui me concerne (contexte d’une entreprise de 100 personnes avec un SI très open source : Samba, OpenLDAP, serveurs Debian, etc…)

  46. Anthony B.
    17 mars, 2014 à 15h02

    Merci pour vos réponse, je vais regarder iRedMail, en faite je souhaite une solution qui me permet de faire 4 choses:

    – Gestion de mes mails
    – Gestion de mon calendrier
    – Gestion de mes tâches
    – Gestion de mes contacts

    Tout ça dois se synchroniser à la fois sur mon iPhone / Windows Phone et mon PC portable

    Actuellement je test sur mon serveur kimsufi kolab car c’est le seul qui permet de gérer les tâches par exemple BlueMind ou Sogo ne le fait pas.

    Se qui me gêne avec kolab c’est que ça me parait assez usine à gaz et la notion de backup me parrait pas évidente :x

    J’ai regardé un peu Zentyal 3.4 à priori c’est un peu une usine à gaz j’ai l’impression :x, se qui me gêne un peux avec kobal et zentyal c’est qu’il faut monter une bdd assez lourd pour crée les mails and co alors que moi je vais pas l’utiliser pour une boite de 150 personnes :x. Pour iRedMail je vais regarder tout de suite.

    Merci de vos réponse

  47. ekimia
    17 mars, 2014 à 15h25

    Pourquoi une BD lourde pour Zentyal ?
    Une petite VM de 1 Go fonctionnera très bien pour tes données. Pour les taches j’avoue ne pas avoir creusé.

    Et avec Zentyal tu es sur de n’y passé que 10 minutes pour que tout fonctionne au poil.

  48. Anthony B.
    17 mars, 2014 à 15h30

    Je vais tester Zentyal sur une distribution Ubuntu server 12.04 :)

  49. ekimia
    17 mars, 2014 à 16h13

    Encore plus simple, tu utilises leur Iso. La 3.4 c’est du dailyBuild pour l’instant :

    http://sourceforge.net/projects/zentyal/files/Incoming/

    Moins de 5 minutes système prêt montre en main.

  50. ekimia
    17 mars, 2014 à 16h15

    Arf je peux pas editer. La version finale 3.4 doit sortir aujourdhui donc il vaut mieux attendre quelques heures.

  51. Philippe
    19 mars, 2014 à 09h07

    @Anthony B.J’utilise SOgo et j’ai bien la gestion des tâches y compris avec synchro sur mon Android.

  52. La mère Zaclys
    21 mars, 2014 à 16h35

    L’article datant un peu, quels sont pour vous aujourd’hui les avantage et inconvénients fonctionnels de Kolab face à Blue mind ?

  53. Anthony B.
    24 mars, 2014 à 21h46

    Merci Philippe pour ton retour je suis pour le moment en train de tester Zentyal. J’aime bien l’idée d’avoir une interface web pour gérer les différents service que je veux mettre en place

    – DNS
    – FTP
    – MySQL
    – Mail

    Mais si jamais cela me convient pas je penser me tourner vers Sogo, c est juste dommage qui ne fait pas la gestion des taches :/

  54. ekimia
    24 mars, 2014 à 22h45

    @anthony : Sogo gère les taches et est intégré a Zentyal 3.4 maintenant.

  55. Anthony B.
    2 avril, 2014 à 09h41

    Hello, pfiou je comprend j’ai une erreur a chaque fois que j’essaye d’installer Zentyal 3.4 :/

    E: Sub-process /usr/bin/dpkg returned an error code (1)
    pourtant je suis la procédure ici
    https://wiki.zentyal.org/wiki/Installation_Guide

  56. Anthony B.
    2 avril, 2014 à 13h44

    Je précise que je suis sous ubuntu 13.10 et quand j’ai tester Zentyal 3.3 je devais être sur ubuntu 12.04

  57. swiso
    4 juin, 2014 à 14h15

    slt :) bon je travaille avec exchange 2007 coté serveur et outlook 2007 version arabe coté client mais je doit faire une étude comparative entre ma solution et les solution open source est ce que tu peux me préciser les avantages et les inconvénients de ces solutions merci pour votre aide

  58. swiso
    4 juin, 2014 à 14h16

    slt :) bon je travaille avec exchange 2007 coté serveur et outlook 2007 version arabe coté client mais je doit faire une étude comparative entre ma solution et les solution open source est ce que tu peux me préciser les avantages et les inconvénients de ces solutions merci pour votre aide :) :)

  59. ekimia
    4 juin, 2014 à 14h20

    @swiso : combien d’utilisateurs coté outlook ? ça peut influencer sur le choix.

    Vous comparer avec un passage a exchange 2010 ? 2013 ?