Do Not Track déjà en échec ?

closeCet article a été publié il y a 8 ans 4 mois 8 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Do Not TrackDo Not Track est une proposition visant à indiquer aux sites web visités que l’utilisateur ne souhaite pas être « suivi ». Si le principe semble louable, la mise en oeuvre reste pour le moins difficile et semble déjà avoir pris un coup de plomb dans l’aile.

Do Not  track, la bonne idée

La plupart des sites marchands mettent en oeuvre des outils permettant de suivre l’activité d’un visiteur. La définition de ce que représente cette notion de suivi est assez floue et peut varier d’un site à l’autre. Pour résumer, on pourrait dire qu’il s’agit de techniques permettant d’en savoir un peu plus sur les habitudes de consommation et de navigation des internautes.

Jusqu’à présent, le suivi comportemental n’a jamais posé de problèmes. A vrai dire, la plupart des internautes ignorent qu’ils sont pistés et analysés. Voire pour certains, cela les laisse indifférent.  Comment donc les protéger contre leur gré ?

En ajoutant aux navigateurs une option permettant d’indiquer aux sites web visités que l’on ne souhaite pas être suivi. Indication que bien sûr les sites s’engageraient à respecter. En écrivant cela j’ai déjà l’impression de voir une faille dans le système. Mais admettons que cela soit le cas.

Une normalisation par le W3C

Le W3C organisme de « normalisation » du web a produit un premier « brouillon » de ce que serait le futur standard Do Not Track. L’idée est de mettre tout le monde d’accord pour forcer son implémentation dans les navigateurs et sur les sites web.

C’est là que je commence à perdre pied. En effet, il est préconisé que cette option soit désactivée par défaut. Le motif invoqué de ce choix est qu’il est nécessaire que l’utilisateur manifeste de façon volontaire le fait de ne pas vouloir être pisté. Autre motif : choisir la position inverse reviendrait à entraîner un rejet de ce standard par les grandes régies de publicité.

Nous voilà donc en face d’un outil qui pour être éventuellement supporté par les sites ne doit par être activé par défaut. Le souci, c’est que des études ont montré que 95% des utilisateurs ne changent pas les options par défaut des programmes qu’ils utilisent. Quelle efficacité alors peut-on attendre de cette option désactivée par défaut ? Aucune à mon sens.

Microsoft met les pieds dans le plat

Le plus risible dans cette affaire, c’est de voir que c’est Microsoft qui prend le contre-pied de cette « normalisation » par la négative en activant par défaut l’option dans Internet Explorer 10 sous prétexte de défendre la vie privée de ses utilisateurs. Après tout pourquoi pas.

Évidemment les détracteurs de Microsoft l’accusnt de vouloir tuer dans l’oeuf le standard en ne le respectant pas et de provoquer la colère des publicitaires tout puissants. Chose faite avec l’annonce par Yahoo de ne pas tenir compte de l’option Do Not Track pour IE10.

Si l’on voulait vraiment protéger la vie des utilisateurs en ligne, les navigateurs feraient mieux d’afficher clairement lorsque des cookies ou autres données sont envoyés à des sites tiers comme le fait de façon très intelligente l’extension Ghostery de Firefox. Installez-la, vous verrez, c’est surprenant !

Voilà en tout cas qui mériterait d’être intégré et activé par défaut dans nos navigateurs et qui serait certainement plus éducatif pour les internautes qu’une option désactivée par défaut…

Votre avis

Que pensez-vous de l'efficacité de la fonctionnalité telle que proposée par le W3C ?

  • Inefficace (72%, 13 Votes)
  • Efficace (17%, 3 Votes)
  • Ne sait pas (11%, 2 Votes)

Nombre de votes: 18

Loading ... Loading ...

Crédit image Certains droits réservés par o5com

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

5 réponses

  1. mart-e dit :

    Il y a également le problème de détournement. Par exemple, la dernière version de Piwik propose le Do Not Track il me semble. Seulement, je pense que ne pas enregistrer le visiteur sur un site perso sort un peu du cadre de l’option DNT. Personnellement je ne veux pas que les régies publicitaires me trackent de site en site mais ça ne me pose pas de problème que ton Piwik enregistre mon passage quand je viens sur ton site, comment je marque la différence ?

  2. nicolive dit :

    En tout cas, très bien l’extension Firefox Ghostery.
    L’ensemble duckduckgo, Ad-Block et Ghostery ça change la vie sur le Oueb.

  3. david96 dit :

    Oui impressionnant, merci pour le module (mais est-il lui même sûr ?).
    Y’a les supers cookies (flash) aussi beaucoup plus permissif que les mouchards, car ces derniers ne sont pas référencés par les navigateurs, mais enregistrés directement dans le répertoire ~/.macromedia

    Pour s’en débarrasser, voilà un petit script, qu’on nommera eliminesupercookie.sh , pour faire simple on va l’enregistrer dans son $HOME

    #!/bin/bash
    if [ -d ~/.macromedia/Flash_Player/macromedia.com ]
    then
    rm -r ~/.macromedia/Flash_Player/\#SharedObjects && rm -r ~/.macromedia/Flash_Player/macromedia.com
    fi

    et pour lui dire de s’exectuer toutes les minutes, on édite son crontab -e
    */1 * * * * $USER /bin/sh ~/eliminesupercookie.sh

    Voili, voilou 😉

  4. Bonob0h dit :

    Peut être faudrait il que maitre eolas étudie la question de savoir dans quelle(s) mesure(s ) les porteurs/activeurs du DNT, puissent attaquer en bande organisée, pardon en class action, tout autant microsoft que ceux qui trouvent une manière ou une autre pour que le système que les utilisateurs ont pourtant activé ne soit pas fonctionnel !
    En effet c’est un contournement du respect des droits a la vie privé, ou autres vols d’information ou surveillance non autorisée ?

    Peut être un petit mouvement de masse sous une bannière simple à reconnaitre pourrait être lancée ?

    @ Philippe … rare sont les personnes capables de voter au sondage car n’ayant pas les compétences pour juger :p

    Ce qui serait plus intéressant sont des questions du type :
    – Aimeriez vous pouvoir activer cette fonction ?
    – Seriez vous prêt a une class actions contre ceux qui ne respectent pas le standard ?
    – Seriez vous prêt a une class action contre ceux qui trouvent un moyens détournée comme un navigateurs pas a la norme pour ne pas appliquer la fonctionnalité …

    etc 😉

  5. Bonob0h dit :

    PS : Firefox Ghostery … encore un qui aurait besoin du Libre Autrement ! PUB : https://docs.google.com/document/pub?id=1RmTNJ4qmgIw2_Fc6yelVdb_lWnmL4VWeODs3vr5aXZ4
    En effet … toutenanglaisoupresqueestlemeilleursmoyendeneconcernerquelesbilinguesougeeks !