Waterfox, un clone 64 bits de Firefox pour Windows

closeCet article a été publié il y a 9 ans 1 mois 25 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Il n’existe pas à ce jour de version 64 bits officiellement supportée par Mozilla de Firefox pour Windows. Le retard pris dans la mise à disposition de cette version et la généralisation de cette architecture au travers du déploiement de Windows Seven ont poussé des développeurs à proposer une version 64bits de Firefox renommé Waterfox

Waterfox, un Firefox en 64bits pour WIndowsFirefox, Windows et le 64 bits sont dans un bateau

L’apparition des systèmes d’exploitation pour grand public utilisant une architecture 64 bits n’est pas récente. Dans le monde de Microsoft, il existe des déclinaisons pour cette architecture depuis Windows XP. Apparue en avril 2005, cette version 64 bits ne s’adresse pas au grand public. Il est vrai que compte-tenu de l’état de l’art des ordinateurs de l’époque, ils en auraient tiré un bien faible parti. Les systèmes d’exploitation 64 bits restent réservés à des utilisations professionnelles.

Désormais, il est courant de rencontrer des ordinateurs équipés de 4Go de mémoire vive. Or les systèmes d’exploitation 32 bits ne peuvent pas utiliser une telle quantité de mémoire. Ceci entraîne donc la généralisation des versions 64 bits des systèmes d’exploitation. Les ordinateurs sous Windows Seven n’échappent donc pas à ce phénomène.

Si on s’intéresse à ce dernier les applications ne sont pas encore toutes disponibles pour cette architecture. Mais ceci ne pose guère de soucis, les applications 32 bits fonctionnent parfaitement sous un Windows Seven 64 bits. Pour les usages grand public, encore une fois cela ne me semble pas présenter énormément d’inconvénients à première vue.

Microsoft propose sur Seven deux versions d’Internet Explorer, une version en 32 bits et une en 64 bits. Par défaut, d’ailleurs, c’est la version 32 bits qui est proposée à l’utilisateur. En cause, probablement, la compatibilité avec des extensions comme Flash Player pour lequel il aura fallu attendre la sortie de la version 11 fin 2011 pour disposer du support du 64 bits.

Quant à Firefox, à ce jour, seules des versions 32 bits sont distribuées par Mozilla pour Windows. La question d’une version 64 bits est ancienne avec une première trace que je retrouve en mai 2010, je cite :  « Armen Zambrano Gasparnian explique qu’il a réussi à créer une première version 64 bits du logiciel, mais que les nombreux plantages la rendent pour l’instant inutilisable ».

La question est à nouveau évoquée en juillet 2011 par Asa Dotzler, responsable du produit Firefox, qui se lance à la recherche d’informations sur le sujet. Il évoque, parmi les avantages potentiels, de meilleures performances et une sécurité accrue. Côté inconvénients : un risque de confusion lors du téléchargement du logiciel, une compatibilité des extensions et une empreinte mémoire plus importantes.

Un vrai plus ?

C’est en fait la question que je me pose au regard de tous ces éléments. J’ai découvert un peu par hasard l’existence de Waterfox. Il s’agit d’un navigateur web réalisé à partir du code source de Firefox. Sa particularité est d’être compilé en 64 bits.

Il faut avoir au préalable installé le runtime de Microsoft Visual C++ 2010. Vous retrouverez alors sur cette page les liens pour télécharger Waterfox et d’autres éléments comme les versions 64 bits de Flash ou de la machine virtuelle de Sun Java, ainsi que les dictionnaires de langues. A noter que Waterfox n’est pas disponible en français pour l’instant.

J’ai installé ce dernier sur la partition Seven de mon ordinateur portable et j’ai fait quelques tests. Pour commencer, j’ai ouvert une bonne trentaine d’onglets dans Waterfox, puis les mêmes dans Firefox. A noter que si vous installez les deux logiciels sur le même poste, ils partageront le même profil. Dans les indicateurs de performance, j’ai comparé la valeur de la « Charge dédiée » qui correspond à l’utilisation de mémoire vive. Waterfox consomme 510Mo de mémoire là ou Firefox en occupe 465Mo. Ce qui rejoint les propos d’Asa Dotzer.

Pour la rapidité, je me suis contenté du test SunSpider qui permet de tester les performances à l’exécution de code Javascript. Là encore assez peu de différences, 614ms pour Firefox contre 570ms pour Waterfox. Mais je ne saurais dire si ce test est vraiment révélateur.

A première vue donc peu de différences. La version 64 bits ne semble pas apporter de révolutions. Il faudrait en faire un usage plus conséquent pour pouvoir porter un quelconque jugement définitif. Mais personnellement, je ne travaille pas sous Windows au quotidien.

Un autre projet avait vu le jour avant Waterfox sous le nom de Pale Moon. Il était basé également sur Firefox et ses versions 3.6 et 8. L’objectif de ce projet était similaire à celui de Waterfox. Des packs de langues sont en revanche disponibles ; dont le français. Un avantage sur Waterfox.

Que fait Mozilla ?

Comme on l’a vu, cela fait déjà pas mal de temps que Mozilla traine la patte à sortir une version 64 bits. Il faut dire que les avantages à première vue semblent maigres, mais cela reste à confirmer. Pour l’instant on peut télécharger des versions 64 bits de Firefox sur les « nightly build ». Mais il s’agit là de versions de développements donc probablement peu stables.

Les choses devraient évoluer, car on lit sur le site de Waterfox dans un billet en date du 7 janvier que le projet Waterfox avait été accepté comme projet Mozilla. Je n’ai pas trouvé pour l’instant de trace de cette annonce du coté de Mozilla , mais il est encore un peu trop tôt probablement. Souhaitons donc voir les énergies autour de Firefox se réunir ainsi sous la bannière de Mozilla.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

11 réponses

  1. David dit :

    Le gros point bloquant, ça doit être surtout les extensions propriétaires comme Flash. Au fait, il y a une version 64 bits qui marche ? Ou il suffit d’attendre suffisamment longtemps et le problème ne se posera plus. 🙂 C’est peut-être l’attitude de Mozilla.

  2. Bonob0h dit :

    Heureusement que la prix de la Ram baisse et va encore baisser 😉

    Sinon … étonnant quand même … il faut qu’un renard à l’eau sorte le nez pour que Moz se bouge …

    @david … le 64 est souvent installé depuis Vista 😉 … ça en fait du temps … même si ce n’est pas forcément utile … sauf quand tu ouvre plein de pages en permanence … et que tu te limite … parceque tu en est déjà à plus de 2 Go de ram 😀 … de FF sans plugin dans tous les sens … et vu que la taille des pages web ne cessent de s’alourdir car personne ne se préoccupe d’optimisation … faudra bientot 128 Go de ram … simplement pour des pages oueb …

  3. Alexis dit :

    Bonsoir,

    il est facile de le mettre en français … (même si c’est assez crade et rechange aussi le nom du bouton orange, enfin bleu, en « Firefox »)

    Suffit de prendre le fr xpi officiel de mozilla pour la même version en 32 bit (https://ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/releases/ donc /9.0/win32/xpi/ pour la v actuelle)
    puis de changer la valeur (about:config) de general.useragent.locale = en_US en fr

    ça fonctionne bien, mais comme je le disait, c’est assez crade (et si vous relancez la v 32bit après ctte manip, lors du prochain lancement de la v 64 bit … ben … faudra recommencer ! ;-))

  4. Philippe dit :

    @Alexis : merci du truc. On peut espérer que si le projet rejoint le giron de Mozilla, cette manipulation ne sera bientôt plus nécessaire.

  5. Barikad dit :

    Palemoon est un projet de nature différente : c’est Firefox pour Windows, compilé uniquement avec les librairies Windows.

  6. C@rlOS dit :

    « […] des ordinateurs équipés de 4Go de mémoire vive. Or les systèmes d’exploitation 32 bits ne peuvent pas utiliser une telle quantité de mémoire. »
    Ben non, 2^32 = 4294967296 => 4294967296/(1024*1024*1024)=4.
    Donc, la phrase devrait plutôt être « des ordinateurs équipés de PLUS DE 4Go de mémoire vive ».

  7. Philippe dit :

    @C@rlOS sur le calcul on est d’accord, mais en ce qui me concerne, je n’ai jamais vu un Windows XP 32bits sur un PC doté de 4Go de RAM afficher plus de 3,5Go disponible… Aucune idée pourquoi…

  8. syndrael dit :

    Perso je suis sur PaleMoon après avoir abandonné Namoroka..
    Il est bon de noter que Palemoon se sépare de pas mal de morceaux de codes dédiés à la compatibilité des anciennes machines.
    Donc ça forke à tout va pour la version 64bits, mais c’est vrai qu’on attend un signal fort de Mozilla sur le sujet. Mais c’est clair qu’en terme de perfs, la différence n’est pas notable.
    S.

  9. Protux dit :

    Il faut prendre en compte la mémoire de la carte graphique.

  10. PAT dit :

    Vos commentaires sont très intéressants.
    Cela me rappelle , les forums d’il y a quelques années encore ou les gens ne racontaient n’importe quoi , car maintenant tout le monde se prends pour un génie parcequ’il faire un Update 🙂 🙂 )

    Bonne continuation.

    PAT

  1. 10 janvier 2012

    […] L’info sur le blog de philippe.scoffoni […]