Steve Jobs et Apple : une oeuvre… décevante

closeCet article a été publié il y a 9 ans 8 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Mais qu’est-ce qu’il fait, c’est indécent, on ne dit pas de mal d’un mort ! Un article qui va probablement me valoir les foudres de certains ou de me faire traiter de populiste, mais je suis un peu agacé ce matin par tout ce que je vois écris à ce sujet.

Oui la mort est un instant tragique de l’existence d’une personne, un grand moment de tristesse pour son entourage. En entendant la nouvelle à la radio, je n’ai pas sauté de joie. Mourir après plus de cinq années de lutte contre « une longue maladie » est un destin que je ne souhaite à personne… Toutes mes pensées vont donc à sa famille et à ses proches.

Venons-en à son « oeuvre » dont je laisse le soin à bien d’autres de vous en faire un résumé flatteur... Les grands médias vont enfin pouvoir sortir de leur placard ces reportages hommages à un génie de l’informatique qu’ils avaient préparé depuis maintenant de longs mois dans l’attente de l’issue hélas finale. Ils étaient tous dans leur starting-block ce matin, des téléphones ont dû sonner dans la nuit…

Pour moi Jobs restera l’inventeur de la prison dorée ultime fabriquée par Apple et ces iBidules. Un système redoutablement bien pensé pour enfermer l’utilisateur avec son consentement le plus total. On dit de son oeuvre qu’elle est géniale ? Oui, mais quelle sorte de génie ?

Jobs restera celui qui reconnaît qu’il n’hésitait pas à voler les idées des autres, une sorte de Robin des Bois à l’envers qui prend aux uns pour se donner à lui-même 🙂 . Le génie de son œuvre repose dans cette habileté à copier, prendre et jeter ce qui l’encombre à l’image d’un Wozniak devenu inutile et pourtant plébiscité.

Un génie qui est allé jusqu’à s’allier à son pire ennemi lorsque tout allait mal ou tout du moins il a su probablement jouer les bons arguments à Microsoft en lui rappelant qu’en situation de monopole, il faut toujours laisser survivre un petit concurrent.

Il a tout osé, tout copié, des méthodes marketing empruntées au monde de la mode aux  logiciels libres et open source qui sont nombreux dans MacOSX. Si la discussion reste ouverte sur la contribution d’Apple à ces derniers, il n’en demeure pas moins au vu des gigantesques bénéfices réalisés, que le retour n’aura probablement pas été à la hauteur.

Il aura tout fait pour empêcher d’autres constructeurs de proposer des machines avec le système d’exploitation de la pomme tout lançant procès sur procès pour bloquer ses concurrents en les accusant de violation de brevets. Comme le dit Audiard dans les Tontons Flingeurs « les cons, ça ose tout » (humour !) et il aura tout osé avec un succès immense, j’en demeure impressionné

Pour finir sur une (autre) note d’humour, je ne résiste pas à vous inclure cette vidéo des Guignols brocardant la stratégie marketing d’Apple.

N’hésitez pas à  laisser en commentaire vos meilleurs ou pires souvenirs de l’œuvre de Jobs ainsi que votre avis sur ce sondage.

Considérez-vous que l'oeuvre de Jobs ait apporté un mieux-être à l'humanité ?

  • Non (67%, 234 Votes)
  • Oui (26%, 89 Votes)
  • Sans avis (7%, 26 Votes)

Nombre de votes: 349

Loading ... Loading ...

Si Jobs n'avait pas existé, Apple serait-il devenu la société qu'elle est ?

  • Non (87%, 298 Votes)
  • Sans avis (8%, 26 Votes)
  • Oui (5%, 17 Votes)

Nombre de votes: 341

Loading ... Loading ...

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

50 réponses

  1. pimux dit :

    +1 Tout a fait d’accord avec toi. Le seul article réaliste que j’ai pu lire depuis ce matin.

  2. p4tr1ck dit :

    juste un petit bemol ( même si je suis 100% pour a partir du moment ou iquelque chose est né (ipopd,imac,i..) ) ,il a quand même démocratise l ordinateur « familial » (apple I et II)(grâce a lui que le pc est né via ibm) et on peu lui laissé la vision « d ‘avenir » qu il avais de produit n’existant pas (pas sur que d autre aurait eu le courage d en tenter la commercialisation).

  3. bonob0h dit :

    En parlant d’œuvre … ça me fait penser à un titre de film : MORT d’UN POURRIS 😀

    Moi j’aurais osé 😈

    Qu’il ai réussi ! ça oui ! mais de quelles manières !
    Quand on lit, écoutent, etc tous ceux qui lui rendent hommage comme ici* en oubliant les faitS ! Alors que pour d’autres on les taxeraient voir condamneraient pour négationnisme !!!

    Bref comme le dit un autre titre … « J’irai cracher sur vos tombes » … personnellement je n’en prendrai même pas la peine !

    * Voyons s’il acceptera mon commentaire 😉

  4. Firasofting dit :

    Un peu simpliste et extrémiste comme vision tout de même …

  5. bonob0h dit :

    @ p4tr1ck … tu oublie qu’il n’était pas seul … il y avait un autre Steve … W …

    Quand a la vision de produits d’avenir … c’est pareil ! il n’en n’a eu la vision qu’en les voyants imaginées par d’autres !

    Steve Jobs n’est qu’un vers de terre qui a seulement su s’emparer des idées et autres des autres !

    Bref …

  6. Gabriel dit :

    « Considérez-vous que l’oeuvre de Jobs ait apporté un mieux-être à l’humanité ? » Assez risible cette question… le but de Steve Jobs n’ayant jamais été de solutionner les maux de l’humanité.

    Steve Jobs a bien évidemment récupérer les idées des autres, mais il a su se les approprier et surtout les développer dans son sens. Il avait l’esprit ouvert pour récupérer et « améliorer », et fermer pour conserver. Ses méthodes restent discutables, certes, mais pas plus que les autres. Et non Steve Jobs n’était pas un bisounours.

    Maintenant, qu’a-t-il laissé derrière lui ? Je pense que peu de chef d’entreprise en auront laissé autant que lui. MacOSX reste un excellent OS, qui permet à l’utilisateur lambda de ne pas se prendre la tête, il est robuste et assez stable, c’est un produit mâture bien avant windows, le point noir, l’OS est lié à la machine… l’argument étant qu’il faut maîtriser toute la chaîne pour garantir une qualité sans faille (ou presque). Tout ce qui est « iTrucRévolution », l’iPhone, j’en possède un, migrer d’un 3G à un 4 a été d’une facilité déconcertante, efficace, simple, rapide, j’en suis réellement très satisfait. C’est un produit qui a marqué l’évolution des Smartphones, qui peut le nier ? l’iPod, un simple baladeur MP3, dont l’un des buts a été de forcer à l’utilisation d’iTunes, et qui au final a convaincu bon nombre d’utilisateurs de passer par cette plateforme pour se procurer des produits culturels numériques.

    Une oeuvre décevante ? Non, il va rester un modèle pour bon nombre de chefs d’entreprise, il a su vendre des produits de qualité avec une excellente marge. Et pour le consommateur ? Il va rester un modèle d’innovation avec des produits « révolutionnaires ».

    Steve Jobs a été une personne très intelligente, sachant catalyser, autant de par ses idées, que surtout par celles des autres, des outils simples, ludiques et conviviaux à des prix élevés mais justifiés, aux utilisateurs.

  7. vvillenave dit :

    Encore un sondage dont les questions dictent les réponses…

  8. Feadurn dit :

    Bon, pour l’idée de fond, je ne suis on ne peux plus d’accord, même si l’article fait l’impasse sur certaines avancées dûes à la pomme (et quand j’écris ça, ça m’en brûle les doigts, sachant que je hais apple pour les mêmes raisons évoquées dans l’article).

    Par contre, par pitié, pour les questions de sondages, plus jamais ça. Au moins deux petits conseils pour éviter des biais trop flagrant dans les questions.

    1. Pas de négation dans une question, ca porte à confusion sur le sens tout d’abord, et l’on ne sait trop si c’est l’absence ou la présence, si c’est dans un sens positif ou négatif (surtout quand le reste de la question est aussi vague que « serait devenu ce qu’elle est », devenu quoi? positive comme les médias l’encense ou négative comme l’article le sous entends)

    2. On ne donne jamais d’avis qualitatif dans une question, tu biaises du coup dans le sens que tu veux. Si tu veux avoir un avis sur l’impact d’Apple sur l’humanité, tu mets cet impacts dans les propositions de réponses (exercices périlleux sachant que tu devras au moins avoir un continuum plus ou moins représentatif).

    Tu dois te dire que tes questions n’ont aucune prétention à une quelconque valeur scientifique ou de représentativité, mais quitte à vouloir les utiliser autant essayer de le faire le mieux possible, ou alors laisser le soin des sondages simplistes à d’autres et continuer à écrire des articles de qualité, comme c’est souvent (toujours?) le cas ici.

    Ps: désolé pour le tutoiement, je ne sais jamais si je dois ou non vouvoyer. Ici, lisant chacun de tes (vos) articles ou presque je me suis permis le « tu ».

  9. Will dit :

    Perso dans cet article je vois une autre manière de chercher à récupérer un peu de traffic en surfant sur la mort d’une personne. Qu’on soit Apple Addict, Apple Hater ou Apple « J’m’en fous », je trouve un peu minable de vouloir profiter de la mort de son CEO. Voila.

  10. Galuel dit :

    Bien vu ce post !

    Je rapporte une anecdote : En 1990 alors étudiant en école d’ingénieur, alors que nous cherchions à utiliser les machines les plus simples d’utilisation pour faire du texte, le Mac était recherché pour sa prise en main simple et rapide pour cet usage précis. Alors que donc le directeur du centre informatique était sollicité pour en installer plus qu’il n’y en avait, et notamment dans son propre service, il s’était écrié violemment, d’un son lourd et puissant, audible jusqu’au plus profond des couloirs (qui étaient nombreux) : « Pas de Macinchiottes chez moi ! »J’avoue être resté longtemps interloqué par cette réaction qui avait fait tremblé tous les murs, au point d’en être encore hanté 21 ans plus tard… 😉

  11. Galuel dit :

    Marche pas l’aperçu…J’arrive toujours pas à faire des posts corrects ici… J’ai des paragraphes empilés… Que faut-il faire !?

  12. Gwendoline dit :

    Qu’il y ait un envers à l’hagiographie florissante, certes, mais qu’il sombre dans la philippique peu illustrée ?

    Je suis en quête d’exemples, en effet sur l’idée d’ « un système redoutablement bien pensé pour enfermer l’utilisateur avec son consentement le plus total » ! En tant qu’usagère de deux des principaux OS de PC, générations variées de Windows et d’OS Apple, mais aussi de machines de tous bords comme d’environnements de développements GNU ou pas, les limites de « ma prison dorée » ne m’apparaissent pas plus spécialement auprès des créations (coopératives ou compétitives ou moins) de Steve Jobs.

    Alors « une oeuvre décevante » ? Sans doute au regard de qui s’intéresse au dernier Nobel de Littérature, ou à la paix mondiale, mais pour son domaine à lui, je ne vois pas qui peut la juger ainsi.
    A moins d’avoir des actions chez Chroas, et encore, ce dernier lui–même lui aurait probablement rendu hommage s’il n’était quelque peu occupé à apprendre son boulot à Wauquiez.

  13. Philippe dit :

    @vvillenave @Feadurn l’enfer est pavé de bonnes intentions, nulle n’y échappe, pas plus moi que Jobs 🙂 . Bon ok elles sont pas terribles, mais il y a tellement de gens silencieux qui passe par ici mais qui ne s’exprime pas. J’essaie juste de capter leur sentiments sur un sujet, une façon de donner la parole à la masse silencieux par rapport à eux qui n’ont pas peur de s’exprimer mais qui ne sont pas forcément représentatifs.. Ou alors je ferme les commentaires et plus de sondage et je m’enferme dans ma tour à l’abris des autres 🙂 Pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour…

    @galuel : ben désolé si ça ne marche pas, c’est un peu de code en ajax donc peut-être un soucis de navigateur… Avec mon Firefox 7 ça marche bien. Pour faire des paragraphes saute une ligne.

    @Gabriel : il va rester un modèle pour bon nombre de chefs d’entreprise pas réjouissant ce que tu dis là… de mon point de vue. Le modèle propriétaire (privateur dirait Stallman) aurait donc de beaux jours devant lui.

    @Gwendoline : la philipique, voilà un nouveau concept 🙂
    un système redoutablement bien pensé pour enfermer l’utilisateur avec son consentement le plus total : les utilisateurs d’Apple sont satisfait et très content de leur logiciel. Un possesseur d’iPhone est très content de n’avoir à chercher que dans l’AppleStore des applications gratuites ou payantes. sauf qu’il n’aura jamais d’autres choix… Et c’est pareil pour tout ce tourne autour de la galaxie Appel et de ces outils. Pour le confort de l’utilisateur on lui nie son droit de choisir. Apple décide des applications qui peuvent ou ne peuvent pas être sur l’AppleStore, pas les utilisateurs… Autre exemple de son comportement à l’égard de ces partenaires commerciaux cette fois…
    Oui Jobs aurait pu mettre cette intelligence à libérer réellement ces utilisateurs.. Ils en ont l’impression c’est tout, mais Apple contrôle tout pour leur bien… C’est une philosophie, je veux être pouponné, ne pas avoir à réfléchir et un jour je me réveille avec des menottes… Le réveil est souvent douloureux ce jour là… Le succès d’Android n’y est pas étranger à mon avis…

  14. François dit :

    Puisque la parole est aux silencieux, je me lance 🙂

    Je pense très franchement que ton titre est très mal choisi. Je crois qu’on peut objectivement dire que l’œuvre de Steve Jobs est controversée et que certaines méthodes employées sont discutables, mais je ne crois pas qu’on puisse dire qu’elle est décevante. Amener une société au bord du gouffre à devenir la première capitalisation boursière ne peut pas être décevant. Être à la pointe de l’innovation n’est pas décevant.

    Ensuite, on associe souvent Apple à l’enfermement propriétaire, à juste titre sur certains points (iPod, iPad, iPhone principalement). Je m’étonne toujours de ne voir personne s’émouvoir de l’enfermement propriétaire auquel se livre Microsoft avec sa XBox, Sony avec sa PS3 ou encore Nintendo avec toutes ses consoles. Je pense qu’il serait un peu plus juste de ne pas toujours tirer sur Apple et de rappeler que d’autres grands acteurs « IT » sont bien pires. Après tout, on sait à quoi s’attendre lorsqu’on fait l’acquisition d’un de ces produits, non ?

  15. Philippe dit :

    @françois : merci de rompre le silence 😉
    Décevante pour moi oui… Toujours penser que c’est moi qui m’exprime sur ce site et que ma parole n’a pas volonté de traduire la pensée d’autres personnes 🙂

    Amener une société au bord du gouffre à devenir la première capitalisation boursière ne peut pas être décevant Pour quelques actionnaires c’est tout à fait exact.

    Pour les autres on leur prépare un truc aussi…

    Après tout, on sait à quoi s’attendre lorsqu’on fait l’acquisition d’un de ces produits, non ? Non pour la très grande majorité 🙂

  16. TuxMips dit :

    Bonjour

    C’est marrant, mais l’humanité a souvent la mémoire très courte.

    Pour moi l’Iphone ce n’est qu’un Palm III amelioré: écran couleur et rétroéclairé, processeur plus puissant. Et c’est tout.
    Une fois, ce devait être en 2002 ou 2003, j’ai tenté de lire un roman de Balzac sur un Palm iii. Et bien j’ai pu le lire, bizarrement, sans avoir mal à la tête !!!!! Parce que l’écran n’était pas rétro-éclairé par défaut ?

    Je me souviens aussi que je me servais de mon Palm iii pour lire mon courrier électronique en me connectant à ma messagerie avec mon Ericsson t39m !!!

    Je faisais déjà défiler les textes avec mon index !!!

    La batterie : deux petites batteries 1.2v rechargeable AAA !!!!

    La géniale synchro Hotsync.

    Apple a juste tout pompé …..

  17. Bozz dit :

    Une prison dorée? T’as raison reste sur windaube et Nokia au lieu de dire ce genre de bêtises.

  18. François dit :

    @Philippe :
    Toujours penser que c’est moi qui m’exprime sur ce site et que ma parole n’a pas volonté de traduire la pensée d’autres personnes

    Oui, tout à fait 😀

    Pour quelques actionnaires c’est tout à fait exact.
    Oui, encore que les actionnaires d’Apple ne touchent pas de dividendes.
    N’oublie pas non plus les quelques milliers d’employés, et les quelques millions d’utilisateurs, y compris professionnels 😉

    Pour les autres on leur prépare un truc aussi…
    Pour le reste, mon commentaire précédent ne s’adressait pas à toi directement, je sais -pour te lire- que tu dénonces avec force ce genre de pratiques. Mais j’ai l’impression que c’est assez à la mode de tirer sur Apple en ce moment, et je trouve ça un peu limité.

    Non pour la très grande majorité
    Quant à l’achat de produits « privateurs », je me trompe peut-être. Il est vrai que ça me semble plutôt logique de se renseigner un minimum avant, mais après tout, je ne suis pas tout le monde 🙂

    @TuxMips :
    Apple a juste tout pompé …..
    Personne n’a dit qu’Apple avait tout inventé. Cela-dit, ils ont poussé certains concepts balbutiants bien plus loin, et de manière bien plus efficace que beaucoup d’autres. Leurs IHM, par exemple, font référence et sont pour beaucoup dans le succès d’Apple. Prenons l’exemple de l’iPhone. Il est clair qu’Apple n’a pas inventé le smartphone. Cependant, personne avant eux n’avait créé un produit aussi simple d’utilisation.

    Je tiens à rappeler que je suis loin d’être un fan d’Apple. Mais tout n’est pas noir ou blanc.

  19. Philippe dit :

    @TuxMips J’ai eu aussi un Palm II qui m’a servi pendant plus de 5 années.. Bon on faisait pas défiler avec son doigt, mais y’avait plein d’application que l’on pouvait télécharger où on les trouvait… Il a fini sa vie en commande universelle pour ma TV et mon magnétoscope de l’époque (hé oui il y avait de l’infra-rouge pour communiquer)
    @Bozz ha mauvaise pioche, moi j’utilise fedora GNU/Linux sur mon PC et Maemo sur mon smartphone Nokia et j’en change quand je veux. Pas aussi simple pour le smartphone mais sur principe on peut faire tourner de l’Android…
    @François : bien sûr que l’iPhone doit son succès a son interface graphique. Il faut que les outils soient simples à prendre en main. Je ne dis pas le contraire et Apple a su le faire mieux que les autres. Tout n’est pas noir ou blanc, mais encore une fois cette intelligence a malheureusement était utilisé (selon moi) à mauvais escient, c’est dommage…

    Juste comme ça mais le multi-touch de l’iPhone provient d’un société Fingerworks racheté en 2005 par Apple (source). Je vous laisse regarder cette vidéo de Jobs lors de la présentation de l’iPhone en 2006. Je cite Jobs :  » And we have invented a new technology called Multi-touch […] And Boy Have We Patented It » . Hé oui c’est comme cela que se font les légendes 🙂

  20. cedric dit :

    Je trouve la dernière question du sondage pas très pertinente en rapport a l article : c est Jobs qui a créer Apple avec Woz

  21. Fl0rent dit :

    Tu n’utilises pas les ordinateurs comme tout le monde voila pourquoi ton avis est différent !

    Les gens voient dans l’ordinateur un aspirateur. J’appuie sur le bouton et ça marche, il aspire.
    Alors peut être que je suis enfermé dans le système et que je suis obligé d’acheter le sac du fabricant, mais je le veux car c’est le meilleur.

    Tiens ça marche aussi pour le Nespresso!

    D’ailleurs je vais prendre cette exemple! Je ne sais pas qui a inventé la machine Nespresso mais c’est un génie!
    Je pense qu’il y a pleins d’exemple de ce genre.
    Mais je suis d’accord, pour moi Steve Jobs n’est pas un génie informatique mais un génie du marketing.
    Ce qui lui a permis d’etre un visionnaire parmi les informaticiens.

    Et je tiens à rappeler que lors des keynotes Apple en direct, j’étais devant mon ordinateur, et à son apparition, je criais « Steve,Steve,Steve ,… ». 😉

  22. Philippe dit :

    @Fl0rent :
    Tu n’utilises pas les ordinateurs comme tout le monde voila pourquoi ton avis est différent ! Heu si je vais sur internet, je lis des mails, fait des documents bureautique, rien de très différent. Moi aussi j’apprécie quand j’appuie sur le bouton et que mon ordinateur démarre (en à peine 20s). Quand ça plante je râle. Bon ok oui les machines Apple répondent à un besoin de simplicité que je ne nie pas bien au contraire ! J’aimerais voir nos amis libristes parfois s’en soucier d’avantages… Ha si Jobs avait pu contribuer à Debian….

    Tiens ça marche aussi pour le Nespresso!
    Ha non là tu troll, la cafetière Nespresso quelle cochonnerie :-D. Attend tu paies plus 30 centimes la dosette en aluminium qui contient quelques grammes de café…. Oui quelle merveilleuse invention, et il n’y a que Nespresso qui peut vendre les dites dosettes (bon ok y’a des ersatz façon OS GNU/Linux maintenant). Apple/Nesspresso, même combat. Le produit est excellent, le confort maxi pour l’utilisateur, mais à quel prix ! Rien de prévu pour le recyclage des dosette en France, vente lié (ben oui), brevets, etc… Non c’était l’exemple à pas donner 😀
    Tiens ça me fait penser au batteries soudés dans les iPhone. Je ne sais pas su c’est encore le cas… Comme Nespresso, pas génial coté environnement..

    Moi je tourne à la cafetière à piston, le VRAI café où je choisis moi-même mon café d’où il vient et comment il est fait (enfin j’espère) :p Tu as peut-être raison au fond, je ne suis pas comme tout le monde, ce qui ne me permet pas d’apprécier l’œuvre de Jobs…

  23. François dit :

    @Philippe :
    Ha si Jobs avait pu contribuer à Debian….
    Ok, je cerne beaucoup mieux ton point de vue ! Après, Apple reste une société commerciale, qui s’est fixée un but et qui l’atteint. Et puis, Apple a tout de même contribué à pas mal de choses (je pense notamment à Cups). C’est sûr qu’ils auraient pu (peuvent encore, d’ailleurs) faire bien plus !

    Pour ce qui est de Nespresso (attention, je vais me faire l’avocat du diable une nouvelle fois), ils reprennent les capsules vides pour les recycler, il suffit de les ramener au magasin.
    De même, Apple reprend les vieilles machines, et même votre PC quand vous achetez un Mac. Il reste effectivement des efforts à faire (cf le classement Greenpeace annuel) mais Apple est loin d’être le plus mal classé (et aussi loin d’être le mieux classé).

  24. idoric dit :

    Pour rebondir sur la vidéo des Guignols, en voilà une autre qui n’est finalement qu’à peine dans la parodie :
    http://www.youtube.com/watch?v=K9VerawwV_k

  25. zoliv dit :

    Bonjour,

    Pour moi la plus grande réussite de Steve Jobs est d’avoir réussi à faire adopter un autre système d’exploitation que windows …. la ou on attendais (et attends encore) la même révolution dans le monde linux …..
    On peut dire tout ce qu’on veut sur la techno mais Steve Jobs n’étais pas un ingénieur mais un commercial, donc tout ce qu’il a fait étais dans l’objectif de le vendre. Or on ne peut pas nier que ce fut une réussite ….

    On peut reconnaître, aussi, qu’ils ont poussé vers le haut tout le secteur de l’informatique aussi bien du coté interface que matériel car même s’ils ont rachetés une grande partie de leurs technologies, le génie est de les avoirs assemblées et mises en avant au lieu de les laissés pourri dans un coin !
    Une techno aussi géniale soit elle, si on ne sait pas la faire adopter par le public, elle ne sert pas a grand chose (je pense un peu aux distribs linux pour desktop …)

    En relisant mon post je tiens à préciser que je ne possède aucun iTruc, étant totalement opposé à la philosophie logiciel du système …. et que j’utilise Ubuntu ….

  26. Denis dit :

    Dans 20 ans, nous continuerons d’utiliser la cocotte-minute et le presse-purée. L’iPhone sera un lointain souvenir.

  27. Philippe dit :

    @zoliv En relisant mon post je tiens à préciser que je ne possède aucun iTruc, étant totalement opposé à la philosophie logiciel du système …. et que j’utilise Ubuntu …. Quand bien même tu utiliserais un iMac ton opinion aurait droit de citer ici 😉

  28. Thierry dit :

    Bof… (à propos de l’article). L’argumentation est quelque peu parasitée par le ton qui me donne l’impression de vouloir, comme exprimé dans un autre commentaire, récupérer facilement du traffic et des clics en surfant de manière polémique sur l’actu.. dommage car effectivement le bilan de SJ est contrasté sur certains points. J’ai connu plus inspiré sur ce blog qui sait être excellent à d’autres moments… Bonne journée…

  29. Philippe dit :

    @Thierry bon à une autre fois alors 😉

  30. Philippe dit :

    Ha oui et pour le trafic, si j’étais un blog dans ce genre, j’aurais plein de trucs qui clignote et autre trucBooster, gogole +1 et like Facebook de partout sur mes pages et j’écrirais que sur Ubuntu 😛

  31. Philippe dit :

    Stallman a dit :

    Steve Jobs, the pioneer of the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom, has died.

    As Chicago Mayor Harold Washington said of the corrupt former Mayor Daley, « I’m not glad he’s dead, but I’m glad he’s gone. » Nobody deserves to have to die – not Jobs, not Mr. Bill, not even people guilty of bigger evils than theirs. But we all deserve the end of Jobs’ malign influence on people’s computing.

    Unfortunately, that influence continues despite his absence. We can only hope his successors, as they attempt to carry on his legacy, will be less effective.

  32. idoric dit :

    Ça y est, j’ai enfin retrouvé le lien vers cet utile rappel historique : http://www.slate.fr/story/19661/ipad-jobs-wozniak-les-deux-dapple

  33. madmaker dit :

    cet article me déçoit car pas très impartial.

    on peut tout dire sur Jobs et Apple, voleur, silo technologique etc … et tout ce qui a été dit ici est vrai.
    A noter qu’objective-C ( langage de prog apple) a été très en avance sur son temps et qu’Apple est a l’initiative d’un standard dans cette meme continuité (openCL), adopter par tous.

    mais on peut pas enlever à Jobs d’avoir eu le mérite de démocratiser certain comportements technologiques et de consommations accessible au grand public :
    – Lors de sa création : le PC
    – Lors du retour de Jobs : le design et l’ergonomie matériel (ibook)
    – Lors de la sortie iphone: le design et l’ergonomie logiciel
    ces 3 points ont changé les comportements mais aussi certain modèle économique et à les accélérer (market, audio numérique)

    PS: signé une personne qui n’a eu qu’un produit apple en tout et pour tout dans sa vie, un apple II 😀

  34. Gatts dit :

    Bonjour,

    Comme d’autres, même si je conçois totalement qu’on puisse ne pas apprécier Apple et ses produits, cet article est assez réducteur.
    Au délà des iBidules et de MAC, Apple a su impulser au monde de l’information une importance capitale sur le design et l’ergonomie. Cela a permis d’influencer bon nombre d’entreprise, d’entrepreneurs, et les logiciels qui restaient désespérément tout sauf simples et agréables à utiliser.

    Même si je ne suis pas spécialement fan d’Apple, il faut reconnaître que c’est LA société qui a su imposer son modèle centré sur l’utilisateur, avec un point d’honneur sur la simplicité, l’ergonomie et le design dont tout le monde s’inspire depuis plusieurs années. En ce sens, cela a contribué a développé l’informatique pour Monsieur tout le monde, et pas seulement pour quelques Geeks éclairés…

  35. Firasofting dit :

    Voici un article qui mérite vraiment d’être lu.
    http://linuxfr.org/news/steve-jobs-1955-2011

    Prends en de la graine. Ce n’est pas parce qu’on prône le libre qu’il faut insulter les pionniers de la micro-informatique sous prétexte qu’ils sont fermés. Un peu de retenue et d’humilité doit être de mise surtout lors du décès d’une personne comme Steve Jobs …

  36. dlalleme dit :

    Bonjour,

    Enfin des gens qui écrivent « tout haut » ce que nombreux pensent tout bas !

    Le seul point commun que j’ai avec Apple ce sont de nombreuses lignes d’assembleurs sur un processeur qui, de mémoire, s’appelait 6502 et qui équipait à l’époque les ordinateurs APPLE II . Presque 25 ans de cela !

    Puis j’ai vécu dans le monde informatique, qui est mon métier, sans Apple et je n’ai jamais manqué de quoi que ce soit. C’est vrai que je suis chanceux et comblé d’avoir découvert et de n’utiliser que des logiciels libres depuis longtemps.

    Et monsieur Jobs, je ne l’ai même pas connu car il ne m’a jamais intéressé. Je connais mieux son histoire aujourd’hui « grâce » aux médias et j’avoue que ça ne me donne pas l’envie d’en connaître plus.
    Je suis rentré une fois par curiosité dans une boutique Apple, dans les galeries du Louvres, et j’en suis vite ressorti mal à l’aise par l’atmosphère et la stérilité des contacts humains. On dit que l’argent n’a pas d’odeur mais dans ce lieu j’ai eu l’impression du contraire.

    J’ai bien aimé le commentaire de Denis (qui a le même prénom que moi) car même si je pense pouvoir me passer de mon presse-purée cela sera moins évident pour ma cocotte-minute.

    Je lis également les commentaires de certains « pro-pomme » et parfois leur sens critique est amoindri et émoussé par des valeurs comme le design et l’ergonomie des produits APPLE. Vous trouvez qu’un parallélépipède plat avec un truc qui s’éclaire au milieu est BEAU ! Pratique et utile peut être !
    Pour ce qui est de l’ergonomie, je dis rien; je sais pas !

    Quelqu’un dans la salle a dit que Steve Jobs était quelqu’un d’intelligent; ça c’est une évidence !

    Cordialement

  37. Gatts dit :

    @dlalleme

    Comme je l’ai dit, je ne suis ni pro ni contre Apple. Je n’ai jamais eu de MAC et le seul iBidule que j’ai est un IPhone qu’on m’a offert. Comme beaucoup, je suis dérangé par le côté fermé, le passage quasi-obligatoire via iTunes… Cela n’empêche pas qu’il faut reconnaître qu’Apple a apporté énormément dans la manière de concevoir les logiciels, tant sur le design des softs que leur ergonomie. Cela a poussé l’ensemble de l’industrie à remettre l’utilisateur final au centre des préoccupations, et non uniquement les performances techniques.

    Aujourd’hui, la majorité des éditeurs de solutions qu’elles purement Web (CMS ou autres), SaaS ou logicielles, font de plus en plus attention au design et à l’ergonomie pour le plus grand bohneur de tous: Android fortement inspiré de iOS, Ubuntu et son interface.

    Ne pas reconnaître qu’Apple a poussé plus que n’importe qui les principes « Keep it simple, stupid » et « Less is more », s’est vraiment être de mauvaise foi et trop « buté » sur les principes du libre…

  38. Aurélien Bompard dit :

    Celle qui, pour moi, reste la meilleure de toutes : http://www.koreus.com/video/irack.html

  39. Michel Pelegrin dit :

    Une anecdote

    Dans une petite école de campagne à 2 classes entièrement équipée de eMacs et d’iBooks de différentes générations, un remplaçant de passage demande à son collègue :

    – Vous avez un serveur ici ?

    – non pourquoi ?

    – bien sûr que si, je vois les élèves qui se loggent et se déloggent !

    – Oui, moi aussi je me logge pour démarrer sur mon profil, mais non, on n’a pas de serveur.

    Dans cette école j’ ai installé il y a 4 ans maintenant un Mac Mini, avec Mac OS X server Tiger.

  40. Philoscope dit :

    Je ne suis pas d’accord.
    Le travail de Steve Jobs forme l’un des pilliers de la micro-informatique, de l’ordinateur personnel.
    Dans les années 70-80 il fut, avec Steven Wozniak, celui qui fit de l’ordinateur un objet utile et utilisable : on voyait des Apple II partout à l’époque.
    Dans les années 80 il fut à l’origine du Macintosh, la première machine WYSWYG, la première machine grand public équipée d’une souris, d’un OS à interface graphique accessible à tout un chacun.
    Ensuite le Newton duquel se sont inspiré les fabricants de pda.
    Ensuite les iMac, les iBook, les MacBook, un système basé sur FreeBSD, les iDevices, le track pad multi-mouvement, etc…
    Lui tout seul ? Non… Mais lui à la tête de ses équipes, aux commandes de son « navire », oui !
    Faut-il être un geek féroce et replié sur soi-même pour méjuger à ce point quelqu’un qui a mené une entreprise comme Apple, comme Pixar là où elles sont ? Car les faits sont là : dans les années 90, tous les « experts » en informatique prédisaient la fin de la marque jugée trop anticonventionnelle et c’est à l’encontre de leurs prédiction que cette petite pomme croquée est arrivée là où elle est.

    Comme le disait Courteline, se faire traiter d’idiot par un parfait imbécile est un délice de fin gourmet…

  41. Philippe dit :

    @Philoscope : Ha oui insulter en se cachant derrière des citations, le top de l’élégance, je ne sais pas faire, je suis admiratif 😉

  42. domd dit :

    Un titre un peu trop facile (décevant !).

    Il y a fort heureusement pleins de gens qui vivent sans smartphone. Maintenant le pc (j’entend Personnal Computer) reste une grosse (r)évolution pour nous, communs des mortels et SJ fait partie des gens qui ont oeuvré à cela. (à moins que pour vous le pc soit également une prison dorée ?)
    Vos allégations sont peu fondées. Certes, vous venez de découvrir que les entreprises se copiaient, mais les termes de propriété industrielle, d’espionnage industriel, etc … ne sont pas franchement nouveaux. Dans le monde informatique les revirements d’alliance, les rachats et les guerres fratricide ne sont pas nouvelles non plus. Aucune société ne saurait jeter sur les actions des autres la pierre tellement elles se ressemblent toutes.
    Autant je peux comprendre votre « anti-fanastisme » envers ceux qui voyaient un « dieu » dans le businessman autant le dénigrement du chef d’entreprise (sans doute par manque d’information) me laisse perplexe.
    En regardant de plus près, si Micro$oft a ouvert son système à une grande majorité des pc ce n’était probablement pas par pure générosité …!!!
    Vous parlez du libre, voici un lien intéressant sur Unix/Linux :
    http://www.zdnet.fr/actualites/unix-contre-linux-comment-tout-a-demarre-2135231.htm
    Les procès dans la téléphonie mobile :
    http://www.fredzone.org/infographie-les-proces-dans-lindustrie-de-la-telephonie-mobile

  43. Philippe dit :

    à moins que pour vous le pc soit également une prison dorée ? j’ai écris : la prison dorée ultime fabriquée par Apple et ces iBidules. Je ne parle certainement pas du pc, merci de ne pas déformer mes propos.
    L’informaticien Roberto Di Cosmo, interviewé par Sciences et Avenir, déclare dans un article au passage très élogieux envers Jobs « De par mon engagement de longue date pour le logiciel libre, j’ai toujours été opposé aux systèmes fermés. Et il est difficile de trouver aujourd’hui des produits plus fermés et plus verrouillés que ceux d’Apple… (…)  » . C’est cela que je reproche le plus à Jobs.

  44. domd dit :

    Là dessus on se rejoint totalement 😉
    Mais le fait d’enfermer le client n’est pas nouveau, M$ (entre autres) a essayé avant de revoir sa copie par la force des choses et n’oublions pas nos chers prestataires de téléphonie (entente sur les prix, etc …).

    Apple ne fait que reprendre à sa sauce ce que font (toutes) les sociétés « informatiques » en position de monopole sur un produit. Pensez vous que le blackBerry ou le Samsung soit des modèles d’ouverture ?
    J’aurais compris et apprécié un article en ce sens mais vos allégations comme :
    « Il aura tout fait pour empêcher d’autres constructeurs de proposer des machines avec le système d’exploitation de la pomme tout lançant procès sur procès pour bloquer ses concurrents en les accusant de violation de brevets. » contre vérité. Ou encore :
    « Jobs restera celui qui reconnaît qu’il n’hésitait pas à voler les idées des autres »
    Cela me semblent totalement erroné et mérite correction. Que direz vous de Bill Gates le jour où …??? A moins que pour vous aucun ne soit à la hauteur ? Le monde s’est fait en copiant et en améliorant les créations des autres (Guy Degrenne n’est qu’un plagieur du silex de Neandertal !!!)
    Vous prenez SJ comme étendard de « la méchante » industrie informatique (bouh la vilaine World Company !) mais en faisant cela vous cautionnez les autres sociétés qui font exactement la même chose.
    Alors je suis entièrement d’accord avec vous sur le fait que les gros éditeurs de logiciels font des pieds et des mains pour nous enfermer dans un cercle « très vicieux » mais à ce que je lis sur ce site vous êtes bien meilleur militant que fanatique !

  45. Philippe dit :

    Ha ça y est je suis un fanatique maintentant 🙂 !

    Tiens Nitot qui balance une compilation de liens avec les meilleurs méchancetés sur Jobs….
    http://standblog.org/blog/post/2011/10/10/Ne-pas-confondre-genie-et-saint

  46. Nicolas dit :

    Etant administrateur système et développeur, je ne peux qu’applaudir la société Apple qui m’a facilité grandement mes tâches quotidiennes d’admin sys :
    – vos déballez un mac neuf et vous pouvez l’utiliser sans rien installer : contrairement à windows où vous devez installer un antivirus, un lecteur pdf, un client de messagerie etun navigateur dignes de ce nom, etc…
    – la migration d’un Mac vers un Mac neuf est d’une facilité impressionnante : brancher 2 Mac avec 1 câble FireWire, cliquez sur un bouton et le Mac neuf est la copie conforme de l’ancien. Avec windows, vous êtes obligé de télécharger un logiciel de migration et réinstaller vos application
    – Une garantie matérielle constructeur à toute épreuve avec même des défauts reconnus par Apple (toujours de bonne foi) pris en charge plusieurs années après la fin de garantie.
    – un mac n’attrape pas de virus, le système mac est stable sur la durée et ne plante pas à chaque mise à jour (vs Linux et windows)
    – un problème de perte de document ? Time machine est là pour vous aider. Essayez de trouver l’équivalent Linux et Windows
    – Toutes les appli mac sont compatibles entre elles.
    – etc…
    Comme je gère un parc hétérogène, je peux dire sans hésiter que les stations macs ne me posent jamais aucun problème, contrairement à Linux ou Windows sur du long terme. Cela me laisse du temps à me consacrer aux développements et à des choses plus intéressante que réparer des OS.

  47. Gabriel dit :

    Merci pour ton retour d’expérience, cela tend à démontrer que la maîtrise d’Apple sur ses produits apporte de la Qualité et de la simplicité d’utilisation.

  48. Philippe dit :

    La simplicité d’utilisation des outils d’Apple est indéniable. Ce n’est pas ce point que je met en cause dans mon article. Inutile de se battre là-dessus…

    Je mettrais juste un bémol sur la simplicité façon Apple qui amène l’utilisateur à ne plus chercher à comprendre « comment ça marche ».

    Je sais que pour beaucoup c’est le but ultime, utiliser un outils sans avoir la connaissance de son fonctionnement. Moi je préférerais des outils « facile à apprendre » ce qui n’est pas la même chose que « facile à utiliser ».

    Je vous rassure ni Linux ni Windows ne sont faciles à apprendre. Mais c’est une approche que je préfèrerais voir adopté car plus « profitable » pour chacun.

  1. 9 octobre 2011

    […] si il est de bonne guerre d’exposer son point de vue, même négatif, il convient de rappeler sa vie et sa carrière en quelques dates mais également l’impact […]