Red Hat Enterprise Linux 6 une version majeure

closeCet article a été publié il y a 11 ans 2 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Red Hat Entreprise Linux 6La version 6 de la distribution GNU/Linux Red Hat Enterprise Linux (RHEL) vient de sortir. La version 5 remontait à 2007 et avait connu plusieurs mises à jour dans l’intervalle. Paul Cormier, vice-président exécutif de Red Hat n’hésite pas à présenter cette version comme « l’aboutissement de dix années de développement, d’apprentissage et de partenariat », un travail qui a conduit la  RHEL6 « au coeur des centres de données ».

Selon Red Hat, la technologie NUMA (non-uniform memory access) améliore grandement les performances. La capacité d’adressage de la mémoire peut aller jusqu’à la valeur assez incroyable de 16To. Quant au nombre de processeurs supporté, il monte à plus de 4000.

Le noyau Linux utilisé est difficilement identifiable. Red Hat serait parti de la version 2.6.34 et en aurait supprimé les parties qu’il jugeait non mature ou encore ajouté des fonctions des toutes dernières versions.

L’accent a été mis sur la capacité à déployer de très grosses infrastructures comme celle nécessitée par les services de cloud computing. La virtualisation reste évidemment au coeur de cette version avec toujours l’hyperviseur KVM intégré en standard.

Parmi les nouveautés, on remarquera la fonction « control groups » qui permet de gérer de façon fine l’allocation des ressources. D’une manière générale, que ce soit du côté des fonctions d’économie d’énergie, de haute disponibilité pour la gestion des grappes de serveur ou encore des machines virtuelles, il ne semble pas manquer grand-chose.

On ne peut que rester impressionné devant la liste des fonctionnalités de cette distribution clairement forgée pour les entreprises. A côté de cela Canonical et sa version serveur d’Ubuntu semble en retrait pour constituer une alternative crédible et cela sans compter les années d’expérience de Red Hat en matière de support technique à destination des entreprises.

Autre point de comparaison avec Canonical, la durée du support est de dix ans au lieu de cinq pour les versions LTS d’Ubuntu server. Ce qui signifie que la version 5 sera encore maintenue pendant sept ans. Une version bêta 5.6 a d’ailleurs été rendue disponible simultanément.

On n’oubliera pas non plus les accords avec la quasi-totalité des grands constructeurs de matériels qui font de la RHEL le système d’exploitation pour serveur alternatif à Windows Server. Red Hat qui n’hésite d’ailleurs pas à se lancer dans le comparatif en se présentant comme :

  • Plus fiable que Microsoft,
  • Plus ouvert qu’ORACLE,
  • Offrant plus de fonctionnalités de Vmware.

En résumé une version « Plus ».

Crédit image : Certains droits réservés par erix!

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

9 réponses

  1. egan dit :

    une version majeurE (sinon ça pique les yeux 😉

  2. Bob dit :

    Noyau 2.6.32 et non 2.6.34 !

  3. kikislater dit :

    NUMA est inclus depuis longtemps sur Ubuntu server il me semble !

  4. Ricard dit :

    @kikislater, Si NUMA est présente sur Ubuntu, ça ne se voit pas beaucoup alors.

  5. bochecha dit :

    > « Autre point de comparaison avec Canonical, la durée du support est de dix ans au lieu de cinq pour les versions LTS d’Ubuntu server. Ce qui signifie que la version 5 sera encore maintenue pendant sept ans. »

    Pas vraiment. RHEL n’est supportée que pendant 7 ans, et les clients peuvent **optionnellement** demander 3 ans supplémentaires.

    Tous les détails sont sur cette page, qui montre bien les différentes phases du support :
    https://access.redhat.com/support/policy/updates/errata/

  6. Remi dit :

    J’aimerais ajouter, pour reprendre les propos de Tim Burke [1] qu’il s’agit de la première version de RHEL issue de la distribution fedora dans laquelle la communauté a eu un accès complet, dans tous les domaines.

    Donc, comme beaucoup d’autres contributeurs fedora, je suis particulièrement fier du résultat de « notre » travail en synergie.

    +

    [1] http://lists.fedoraproject.org/pipermail/announce/2010-November/002886.html

  7. Philippe dit :

    Merci pour les corrections, liens et informations complémentaires à ce billet

  1. 11 novembre 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by Philippe Scoffoni and Maxime Maguire, Grummfy. Grummfy said: RT @pscoffoni Chez Philippe : Red Hat Enterprise Linux 6 une version majeur http://bypsc.fr/0pl #redhat […]

  2. 12 novembre 2010

    […] RHEL6 vient de sortir: Red Hat Enterprise Linux 6 une version majeure […]