Le logiciel libre pour TPE : témoignage

closeCet article a été publié il y a 4 ans 7 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Quels arguments employer pour défendre l’intérêt de l’usage de logiciels libres pour son activité professionnelle ? Peut-on envisager de se passer de la suite bureautique MSOffice ? Est-ce que les logiciels libres fournissent de services au rabais ?

La liste des questions que se posent les utilisateurs potentiels est assez longue. Quoi de mieux que de demander à quelqu’un qui a franchi le pas de s’expliquer sur les raisons de son choix et de partager son retour d’expérience après une période significative d’usage.

C’est ce que j’ai fait en réalisant une interview en vidéo d’un de mes clients : Guillaume BARD de la société Preventiv. Pour vous en simplifier le visionnage, je l’ai découpé en six parties qui abordent des thématiques différentes.

Dans cet échange, Guillaume présente un avantage indirect des logiciels libres. Il consiste dans le fait que les logiciels libres par leur caractère parfois « générique » et non packagés pour un métier ou un usage précis forcent l’utilisateur à se poser la question de son réel besoin. Les offres bien packagées, bien marketées avec de jolies plaquettes simples et faciles à comprendre ont souvent comme objectif premier de nous inciter à acheter sans nous poser de questions. Une sorte de fast food de l’informatique.

Par opposition, les logiciels libres obligent à se poser la question de ce que l’on veut réellement faire et du comment on veut le faire. Souvent, l’échec d’un projet informatique ou le choix d’une mauvaise solution se situe dans l’absence de réflexion en amont. Une problématique bien difficile à faire comprendre souvent…

Vous découvrirez comment le combo Dolibarr /Owncloud répond parfaitement au besoin d’une société de services et de formation.

Je vous laisse regarder l’interview. Avec mes remerciements au passage pour Laurent d’Eleveur d’images qui a réalisé la captation vidéo.


Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

1 réponse

  1. 29 octobre 2016

    […] Témoignage de Guillaume Bard de la société Preventiv sur son expérience des logiciels libres pour sa TPE  […]