3 raisons d’utiliser des logiciels libres pour les décideurs informatiques + bonus

closeCet article a été publié il y a 6 ans 8 mois 4 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Voici ce que l’on appelle un exercice de prosélytisme en direction d’un public pas forcément convaincu que peuvent constituer les responsables informatiques. Exercice d’autant plus délicat quand vous n’avez que dix minutes et pas une de plus.

Cette présentation dont voici la vidéo a été réalisée dans le cadre des 1ères Rencontres des décideurs informatiques de l’Isère qui ont eu lieu le 19 juin dernier à la CCI de Grenoble.

J’avais choisi d’axer ma présentation sur trois axes : l’indépendance (des fournisseurs), l’adaptabilité et la scalabilité (ou capacité à monter en charge). Pourquoi ces trois-là ? Disons qu’ils m’ont paru des points intéressants à développer. Je sais que les aficionados du logiciel propriétaire pourront paraphraser mon discours. Mais, je pense que sur ces points le logiciel libre a quoiqu’on en dise un avantage mécanique.

Le bonus si vous regardez la vidéo jusqu’à la fin, c’est la capacité de mutualiser et de contribuer. Voilà bien quelque chose que le logiciel propriétaire rend plus difficile et bien moins « naturel ».

Je vous invite aussi à regarder les autres interventions de mes collègues du Ploss Rhônes-Alpes :

Vous pouvez également télécharger la présentation :

Une transcription de cette présentation a été effectuée par l’APRIL (merci au eux pour le travail réalisé ! ).

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

3 réponses

  1. AAAlain dit :

    Bonjour,
    Comment un chef d’entreprise peut-il s’y retrouver dans la jungle des licences dites « Libres »?
    exemple: http://ckeditor.com/about/license
    Comment savoir si en tant qu’éditeur de logiciels Full-Web d’un logiciel propriétaire je peux utiliser cet outil sans contrainte ni financière, ni obligation de publication de mon code ?
    Ceci n’est qu’un exemple, mais il y a des dizaines de licences, avec des nuances incompréhensibles.
    Au secours ? de l’aide !

  2. Philippe dit :

    Oui c’est une jungle 🙂 Maintenant, elle n’est pas moins touffue ou dense que la jungle des licences propriétaires qui sont presque spécifique à chaque éditeur.
    Comme toujours, le mieux est de se faire accompagner par des spécialistes de ces questions. Il y a des juristes spécialisés comme http://inno3.fr/fr

  1. 7 juillet 2014

    […] Découvrez en 10 minutes trois raisons d'utiliser des logiciels libres avec deux raisons bonus en prime.  […]