Soutenir Abulédu, nos enfants le valent bien

closeCet article a été publié il y a 5 ans 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Abulédu campagne de financementAbulÉdu est un espace numérique de travail pour l’éducation. C’est une des rares alternatives libres à ce jour dans ce domaine aux mastodontes. C’est aussi et surtout une initiative à mettre en avant à l’heure de la signature de partenariats pour le moins douteux sur le plan éthique et légal entre l’état et des sociétés privées. Je ne citerais que celui avec Microsoft contre lequel se bat le collectif Edunathon depuis déjà plusieurs mois.

Si le combat sur le plan juridique est nécessaire, il n’est pas suffisant s’il n’existe pas d’offre concrète et visible. Sinon, Microsoft va continuer à s’amuser de ces bâtonnets mis dans ses roues.

C’est pourquoi je vous invite à soutenir la campagne de financement participative lancée par l’association Abulédu. Une campagne qui s’ancre dans une triste réalité, à savoir le dépôt de bilan de Ryxéo, qui avait jusqu’à présent porté le projet. Sur la page d’accueil quelques explications :

Le modèle économique, souvent mal compris, d’une entreprise telle que RyXéo s’appuie sur le support, la maintenance et les formations autour des services qu’elle offre, et qui permettent parallèlement de financer le développement (code et graphisme). L’amalgame libre = gratuit, est un SSLL killer ! Nous nous sommes battus pendant des années pour essayer de faire comprendre qu’il vaut mieux dépenser de l’argent dans des SSLL que dans un écosystème non libre … ça n’aura pas été suffisant. Les conséquences de la crise économique, et en particulier le souci pour les collectivités locales d’assainir des finances notamment en reportant des investissements auront fini de briser un équilibre fragile.

Heureusement dans cette affaire, depuis 2010 une association avait été créée pour fédérer les membres de cette communauté autour du projet. C’est peut-être ce choix qui peut aujourd’hui sauver ce projet. L’association a donc besoin de moyens pour prendre le relais de la société Ryxéo. Tout est expliqué sur la page de la campagne. C’est 25 000 à 50 000 euros qui sont nécessaires.

Personnellement, j’aurais tendance à penser que nos enfants le valent bien… 20€ versés.

P.S. : remarque technique sur le financement de l’opération : l’association Abulédu n’est-elle pas « d’intérêt général » et donc susceptible de recevoir des dons défiscalisable ? A creuser.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

7 réponses

  1. Gilles dit :

    [Commentaire modéré partiellement]
    En dehors de ça, bon courage pour du financement participatif.
    Perso, je suis le monde du Libre et je n’ai jamais vu l’action de Abulédu donc…

  2. Bonob0h dit :

    De la part de microsoft c’est pas des bâtonnets mais des poutres … et certainement pas des en bois de village gaulois qu’il faut lui mettre dans les pieds !
    Mais d’un autre coté se pose encore une fois les « stratégies » libristes/opensource avec une entreprise comme leader et d’autant plus sur le secteur éducatif qui tiens de l’intérêt général même s’il se délite pour aller vers un système ultralibéral !

    En plus tu pose en PS une importante remarque : l’association Abulédu n’est-elle pas « d’intérêt général » et donc susceptible de recevoir des dons défiscalisable ?

    Je répond aussitôt : Abulédu est effectivement d’intérêt général et donc est susceptible de recevoir des dons !
    Mais dans ce cas pourquoi n’en parlent ils pas dans l’appel a financement ?
    Par ailleurs, comment se fait il qu’ayant pignon sur sur depuis longtemps et avec un projet « simple » et dans les « classiques » du mécénat elle n’ai pas depuis longtemps trouvé un mécène ! Serait-ce un manque de connaissance ? de stratégie ? autre ?

    Bref encore un exemple de raté par une stratégie « classique » du je créé une entreprise dans un secteur ou il faudrait adopter d’autres stratégies / modèles, tandis j’affronte un mastodonte qui lui donne grâce aux énormes bénéfices faits sur des prestations, y compris auprès de l’état et collectivités, dont il évade fiscalement une bonne partie des bénéf. En plus il donne grâce aussi aux réductions d’impôts sur le don / mécénat voir aussi par le biais des crédit impôts recherches !

    Espérons tout de même que la campagne arrive à mobiliser les donateurs 😉
    Mais ce serait bien que l’association s’intéresse à d’autres modèles et bien sur tant qu’a faire qu’elle regarde aussi du coté des techno et usages d’avenir … car Microsoft lance maintenant son Win10Hollolense pendant que le libre / opensource se regarde la dégooglisation par des chatons antédiluviens !
    @Abulédu n’hésitez pas a demander des infos a Philippe ou a moi même pour en savoir plus 😉

  3. @Bonob0h : encore une fois, adopter une autre stratégie basée sur des modèles alternatifs demande du temps… Tu es bien placé pour le savoir.. Pendant ce temps, la montre tourne, la vie de chacun avance et il faut parfois faire le deuil de certains choix pour revenir à des approches plus traditionnelles et donc l’entreprise. Ce n’est pas un renoncement forcément non plus…

  4. Bonob0h dit :

    @Philippe … Oui très bien placé comme toi 😉

    Mais dans certains cas comme le coté éducatif ou les projets se lancent avec quelque part derrière une communauté de profs etc … qui déjà eux même malgré leurs faibles salaires ont droit à des réduc d’impôts … qu’ils peuvent facilement utiliser se pose un problème de vision ? connaissances ? avec pourtant des enseignants en économie par exemple ? 😉

    Notre problème est lui bien différents car nous n’avons pas de base une communauté de quelques dizaines ? centaines ? milliers ? d’enseignants déjà quelque part en « communautés ». C’est la le sens de mon « interpellation » … pour peut être que Abulédu s’informe ? ;)))

  5. Cyrille L. dit :

    Juste pour info, pour le moment Abuledu-fr n’est pas encore une association reconnue d’intérêt général et ne permet donc pas de déduction d’impôts.
    Cela n’empêche pas de donner 😉

  6. @Cyrille L. : à voir. Il n’y a pas de démarche administrative obligatoire; C’est les statuts et les objectifs de l’association qui permettent de le déterminer avant tout. Un blanc sein de l’administration fiscale peut-être un plus, mais nullement obligatoire si l’on fait le choses sérieusement.

  7. Bonob0h dit :

    @Cyrille L … l’intérêt général n’a pas de reconnaissance spécifique … à n’est pas à confondre avec une reconnaissance d’utilité public !

    Si les statuts et le fonctionnement remplissent de votre propre idée l’intérêt général les dons et la délivrance de reçus se fait sans autre formalité !

    Il n’y a aucune obligation à demander un avis des impôts et c’est généralement une source de problème plus qu’autre chose ! Ceux qui affirment le contraire sont en faux !

    Nombre d’associations font l’erreur et du coup ficelle mal leur dossier et se font ensuite rejeter.
    A l’inverse l’administration des impôts ne bougera pas si personne ne vient dénoncer ! Et encore car il faut que la dénonciation apporte des preuves, et ensuite même si les impôts taclent en se trompant, il est même possible de les tacler eux si on es sur de son bon droit par devant le tribunal administratif ou autre !