Libraboot, souvenez-vous… Les espagnols l’ont fait !

Le 29 mar, 2013 • Catégorie: Autrement, Opinions Libres
Tags :
closeCet article a été publié il y a 1 an 6 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Un groupe d’utilisateur de GNU/Linux dépose une plainte antitrust contre Microsoft devant la Commission européenne. Cela me rappelle un vieux souvenir, une tentative de mobiliser les utilisateurs français qui avait hélas avorté. Trop mou les Français ?

Souvenez-vous, le 23 septembre 2011, je lançais un appel à mobilisation contre le mécanisme destiné à sécuriser nos ordinateurs : le secure boot inclus dans les bios UEFI. Je me cite :

Qui serait partant pour rédiger une petite bafouille et aller la porter à nos chers commissaires et députés européens :-) ? Ils ne doivent pas être si inaccessibles. Vous avez bien un ami qui a un ami ?

Encore faudrait-il que certains agissent au lieu de regarder ou palabrer. C’est fou comme il est de plus en plus dur de trouver des gens prêts à faire  y compris quand il y a des emplois potentiels à la clé. Mais nous avons été dressés pour consommer de l’emploi et quand il n’y en a plus nous voilà tout démunis. Mais je dérive…

Plus de 40 personnes ont effectué la démarche en s’inscrivant pour participer, 15 se sont manifestées, 5/6 ont participé, 2 (dont moi) ont fait la majeure partie du travail de rédaction et puis plus rien…L’indignation ne fut que de courte durée.

Alors, comme le disait notre général De Gaulle, les Français sont-ils des veaux ou ne savent-ils pas se mobiliser pour les bonnes causes ? Je vous livre au passage ce que Hannibal qui recrutait des légions pour battre Rome écrivait à son frère Hasdrubal, qui levait des mercenaires en Espagne et dans les pays voisins:

Ne prends pas trop de Gaulois. Ce sont des ivrognes. Ils sont courageux dans l’action, téméraires au combat, mais vite découragés et jamais contents.

Au final, je vois que nous n’avons a pas trop changé :-) .

Bref, bravo en tout cas aux Espagnols qui n’ont pas baissé les bras. Leurs chances de réussite sont minces. Les propositions et plans d’action pour Libraboot allaient au-delà et c’est peut-être cela qui a effrayé les participants. Car comme souvent, il ne suffit pas d’être contre et de dénoncer. Il faut proposer autre chose.

En l’occurrence l’obligation d’installer en double boot un système libre lors de l’installation d’un système propriétaire. L’activation et le paiement du système propriétaire devant se faire après démarrage de la machine (et donc son achat), afin de laisser un vrai choix à l’utilisateur. Techniquement ce ne sont pas les solutions qui manquent, la virtualisation pouvant aussi apporter une réponse. Libraboot c’était tout cela et bien plus encore.

En attendant, il faudra demander à Microsoft qu’il veuille bien gentiment signer des binaires pour Linux. Une solution dont même Linus Torvald ne veut pas entendre parler et trouve tout simplement l’idée débile.

Si Red Hat veut faire des courbettes à Microsoft, c’est votre problème. Cela n’a rien à voir avec le noyau que je maintiens

Pas facile tout ça d’où l’importance de sortir le nez du guidon et de regarder ailleurs pour y puiser des idées nouvelles.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec votre réseau : Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Ou abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

Aucun trackback»


    9 Commentaires»

    1. Fevrier
      30 mars, 2013 à 09h29

      Bonjour.

      Entierement de votre avis , que puis-je faire moi petit utilisateur de GNU/Linux et des logiciels libres , dont les competences techniques avançées sont nulles.
      Bien a vous .
      Gérard.F.

    2. Bonob0h
      30 mars, 2013 à 09h38

      Bon ben il va falloir qu’on se mette à l’espagnol ;) voir à toutes les autres langues de la planète sauf l’hégémonique anglais pour faire bouger … toute la planète … sauf les irréductible gaulois braillards mais qui n’ont « que la gueule » comme on dit ;)

      Pour les espagnols on peut les aider si on trouve un interprète pour leur communiquer dans leur langue les plus et autres atouts de LibraBoot ;)

      Tu vois que ça sert de planter des graines. L’avantage c’est que si on sait bien les concevoir elles ne pourrissent pas et peuvent toujours se rappeler à certains souvenirs pour mieux dénoncer, ou pour éclore enfin. Quitte à les actualiser ;)

      Mon sac à graines est lourd ;) très lourd … de graines de Web3D++, Protections/licence à tiroir de Proprio à Libre, de LibraBoot, etc et bien sur jusqu’à EquiLibre et #Autrement.

      PS :
      A celui qui est venu récemment proposer de rameuter ses potes, et aux autres :
      Si on annonce proposer de participer aux dev/pistes et plus encore, … Merci de pas faire perdre de temps si c’est pour seulement proposer de repartir de 0 parceque vous arriver et que vous voulez avoir votre mot à dire ou plus encore. Si c’est dans cette esprit ne prenez même pas la peine de le faire.

      Les autres qui comprennent qu’on peux d’autant plus faire bouger que l’on participe au graines déjà en place quitte à apporter des greffons sans pour autant vouloir tout revendiquer … la porte est ouverte ;)

    3. Bonob0h
      30 mars, 2013 à 09h57

      @ Fevrier … tout le monde peut participer … même sans compétences.

      Déjà pour relayer l’info et pour LibraBoot par exemple trouver qq un qui saurais traduire en Espagnol en même temps que prendre contact avec les espagnols qui se bougent et leur proposer de faire mieux ;)

      Sinon à voir. Il suffit de contacter Philippe en privé pour en discuter

      Ou alors d’aller faire un tour sur http://MEZAlab.org
      Il y a un appel à compétences qui est pour le Web3D++ mais aussi pour le reste car chez nous :
      – on fait d’une pierre multicoups et Ric Hochet ;)

      En plus il y a aussi http://lokago.mezalab.org/
      Ll’affiche est en refonte, nous cherchons des graphistes.
      Surtout ça concerne tout le monde de 3/5 ans à 107 ans, dans des quartiers, cités, ou dans des villages

      Pour le reste c’est aussi en privé. Le site donne peux d’infos du fait notamment des pillages etc
      Mais il y a plein d’actus importantes en cours ;)

    4. Diogene
      31 mars, 2013 à 00h12

      Comme Linus je trouve aussi l’idée assurément débile et suis contre le double boot.
      Qui cela peut il intéresser si ce n’est que peu de personnes dans le monde du travail peut être (le DRI tranchera car il n’aura pas de fric pour 2 bécanes et peut être pas aussi pour des licences trop chères) ou quelques geeks schizophrènes (un coup je suis Win, un coup je suis pingouin?) ????

      Je ne vois pas trop l’intérêt de mélanger les torchons propres et les torchons sales dans le même panier à linge!

      La « sécurisation » prônée (on parle de Windows!!! Allo quoi!!!) c’est un enfermement dans un seul et même système. J’appelle cela de la « Nord-Coréeisation ». Windows se ferme définitivement, par peur surement ou pensant à tort emmerder le voisin, au libre et C’EST TANT MIEUX. On pourra désormais se consacrer à développer, toujours mieux du libre, UNIQUEMENT sur des plateformes libres elles aussi (fait chier de donner des perles logicielles libres et gratuites à des utilisateurs de systèmes fermés)

      On se concentrera ENFIN sur « le coeur du métier »: toujours mieux pour tous et librement et on arrêtera de perdre notre temps à essayer de faire renter de beaux cercles dans des cochonneries carrées.

      Les « windowsiens  » quand à eux crèverons la dalle sous des logiciels propriétaires qui deviendrons fatalement de plus en plus cher (comme doit être très cher le kg de tomate en Corée du Nord).

      C’est pourquoi je demande que nous accélérions le mouvement. Demandons par une pétition à Bruxelles , à l’Élysée, à ma sœur, au nouveau pape, à Michel Drucker, le simple boot pour DEMAIN sur TOUTES les machines Windows et l’enfermement à vie (par précausions sanitaires – on ne peut pas accueillir tous les systèmes merdiques du monde) en lazaret électronique de ces systèmes aussi étanches et résistants aux virus que des éponges, aussi buggés qu’une promesse électorale et qui emmerdent le monde du libre depuis qu’il existe. Fournissons nous même des sécurités plus efficaces que celles que Windows pondras et qui seront surement invariablement aussi lamentables que les autres qu’ils ont déjà pondu et laissons leurs utilisateurs devenir de plus en plus prisonniers et dégoutés. Et surtout sortons le fauteuil, les Ray Ban (il va y avoir un coucher de soleil magnifique) , les cocktails frais et contemplons le spectacle.

      Soyons humains (et n’oublions pas de rester pragmatiques) laissons Windows mourir de sa belle mort dans son propre jus et si on peut abréger (un peu) les souffrances de la bête, par compassion aidons là « librement » à passer à trépas.

      Amen

    5. Philippe
      31 mars, 2013 à 17h39

      @Diogene : laissons Windows mourir de sa belle mort dans son propre jus.
      Le souci c’est que si on attend que cela arrive en restant dans notre coin de libriste cela n’arrivera jamais. Au mieux un Windows bis prendra sa place.
      Laisser « crever » les windowsiens dans leur coin ne servira à rien, car ils se jetteront sur la prochaine prison gratuite qu’on leur proposera comme ils l’on fait avec les services de Google lorsque Windows sera devenu définitivement trop cher, car le Libre est invisible et sans visibilité, il n’y aura pas d’adoption.
      Tiens et si Canonical devenait la prochaine prison gratuite des windowsien maintenant qu’on commence à y voir des jeux et que l’on peut installer Office 2010 en trois clic grâce à PlayonLinux ? Le libre aurait gagné ? Un libre porté par une entreprise basée dans un paradis fiscal ?
      Quant à attendre que le libre se concentre sur le cœur de métier, je rigole. Il n’y a pas une semaine où je ne doive expliquer à un client que le logiciel de gestion qu’il veut n’existe pas en libre. Il y a des pans entiers de l’informatique « métier » dans lesquels le libre est absent.
      Les marchands l’on bien compris et ne produisent que des petits bouts de Libre grâce auquel ils pourront vendre et revendre sans cesse la même chose à des utilisateurs qui penseront qu’au final le libre c’est comme « avant »…
      Je trouve l’approche « restons dans notre coin et attendons que l’ennemi crève » bien naïve. Apple et Google veillent au grain et ne laisseront sûrement pas la place de Windows au Libre…

    6. Philippe
      31 mars, 2013 à 18h10

      Un exemple d’invisibilité du Libre : http://blog.etenil.net/post/google-docs-erreur-de-jugement
      Donc quand windows a dégoutté les utilisateurs, vers qui ils se tournent ?

    7. Bonob0h
      31 mars, 2013 à 18h18

      @ Philippe … Ce n’est pas naif les arguments de Diogène ! C’est dictalibriste et ours dans sa caverne ;) qui veulent imposer leur nombril aux autres !
      En plus il ne sait parler que de sécu et pas des usages comme si informatique n’était que réseau et systèmes !
      Bref … perte de temps à argumenter avec de tels ours mal léchés :D

    8. Diogéne
      2 avril, 2013 à 01h35

      Je sors souvent de mon amphore (Diogène ne vivait pas dans une caverne) et me fait lécher de temps en temps et ma foi trés bien ;0) Par contre j’avoue mon ignorance pour ce qu’est un dictalibriste (Diktat-libriste?), m’est avis que ce n’était pas un compliment mais bon si je peux avoir la définition je me coucherai moins con (dans mon amphore toujours)

      Revenons au simple boot. Je suis à 100% en accord avec Linus Tornvald pour qui le simple boot n’est pas un problème « per se » et que rentrer dans le jeu de demander la permission (on ne va pas sous estimer les marketeurs de Windows tout de même) c’est la mort du petit cheval et l’acceptation que le simple boot « est » sécuritaire ou pire un standard acceptable. (et qu’une modification du kernel n’a rien strictement rien à voir avec tout ce merdier – Red Hat essayant de se ménager une porte d’entrée et de sortie pour ses clients travaillant sur les deux systèmes à la fois – c’est mon cas, mon entreprise refusant le tout Linux…)

      Donc que faire?

      Le « circuit habituel »: pétitions, procès, recours à Bruxelles avec un peu de chance et d’ici quelques centaines d’années cela peut porter ses fruits. Faudra juste se palanquer la centaine d’avocats de Redmond, autant de lobbyistes à Bruxelles et mettre quelques cierges pour Ste Rita. Cela fait des années que l’on tape sur les doigts de Microsoft, qu’ils ont des amendes « astronomiques, que des gouvernement préconisent l’open source (la GB récemment) et que Windows est encore là. Il serait surement in peu plus présent si des gens n’avaient pas gueulés mais visiblement ce n’est pas non plus un remède efficace.

      Laissez faire. En fait qu’est ce que cela impliquerait de laisser à des machines Windows d’avoir un secure boot pour des Windowsiens? Un enfermement des machines Windows dans un seul et unique système de plateforme de système et de composants.

      En quoi cela peut il me gêner? Étant Linuxien et montant mes machines à la main depuis que j’ai 15 ans, ben cela ne me fait ni chaud ni froid mon brave monsieur et là je pense me rapprocher de ce peut être un « dictalibriste » (équilibriste?) . Pour l’utilisateur lambda là il y a un problème car il va devoir choisir son camp: Windows, Apple, je ne cite pas Ubuntu (une merde dans un bas de soie) ou mettre les mains dans le cambouis , là c’est juste une histoire de mentalité et de courbe d’apprentissage si je puis dire.

      Je me place d’un point de vue utilisateur privé, celui de l’entreprise m’échappe n’étant pas partie prenante (malheureusement) des décisions de la direction et du DRI en la matière pour la mienne et visiblement les bouts de codes open source sont trés tendances car trés peu cher. ( donc le libre en entreprise on oublie).

      Le laisser faire que je prône n’est pas celui de l’acceptationà un système fermé ou à ‘un autre qui fatalement le remplacera, ni celui de la renonciation à pouvoir gérer nos vies librement (liberté) avec le partage et l’entraide fraternité) comme moteur de notre sociabilisation pour un monde plus juste (égalité). C’est juste une manœuvre tactique – (inspirée par T.E Lawrence et son petit livre Guérilla dans le désert ou il est démontré que l’on ne peut envahir et tenir position dans un désert!) et que Linus Tornvald à résumé par un retentissant:  » ce n’est pas un concours de pipes » ‘ qui rien à voir avec le tableau de Magritte ;0) https://lkml.org/lkml/2013/2/21/228

    9. Bonob0h
      2 avril, 2013 à 17h39

      Dans LibraBoot il y a autant le multiboot que la virtualisation avec un mini système neutre, sans aucune autre fonction que de faire fonctionner plusieurs systèmes complets, et permettant de pré-installer au moins deux systèmes dont au moins un de libre ce qui permet trois choses importantes et majeurs :

      1 – Que les utilisateurs lambda puisse tester facilement sans connaissances particulière

      2 – Que çà permette de mieux gérer les problème des outils personnes au travail / BOYD

      3 – Que ça permette aux fabricants de ne plus subir les foudres de microsoft qui ne se privent pas de menacer si on ne pré-installe pas windows

      4 – De résoudre les lois sur les systèmes pré ou pas installé au nom de la simplfication de l’usage pour les consommateurs !

      Bien sur tout le monde pense trop aux lois alors que parfois le bon petit décret qui va bien est bien plus simple et rapide a mettre en place !
      Quand au loi si elles sont partisane et ne savent pas prendre en comptes les clans, il est difficile d »arriver à ses fins !

      Reste qu’en France visiblement … on chante tous les matins le reveil … mais après on fait la sieste !

      Donc si une ou des petites mains qui se disent ou se sentent « incompétentes » veulent participer, la porte est ouverte … ça serait plus utile que les libriste dictateurs et « cyniques » …

      PS :
      Ne dit t’ont pas que les citations des autres sont aussi l’apanage des incultes ou pauvres prétentieux d’une culture qui ne savent pas se forger par eux même ?
      Bien avant Dogène les plantigrades peuplaient la planète y compris les cavernes de macédoine et des alentours !
      Le reste .. même pas la peine d’évoquer … y a plus important a faire que de se coltiner des …