BitCoin, un système monétaire open source décentralisé et crypté

closeCet article a été publié il y a 10 ans 9 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Vous avez du vous en apercevoir, la monnaie est un sujet auquel je m’intéresse depuis de nombreux mois. La monnaie c’est ce support qui nous sert à valoriser nos échanges qu’ils soient de biens physiques ou immatériels. Un intérêt qui m’est venu en étudiant les modèles économiques de l’open source et de la création libre.

Une monnaie à la valeur que l’on veut bien lui accorder. En partant de ce principe, il est possible de créer une monnaie. C’est ce que font par exemple les SEL (Système d’Echange Locaux) en créant des monnaies valables entre les membres de l’association pour s’échanger des services.

Il existe des logiciels open source pour gérer des monnaies, je vous en ai déjà présenté une liste.  En voici un nouveau dénommé BitCoin. Il est placé sous licence MIT et développé en C++. Sa monnaie est déjà reconnue par un certain nombre de services. Ce qui montre qu’il est possible de créer des monnaies dites « complémentaires » du moment qu’il se trouve d’autres personnes qui acceptent de l’utiliser.

Stéphane Laborde nous en fait une présentation que je vous retranscris ci-après. Comme vous le verrez, le mécanisme de création monétaire proposé est plutôt étonnant. Pour étudier les possibilités de faire évoluer ce point,  Stéphane propose une Hacking Party dont la date reste à planifier en fonction des participants.

BitCoin, un système monétaire P2P crypté

URL d’origine du document

Stéphane Laborde – samedi 14 août 2010 – licence Creative Commons By

Je viens de découvrir l’excellent projet Open Source BitCoin encore en béta-test, et qui est extrêmement prometteur. Il se rapproche au plus près de ce qu’on peut espérer de mieux comme système monétaire P2P.

BitCoin se présente comme un logiciel multiplateforme qui une fois lancé se connecte aux autres logiciels connectés, et commence à générer des « blocs » cryptés assurant par leur nombre et leur dissémination dans le réseau, la sécurité du système.

BitCoin
Crypté, P2P, Open Source, le rêve absolu… 🙂

Par contre le système monétaire initialement retenu crée la monnaie de façon un peu curieuse, sur la base de ces noeuds, dans un modèle un peu bancal qui associe une sorte de Dividende « Machine » limité dans le temps (il décroît au fur et à mesure que la monnaie se crée) jusqu’à une quantité limite de 21 Millions de BitCoins. C’est donc un crédit mutuel « machine » (versé à une machine, on ne voit d’ailleurs rien pour empêcher de faire tourner plusieurs machines) limité. Or comme nous l’avons déjà vu le problème de ce type de création monétaire à dividende non constant est l’asymétrie temporelle. Les premiers entrants disposeront de la monnaie créée à leur avantage, les derniers entrants d’aucune.

De plus le crédit mutuel limité favorise les tenants de monnaie qui l’accumulent. Parce qu’au fur et à mesure que ceux-ci accumulent la monnaie, ils créeront un cycle de déflation dans le reste de l’économie (et probablement à ce moment là la fuite des participants, se voyant proposer toujours moins de monnaie pour leurs services).

Pourtant la philosophie monétaire fondamentale des développeurs me semble excellente :

Une monnaie non « backée » par une valeur spécifique (toujours décidée par des centralisateurs) :

« BitCoin a de la valeur parce qu’il est accepté comme paiement par beaucoup de membres. »
« Dans un sens, vous pourriez dire que BitCoin est « backé » par le prix des échanges »

En total accord avec la théorie relative de la monnaie. C’est en fait le collectif qui accepte la monnaie qui en fait la valeur, basée sur la confiance mutualisée. Celle-ci étant à son tour dépendante de comment cette monnaie est créée (ce qui explique la défiance envers les monnaies officielles créées de façon péremptoire, arbitraire, non symétrique, et pour tout dire spoliatrice).

La création monétaire a été paramétrée ainsi.

A part ce biais dans le système monétaire initial choisi par les développeurs (curieux de proposer le temps machine comme base de création monétaire plutôt que le temps de cerveau ! 🙂 ),  l’outil lui même est par contre excellent, reposant sur un réseau P2P crypté, totalement en phase avec une monnaie symétrique. Il est donc possible de l’utiliser pour créer un système monétaire quel qu’il soit, ceci étant indépendant de l’outil.

Et par exemple un Dividende Universel évidemment.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

12 réponses

  1. xau dit :

    Il y a une coquille dans le lien de « certain nombre de services. » Il manque le h de http.

  2. Philippe dit :

    Merci c’est corrigé

  3. Bibou dit :

    Il est intéressant, pour mieux appréhender votre article, d’avoir vu quelques documentaires:

    1) « Le jeu de l’argent » sur l’histoire des Banques durant ce siècle.

    2) « L’argent Dette » de Paul Grignon.
    3) « L’argent Dette 2: Promesses chimériques » (qui parle des monnaies électroniques, à la fin).
    Les deux documentaires sont disponibles sur la page http://www.dailymotion.com/bankster2008.
    Voir aussi la petite vidéo « Introduction à Digital Coin : Pièce Numérique » disponible à la meme adresse.

    4) « The Money Fix » (Le piège de l’argent), documentaire formidable qui vient compléter les documentaires précédents.
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2010/02/01/106-le-piege-de-l-argent-dette-source-d-une-rarete-non-necessaire-moteur-psychologique-de-la-guerre-economique-de-tous-contre-tous

    Voila. Je pense que ces liens peuvent compléter votre excellent article.

    Bonne journée. 🙂

  4. Bibou dit :

    Je n’avais pas vu qu’une partie de l’article venait du site de Stéphane Laborde.

    Excellente interview de Stéphane Laborde faites par le tout aussi excellent Seb Musset:

    Partie 1: http://www.dailymotion.com/video/xcbci3_itw-s-laborde-1-2-creation-monetair_news

    Partie 2: http://www.dailymotion.com/video/xcbbz1_itw-s-laborde-2-2-revenu-de-vie_news

    Bonne journée.

  5. Philippe dit :

    @Bibou : Merci pour tous ces liens. C’est vrai que la question de la monnaie demande à être potassé pour la comprendre.

  6. Bibou dit :

    De rien. Merci surtout à vous pour votre site, un de ceux qui mettent le logiciel libre en avant, ça fait du bien par ou ça passe (gloups)!

    A bientot 🙂

  7. Prieur Michel dit :

    Bonjour !

    je signale cet article sur notre journal mensuel le Bulletin Numismatique… et oui, nous nous occupons de monnaies ! pour les curieux, anciens numéros à http://www.cgb.fr/bn/ancienbn.html

  8. GuillaumeN dit :

    Bonjour Phil (tu permets?) er merci pour tes articles sur ce sujet qui sont fort intéressants.

    Je me pose toutefois souvent la question de la légalité d’un tel système. Quelles sont les limites légales à la mise en place d’un SEL?

  9. Philippe dit :

    Oui ça à l’air bien ça. Merci du lien

  10. BitcoinFrance dit :

    Je confirme!
    Ca vaut vraiment le coup 😉

    ~128 BTC depuis 1 mois 🙂

  11. Philippe dit :

    @BitcoinFrance non je ne parlais pas des bitcoins, mais du lien donné par K. qui ne dit pas que du bien des Bitcoins d’ailleurs.