Tout fout le camp ma bonne dame… Même les commentaires

closeCet article a été publié il y a 7 ans 4 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Comme il n’y a pas grand-chose de très tentant à commenter dans l’actualité du logiciel libre en ce moment, autant aborder d’autres sujets comme celui du temps qui passe et de l’évolution du web et des pratiques sur les blogs.

J’ai toujours considéré ce site comme ma maison numérique depuis laquelle je pousse toutes sortes d’informations. Il est vrai que ces derniers temps, je n’ai guère écrit, si ce n’est mes billets de microblogging que je vous résume une fois par semaine ici. C’est d’ailleurs devenu pour moi un point de repère de mon activité. Je vois que je n’ai rien écrit de conséquent depuis deux semaines bientôt.

Les raisons ne manquent pas. Ma vie a quelque peu changé depuis maintenant plus de deux années. D’un poste de Directeur Informatique salarié, je suis passé à celui de patron de ma petite entreprise. Les priorités ne sont plus les mêmes.

Si autrefois, le soir, je n’avais en général qu’à penser à mes petites activités personnelles, ce temps est désormais révolu. Je me dois souvent de choisir entre prendre le temps d’écrire un article et rédiger une proposition commerciale ou encore finir une commande. La plupart du temps, je choisis de ne pas écrire d’article…

Ce n’est pas triste, c’est la vie comme on dit. Vu de l’extérieur on pourrait penser que tout fiche le camp, mais il n’en est rien. C’est juste une question de priorité comme souvent.

Pour en revenir à ce qui a motivé cet article, c’est un échange de tweets entre Seboss666 et Nicolargo que j’ai vu passer et qui m’a interpellé  :

tweet

Disqus est un service web qui permet d’ajouter à son blog un système de gestion de commentaire. Les utilisateurs doivent s’authentifier à l’aide de leur compte Disqus, Twitter, Facebook ou encore Google+ pour poster un commentaire. Le plug-in pour wordpress permet de récupérer les commentaires dans la base WordPress. Un point indispensable pour ne pas dépendre du service en question en cas de disparition.

Et puis j’ai repensé au site de Frederic Bezies où j’avais également constaté le remplacement des commentaires standard de WordPress par une intégration des discussions de Google+.

Il est vrai que le couplage des discussions qui ont lieu sur les réseaux sociaux avec le contenu poussé sur son blog a un sens. Les discussions se sont depuis déjà pas mal d’années déplacées sur les réseaux sociaux.

Je me serais bien laissé tenter par Disqus, mais l’idée d’obliger les utilisateurs à passer par un service web ou réseau social s’ils n’en ont pas envie me dérange. J’aime bien que les gens aient le choix.

Que l’on ne s’y trompe pas, je ne jette pas la pierre à Fred ou Nicolas et ne leur fais pas un procès en défaut de « librisme » ! Quand je vois où j’en suis rendu avec mon smartphone Android à installer des applications sans trop me soucier de leur licence, je ne souhaite pas donner de leçon.

J’ai fait quelques recherches sans hélas comme souvent trouver la perle rare qui réponde à mon besoin :

  • Permettre aux utilisateurs de s’authentifier ou pas avec le compte de leur réseau social favori ;
  • Proposer aux utilisateurs de poster également leur commentaire sur leur réseau social (au moins Twitter et Google+);
  • Importer les réponses à ces commentaires postés sur les réseaux sociaux dans les commentaires de WordPress ;
  • Afficher tout cela de façon simple et claire.

Je crois qu’encore une fois je rêve tout haut. On reste donc encore sur les bons vieux commentaires. J’ai juste ajouté un plug-in pour vous permettre de partager cet article sur vos réseaux sociaux favoris plus facilement.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

14 réponses

  1. lordphoenix dit :

    Je rajouterais à cela une question qui me semble importante : Dans quelle mesure ces services de centralisation de commentaires ne servent-ils pas d’abord et avant tout à nous tracer à des fins publicitaires? Personnellement Disqus est bloqué chez moi depuis longtemps et je commente bien moins facilement sur les sites qui l’utilisent.

  2. Seboss666 dit :

    Bonjour,

    Ravi d’avoir pu susciter d’autres réflexions sur le sujet. Le fait est qu’à l’heure actuelle, le blog n’est pas hébergé sur une plateforme dédiée et/ou maison (je n’ai malheureusement pas encore la connexion pour ça). Juste un vhost Apache sur une machine virtuelle d’un serveur de jeux. Je n’ai donc pas encore la possibilité de tout casser toutes les deux minutes pour y tester et installer tout ce que je souhaite tester, et mitonner un serveur web aux petits oignons.

    Je débute sur WordPress, et je débute aussi dans la gestion d’un blog. Je ne voulais malgré tout pas me couper d’éventuels retours (je ne cherche pas non plus une grande audience, mais je reste ouvert aux échanges). Vu la popularité de Disqus, et comme très souvent avec les services gratuits, il est pratique. La possibilité du rendu côté client (histoire de ne pas surcharger la petite VM), avec l’authentification Twitter, m’a séduit. Le fait de ne pas avoir à s’inscrire ailleurs après coup sur les autres sites qu’ils l’utilisent me plait aussi. , j’ai donc considéré que ce n’était pas la pire des solutions. Mais la conséquence est effectivement que Disqus garde une trace de tous les sites où il est installé et où je participe.

    Je suis encore dans une phase où je cherche le bon compromis. Effectivement le sésame parfait open-source avec les mêmes fonctionnalités n’existe pas. Et je n’ai malheureusement pas les compétences pour le créer. Je ne suis pas le plus grand fan des réseaux sociaux non plus, en dehors de Twitter. Mais à une époque où ne pas avoir de compte Facebook fait de vous un être étrange, il faut savoir faire quelques concessions.

    Le fait que Korben aie annoncé vouloir se passer de Disqus montre bien qu’il est à la fois possible et/ou nécessaire de pouvoir garder son indépendance. Et je suivrais donc son cas avec intérêt. D’ailleurs pour vos boutons sociaux, il a aussi une solution sympathique (http://korben.info/bouton-partage-twitter-facebook-sans-tracking.html).

    Sur ce, encore merci pour votre attention et votre article.

    Bon dimanche.

  3. Rom dit :

    Une alternative libre à disqus existe : https://github.com/phusion/juvia
    Mais c’est un poil plus complexe, il faut l’installer. Reste à savoir si les fonctionnalités sont aussi les mêmes.

  4. le bédouin fou dit :

    @lordphoenix : une belle question purement rhétorique. Evidemment, ces services tracent les commentateurs, suivant le même modèle que Google Analytic, en offrant un service au propriétaire du site (on attire pas les mouches avec du vinaigre). En plus l’intérêt du commentaire est que là tu traces là ou l’internaute devient actif (comme quand il passe à la caisse, hé hé) , ce qui peut être intéressant pour faire des stats et en déduire des modèles de comportement que tu pourras vendre fort cher à ceux qui veulent cibler leur pub. Après je pense que le contenu du commentaire n’est pas vraiment important, c’est plutôt le contenu de l’article qui te fait réagir.

    Sinon au sujet de l’article, l’idéal serait bien sûr de faire cohabiter blog, réseaux sociaux & authentification, mais bon, la logique économique est ce qu’elle est et le libre paraît (encore ?) à la traîne.

    Si on veut vraiment être utopique, un réseau social devrait être comme un serveur IRC, facilement connectable aux autres réseaux sociaux, pour former simplement un réseau de réseaux (tiens, bonjour monsieur Internet), mais là tous les actionnaires de twitter, facebook, google vont te lapider …

    Peut-être la réponse du libre ne doit pas être de proposer un service dans la même logique que les services commerciaux, mais plutôt un standard vraiment ouvert, facile à implémenter ou avec une implémentation de référence efficace, sans brevet et non pas ces clones de réglementation fiscale protégeant les acteurs en place et reposant sur beaucoup de pratiques « tradition orale » très difficile à rassembler pour un nouveau venu. Mais cela imposerait que le libre puisse agir de lui-même et on en revient à la fameuse « gouvernance du libre ».

  5. Philippe dit :

    Je viens de faire un petit test avec le plugin que j’avais utilisé pour voir un peu les scripts externes appelé et c’est vrai que ça papote 🙂
    Du coup j’ai mis en place la solution de Korben qui est simple, mais efficace !

  6. david96 dit :

    « l’idée d’obliger les utilisateurs à passer par un service web ou réseau social s’ils n’en ont pas envie me dérange. J’aime bien que les gens aient le choix. »

    Merci, n’ayant aucun réseau social et n’y tenant pas du tout (je n’en vois pas l’intérêt), je n’aurai pas put participer aux commentaires.

  7. Gilles dit :

    Et ça, tu n’aimes pas : http://wordpress.org/plugins/gplus-comments/ ?
    Testé et c’est sympa, en gros tu as, à l’endroit des comm. des « onglets » pour commenter suivant ce que l’admin défini : comm. WordPress, trackback, comm G+ (comme chez FredBezies), comm FB, etc… et Disqus aussi.

  8. Philippe dit :

    Bizarre, je ne reçois plus de notification quand quelqu’un poste un message… Désolé pour le lag
    @Gilles, on va faire un petit test 🙂

  9. Philippe dit :

    Bon ben KO, marche pas… D’après la FAQ un problème de conflit de version avec JQuery, pas le temps de chercher 🙂 Ce sera pour un autre jour.

  10. Seboss666 dit :

    Pourtant j’ai reçu les notifications de vos messages correctement.

  11. lordphoenix dit :

    Pour info moi aussi j’ai reçu les notifications…

  12. Philippe dit :

    Bizarre cette histoire… Si vous les recevez c’est déjà bien 🙂

  13. Seboss666 dit :

    Dis donc pour reparler des boutons de partage y’a une sacrée faute de conjugaison
    Partager->Partagez 😉

  14. Philippe dit :

    Encore du vite fait mal fait 😉 Merci