Pourquoi Internet Explorer 8 RC1 est si mauvais

closeCet article a été publié il y a 12 ans 1 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Internet Explorer 8 RC1Microsoft vient de mettre en téléchargement la première Release Candidate de la version 8 d’Internet Explorer. Comme on peut s’en douter elle était attendue au tournant.

Elle vient de passer une batterie de tests par une multitude de personnes. Un point sur les résultats.

Frederic Bezies fait parti de ceux qui ont fait passer à IE8 le fameux test Acid3 mis en place en 2008. Ce test est destiné à vérifier le support par un navigateur d’un ensemble de technologie. Je vous renvoi à Wikipédia pour plus de détails sur son contenu.

Les résultats de Frederic donnent un résultat de 21/100 pour IE8. Il fait passer le même test à  Netscape 7.0.1 (qui date de novembre 2002). Le résultat est pour le moins stupéfiant car Netscape obtient une note de 31/100.

Etonné par ce résultat, il s’entête et réinstalle dans une machine virtuelle une distribution Slackware 9.0 de 2003 afin de lever le doute. Le résultat est sans appel 36/100. IE8 est moins bon à ce test qu’un navigateur vieux de 6 ans.

Il est à noté que les résultats indiqués sur Wikipédia confirme ces tests. Toutes les versions en cours de développement des navigateurs concurrents de IE8 obtiennent de bien meilleurs résultats à ce test :

  • Firefox 3.2a1 (Gecko/20090119) : 93/100
  • Opera 10.0 alpha 1 : 100/100
  • Safari 4 Developper Preview : 100/100
  • Konqueror snapshot r816030 : 73/100
  • WebKit (moteur JavaScript V8 de Google Chrome) : 100/100

Et les performances ?

C’est chez ZDNet Australie que je trouve la réponse.

test Sunspider

Encore une fois les résultats mettent à mal les deux navigateurs à code fermés que sont Opéra et IE8.

Et qu’en dit-on chez Microsoft ?

Chris WilsonLes développeurs de Microsoft sont-ils à ce point mauvais qu’ils soient incapables de respecter des standards existants ? La réponse se trouve . Elle vient de la bouche de Chris Wilson, l’architecte de la plate-forme d’Internet Explorer et tient dans ces quelques mots “Don’t break the web”.

Nyamsprod nous explique dans un excellent article les détails techniques de l’ajout d’un nouveau mode de rendu dans IE8 qui ne s’active que lors de l’ajout d’une balise meta spécifique dans l’entête d’une page web.

<meta http-equiv="X-UA-Compatible" content="IE=8" />

Balise que j’imagine absente dans la page de test d’Acid3. En tout cas je ne l’ai pas vu en affichant le code source de la page. De fait IE8 adopte un rendu compatible avec les anciennes versions d’IE d’où à mon avis le piteux résultat. Micosoft reporte donc la responsabilité de la compatibilité des sites sur les développeurs. A eux d’intégrer ce qu’il faut dans leurs pages et tout se passera bien. Ceci n’a cependant rien de nouveau.

C’est donc tout simplement voulu. Parce que le plus gros clients de Microsoft ce sont les entreprises, les très gosses entreprises qui se sont fait développer des intranets sur mesure en mettant en oeuvre toutes les « particularités » dont est capable IE pour « améliorer » le confort de l’utilisateur. Il ne faut donc pas que IE8 affiche moins bien ces intranets que les versions précédentes. Microsoft a donc choisi de privilégier la compatibilité avec IE6 et IE7 au détriment du respect des standards du Web.

En conclusion

Il faut comme souvent dissocier deux mondes : celui de l’entreprise et celui du grand public.

Dans l’entreprise la décision de déployer une nouvelle version d’un logiciel peut se révéler coûteuse. Les entreprises attendent donc du navigateur de Microsoft qu’il ne fasse pas de vagues d’où le choix volontaire exposé plus haut. IE8 est donc parfaitement adapté pour ces dernières. Firefox qui détient déjà 18% des parts de marché dans les entreprises ne sera probablement que peu avantagé par ce non respect des standards. De plus la rumeur court toujours sur les dangers à déployer Firefox en entreprise.

Pour le grand public tout dépendra de la bonne volonté des webmaster à intégrer la fameuse balise dans leurs sites. Ferons-nous cet effort ? Quand arrêterons-nous de jongler avec le code pour assurer le bon fonctionnement d’Internet Explorer ?

Pour finir, je voudrais dire au 12% de lecteurs de ce site qui utilise Internet Explorer qu’ils peuvent doivent télécharger Firefox.

Spreadfirefox Affiliate Button

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

25 réponses

  1. zarer dit :

    Salut,

    Je ne sais pas vous, développeurs Web du monde entier, je ne sais pas vous… mais moi, ça m’énerve (et je reste poli !),ça m’énerve qu’une société se donne le droit d’imposer ce que doit être le code… Imaginez un peu le bordel si tout le monde se met à faire la même chose ! Dès qu’une société sort son nouveau machin, on doit recoder les pages ! C’est vraiment n’importe quoi ! ça m’énerve d’autant plus que je suis en train d’écrire un article sur les balises meta… suite à une discussion sur l’accessibilité. Les balises meta ne sont pas à proprement parler une norme,aussi curieux que cela paraisse à certains.

    L’affirmation (fausse) sur l’accessibilité des meta language :

    http://www.cyrille-borne.com/index.php?post/2009/01/23/Comparatif-par-le-vide-des-lecteurs-flash-pour-Linux#c1394

    Ma réponse :

    http://www.cyrille-borne.com/index.php?post/2009/01/23/Comparatif-par-le-vide-des-lecteurs-flash-pour-Linux#c1398

    Merci pour l’info complémentaire sur le billet de Fred Bezies…

  2. Lenezir dit :

    Je me suis tapé un bon fou rire avec ton article, merci ! 😀
    Ah les ploucs, ça m’étonne vraiment pas d’eux. Ils ont toujours agit comme ça, « adaptez-vous ou disparaissez ». Mais maintenant, grâce à la popularité de Firefox, ce sera à eux de s’adapter, car les développeurs Web (dont je fais parti) en ont vraiment marre de devoir hacker notre code CSS pour l’adapter à Monseigneur IE. Si encore ils respectaient les standards, ça nous obligerait à bien faire notre travail, mais là on est obligé de pourrir notre code si on veut qu’il marche sur IE !
    Pour l’instant on (les webmestres) ne peut pas se permettre de faire des sites pro sans prendre en compte IE. On est obligé de faire des sites compatibles avec les principaux navigateurs (Firefox, IE et Safari). Et encore, la priorité dans les boîtes est IE, vu le nombre d’utilisateurs !
    Vivement le jour où Firefox aura dépassé 60% d’utilisateurs et où on pourra dire fuck à IE !
    Notre travail n’en sera que plus simplifiée.

  3. jblanche dit :

    Le moins rassurant dans cette histoire, c’est que même avec cette fameuse balise, le résultat n’est guère meilleur.

    J’ai essayé d’héberger de test acid3 chez moi, d’y ajouter la balise manquante et de lancer IE8, le résultat : 22/100 !

    On a donc gagné, un tout petit point.

    Le navigateur semble ensuite bloqué, le « loader » de la page continue de tourner, mais plus rien ne se passe.

    Le test ici pour les interessés :

    P.S. : A moins que je n’ai mal placé la balise ? Je suis étonné que toute la partie supérieure du code du test Acid3 ne soit pas entourée de la balise « head ».

  4. Philippe dit :

    @jblanche : ce serait bien effectivement de connaitre de façon certaines le résultat de ce test en intégrant cette balise. Il me semble avoir lu quelque part qu’il était possible de forcer le mode utilisé par le navigateur depuis son interface…

  5. Olivier dit :

    C’est un peu normal qu’ils maintiennent une compatibilité ascendante… On ne peut pas leur en vouloir, Microsoft ou pas Microsoft…

  6. Philippe dit :

    @Olivier : Pour moi ce n’est pas vraiment le fait qu’ils maintiennent une compatibilité ascendante qui est gênant, c’est que cette compatibilité soit appliquée par défaut obligeant ainsi soit à insérer la fameuse balise (je reconnais que ce n’est pas grand chose) soit à continuer d’adapter son code.

    En fait Microsoft ne franchit pas le pas qui consisterait à adopter par défaut un mode de rendu compatible avec les autres navigateurs du marché. Mais cela n’irait pas dans le sens de son intérêt.

  7. Thomas Deniau dit :

    La réalité est un peu plus compliquée que ça — le lien sur le blog IE est vieux de plus d’un an et la situation a évolué depuis.

    Actuellement, par défaut :
    – les sites Internet sont affichés en mode standard ;
    – les sites Intranet sont affichés en mode IE 7.

    Ensuite, pour les sites Internet, il y a un mode « compatible » qui utilise le moteur de rendu d’IE 7 qui peut être activé en cliquant sur un bouton, ou si la plupart des autres utilisateurs d’IE ont appuyé sur ce bouton (d’ailleurs, c’est un bouton avec une icône de « page cassée » : eh oui, le mode standard casse les sites ! quelle pédagogie).

    Bonjour le casse-tête pour les webmestres contrôlant des sites dont trop de visiteurs auront cliqué sur le bouton « compatible »…

    Cf http://blogs.msdn.com/ie/archive/2008/12/03/compatibility-view-improvements-to-come-in-ie8.aspx

  8. Yub dit :

    J’ai un petit contre exemple…

    la balise CSS3 text-overflow:ellipsis; est supporté sur IE depuis IE5. Sous firefox c’est toujours la galère pour mettre « … » automatique sur un texte quand son container est trop petit…

    bug ouvert depuis 2005 https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=312156

    Un autre exemple: il est toujours impossible de passer à la ligne dans un tooltip… les gars de firefox se battent depuis
    bug ouvert depuis 2000 https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=45375

    et des exemples comme çà j’en ai à la pelle!

    Donc relativisons! il n’y a pas les bons d’un côté et les méchants de l’autre

  9. Victor Brito dit :

    En ce qui concerne la balise meta X-UA-Compatible, les informations contenues dans l’article ne sont pas à jour. En effet, cette balise n’est nécessaire que si l’on veut qu’IE 8 se comporte comme IE 7. Autrement dit, si on ne l’utilise pas, IE 8 affichera les sites Web conformément à son degré de compréhension des standards Web.

    Reste la configuration d’IE 8 pour l’affichage des sites Intranet, qui est configuré par défaut en mode de compatibilité (il suffit de décocher une case pour qu’IE 8 se comporte avec les sites Intranet comme IE 8). Je renvoie au coup de gueule d’Håkon Wium Lie ( http://www.theregister.co.uk/2008/08/29/hakon_lie_ie8_interoperability/ ).

  10. Philippe dit :

    Merci à vous pour ces précisions ! Maintenant que tout cela est compliqué 🙁

    je pense aussi à l’utilisateur lambda qui va découvrir cette nouvelle bizarrerie où il faudra que des fois il clique des fois pas… Incompréhensible je pense.

  11. Domi dit :

    @Yub : tu veux dire que Fx ne supporte pas une balise CSS3 ? Quelle horreur, j’ai honte pour eux… Et sinon c’est quand que IE supportera le CSS 2.1 ?

  12. Yub dit :

    non, je dis simplement qu’il y a des balises CSS3 qui ne sont pas supportés par Fx mais par IE depuis longtemps…

  13. zarer dit :

    Yub… tu sais que CSS3 est encore en développement ? Et puis… quel moteur de rendu gère complètement CSS 3 ?

    Le problème est ailleurs… Ce que remet en cause M$ une fois de plus c’est l’universalité du code, c’est-à-dire les normes elles-mêmes, tout en déchargeant la responsabilité sur les développeurs web…

    http://www.road2mayotte.org/blog/?p=1523

  14. Nitro dit :

    Rappellez-vous !
    que le format OOXML de MS a été validé par l’ISO en 2008. Il y a toujours la présence du VML pour les tracés vectoriels afin de garder une compatibilité descendante pour les vieux sites web et applications.

    Il y a aussi le fameux tag META HTTP-EQUIV= »X-UA-Compatible » CONTENT= »IE=EmulateIE7″
    en plus qui permet de d’imposer le mode de compatibilité désiré.

    En ce qui concerne IE 8 vous pouvez toujours découvrir sa face cachée et surtout ce que l’on peut faire avec les langages propriétaires de MS depuis 1998 avec le HTML- JAVASCRIPT – VML – HTML+TIME – TDC.

    Un petit rappel, PAGEDITOR PRO est un éditeur WYSIWYG vectoriel qui permet sans programmation de réaliser un site web de bonne facture pour 85% des internautes de la planète.

    Voici la preuve sous IE en version 6-7-8 : http://www.plein-air-locations.fr

    Encore une fois vous rêvez tous à un monde ou MS ne devrait ne plus réguler la planète !
    sachez que l’on à mis 30 ans à assimiler le mot « Traitement de texte » à Word…

    Patrick GUINBERTEAU

  15. Florent V. dit :

    Bonjour,

    Il serait bon de se renseigner correctement avant d’écrire «Pourquoi Internet Explorer 8 RC1 est aussi mauvais». Cet article est en effet composé de deux erreurs d’appréciation et d’une erreur factuelle (et de… rien d’autre, à vrai dire).

    Première erreur (erreur d’appréciation): considérer le test Acid 3 comme un indicateur décent du degré de support des standards du Web pour un navigateur. C’est une bêtise, et Laurent Jouanneau explique pourquoi.

    Deuxième erreur (erreur d’appréciation): considérer le test Sunspider comme un indicateur décent du degré de support de JavaScript ou du degré de performances JavaScript. On peut reprendre l’argumentation de Laurent Jouanneau au sujet d’Acid 3 et l’adapter à ce test. Il est clair que les performances d’IE8 pour JavaScript sont inférieures à celles de Firefox 3 par exemple, elles-mêmes inférieures à celles de Google Chrome (pour le match Chrome/FF3.1/Safari4, c’est encore une autre histoire). Mais se focaliser sur un test unique, ou même sur une petite collection de tests, et en tirer des conclusions définitives, c’est à la limite de la désinformation.

    Troisième erreur (factuelle): sur les modes de compatibilité d’IE8. IE8 fonctionne par défaut avec son mode natif, et il faut lui demander de basculer en mode «compatibilité IE7» de manière explicite. Le test Acid3 ne faisant rien de tel, le rendu se fait bien par le nouveau moteur de rendu. Vous auriez d’ailleurs pu le vérifier aisément de deux manières: en voyant que le bouton «mode de compatibilité» n’était pas coché lorsque vous avez effectué le test, ou encore en ouvrant la fenêtre des outils pour développeur. Pour information, en mode de compatibilité IE7 le score obtenu est de 14/100, au lieu de 20/100.

    Pour ma part, je trouve qu’IE8 est un très bon navigateur. En-deçà de ses concurrents sur certains points, c’est un fait, mais la stratégie qui consiste à assurer un support complet de CSS 2.1 est à mon avis une excellente idée, qui permettra de faire évoluer le navigateur par la suite grâce à une base solide sur laquelle implémenter des évolutions vers CSS3, HTML5, des optimisations JS, etc. Une refonte complète du moteur de rendu CSS a été entreprise pour IE8, et le résultat est de qualité. Moi je dis chapeau.

    À tout hasard, je précise que: je ne bosse pas pour Microsoft, j’utilise Linux et Firefox au quotidien, je lutte contre IE7 et IE6 dans mon activité pro d’intégrateur web.

    Ah oui, et je parle de la sortie de cette RC1 sur Alsacréations, pour ceux qu’un point de vue différent intéresse: http://www.alsacreations.com/actu/lire/635-sortie-prochaine-ie-8.html

    PS: quant au commentaire de Nitro… euh, lol?

  16. Philippe dit :

    Bonjour Florent,

    Merci de me laisser le droit à l’erreur humaine 😉 Le web est ainsi fait que n’importe qui peut parler de n’importe quoi y compris en terme parfois provocateur. Doit-on s’interdire d’aborder tout sujet sous prétexte que l’on en est pas un professionnel ? Si c’était le cas le web serait surement moins rempli de bêtises vous allez me dire mais on rigolerait peut-être moins.

    Pour ce qui est de se documenter, je pensais l’avoir fait… Je n’ai pas passé une petite heure pour écrire mon article… J’ai lu un bon paquet d’article en français, en anglais. Pourquoi ne suis-je tombé alors que sur de mauvaises informations ? Pourquoi le sujet est-il si obscur ? Pourquoi en veut-on tant à IE ? Il semblerait que la rancune soit de mise vis à vis de ce navigateur…

    L’article de Nyamsprod : http://nyams.planbweb.com/blog/2008/01/24/compatibilite-et-ie8-ou-comment-refiler-une-patate-chaude/ me paraissait pourtant bien documenté…

    Maintenant que votre site est dans mes bookmark, je dirais peut-être moins de bêtises.

    Dernière question, si le test Acid3 est si inutile, pourquoi a-t-il été créé et pourquoi est-il brandi comme étalon ?

  17. zarer dit :

    Heu… je viens de lire l’article de Florent V. Et je le trouve assez drôle moi son article.

    Pour ce qui est du test Acid 3… bien entendu que ce test ne prend pas en compte toutes les spécifications W3C. Et, ce n’est nullement une bêtise…juste un indicateur.

    Qu’Acid 3 ne ne soit pas un test « full W3C », personne ne le nie et tout le monde (ou presque) le sait. c’est juste enfoncer une porte ouverte à double battant…

    Qui a propose autre chose aujourd’hui ? Et puis, tout le monde s’en sert (l’IE team compris, il n’y a qu’à lire les références constantes qui y sont faites) à preuve du contraire. As-tu, Florent V. une autre solution, un outil de mesure plus « fiable » et plus complet pour le remplacer ?

    Si la situation était inverse, si IE8 le passait sans encombres l’Acid 3 (et non l’Acid 2), viendrais-tu nous chanter les mêmes sornettes ?

    Sachant que c’est loin d’être le cas… il est de bon ton (de bonne guerre) de dire que ce test n’est pas une mesure fiable.

    Est-ce à dire qu’IE8 n’est pas mauvais en matière de conformité aux standards ? Ben… autant dire qu’Eric Meyer est un âne, comme un certain nombre d’auteurs de Listapart !

    Comme il n’existe aucun autre outil de mesure… faute de mieux, on fait avec, comme le dit David Baron (gourou CSS de chez Mozilla) :

    Je pense que certaines personnes considèrent ces tests Acid comme étant une façon équitable de mesurer le respect des standards par des navigateurs. Je ne pense pas que cela soit le cas. A dire vrai, je ne pense pas qu’il soit même possible de construire un tel test qui soit équitable. Cela supposerait qu’on ait quelqu’un qui décide quels sont les standards qui comptent (pour les inclure dans le test), et lesquels sont plus importants que les autres (pour décider de leurs poids relatifs dans le test). Comme Mike Shaver le faisait remarquer (parmi bien des choses avec lesquelles je suis le plus souvent d’accord), les tests dans Acid3 ne devaient pas passer dans Firefox et Safari, ce qui ne facilite pas l’aspect équitable de ce tests envers ces deux navigateurs. Mais partons de l’hypothèse que ces tests Acid sont une bonne façon de mesurer le respect des standards par les navigateurs. Après tout, ils sont mieux que rien.

    Et puis tu oublies le « fameux contrat » de Microsoft avec les développeurs Web ! On fait des bidouilles avec notre moteur de rendu, on vous le dit, vous les appliquez ou non mais si c’est non, c’est votre problème ! Mais vous casserez le web ! Comment tu qualifies ça toi ? Sinon aller à l’encontre de l’idée même de standard, d’universalité du code,de son indépendance vis à vis de tel logiciel…

  18. Florent V. dit :

    Philippe, j’avais préparé une réponse assez longue pour répondre à plusieurs de vos questions, que je pensais publier comme actualité en «follow-up» sur Alsacréations, mais on m’a très sagement glissé à l’oreille que ça faisait beaucoup de bruit sur un sujet apparemment très trollifère. Je me contente donc de quelques éléments de réponse ici, j’espère que vous me le pardonnerez.

    Tout d’abord, vous avez parfaitement raison sur la rancœur anti-Microsoft. Si vous êtes adhérent April et militant ou sympathisant du logiciel libre, vous savez sans doute qu’une partie des positions anti-Microsoft sont peu rationelles, tandis que d’autres se justifient; et que le plus souvent les deux se mélangent allègrement.

    Dans le cas d’Internet Explorer très précisément, la rancœur est contre ce vieillard sénile qu’est IE6. En gros, à cause de la présence même d’IE6 (et dans une certaine mesure d’IE7) et de son faible support des standards: 1) l’avancée des technologies web est limitée et 2) même ce qui est théoriquement supporté est branlant, ce qui engendre un cout de mise en compatibilité important (le debugging IE6 peut représenter un tiers d’une intégration HTML/CSS, et c’est la partie la moins agréable du lot), et donc de fortes frustrations. Comme on dit: Die IE6, die!

    Mais quand on jauge un logiciel, mieux vaut mettre ce genre de sentiment de côté et être un peu objectif. Surtout que le support de CSS 2.1 dans IE8, c’est justement la fin de ce type de frustration… pour IE8 (IE6-7 restent utilisés…), et l’espoir qu’un IE8 de bonne facture aide IE6 à mourir plus vite et IE7 à passer la main.

    Pour les tests type Acid2 (qu’IE8 réussit à 100%, et ça ne fait pas des siècles que les versions stables des concurrents le font… Opera 9 (ou 9.5?), Safari 3, Firefox 3 sorti au début de l’été 2008), Acid3, Sunspider, benchmark V8 et quelques autres, ils ne sont pas inutiles mais chacun est limité et se focaliser sur eux est une erreur. À plus forte raison, se focaliser sur un test est une bêtise. Pourquoi est-ce que beaucoup d’articles le font? Parce que ça fait un raccourci journalistique commode. 😉

    Quant à l’article que vous citez, il date de janvier 2008, en réaction à celui-ci:
    http://blogs.msdn.com/ie/archive/2008/01/21/compatibility-and-ie8.aspx
    Mais suite à l’opposition de la majorité de ce que l’on appelle vaguement «la communauté des Standards [du Web]», le comportement par défaut a été revu (annonce du 6 mars 2008):
    http://blogs.msdn.com/ie/archive/2008/03/06/the-default-layout-mode.aspx

  19. Philippe dit :

    @Florent : j’ai lu la suite d’échange qui ont eu lieu sur Alsacréations. Le sujet déborde (et doit déborder il me semble) du cadre purement technique.

    Personnellement et c’était aussi une de mes interrogations au travers de cet article (j’avoue avoir supprimé le point d’interrogation à la fin du titre au dernier moment), je cherche à comprendre ce qu’il y a derrière les choix techniques de Microsoft. J’utilise les produits Microsoft depuis plus de 15 ans que ce soit pour du développement ou de l’infrastructure, je sais que les choix ne sont jamais neutres et sont toujours parfaitement pesés, avec des objectifs commerciaux précis.

    Cela rejoint la dernière partie de mon précédent article, Microsoft ne veut pas de rupture à cause de sa clientèle professionnelle qui ne souhaite pas voir ces intranet partir en fumée avec IE8. L’enjeu est de taille. Vista a été boudé par les entreprises. Si Windows Seven et IE8 les déçoivent à nouveau, qui sait ce qui pourrait se passer. Alors tant pis pour les autres, ils s’adapteront.

  20. nyamsprod dit :

    @philippe : Je viens de lire ton article et je m’aperçois que je suis à l’origine de certaines erreurs d’interprétation de ta part 🙁 et de cela je m’en excuse. Tous d’abord merci de me lire et de me citer, cela me fait plaisir et j’espère que tu continuera à le faire dans le futur. Cela étant dit, l’article que tu cites venant de mon blog contient des informations « deprecated » comme on dit en bon français 🙂 . Depuis j’ai bloggé sur le fait que Microsoft avait changé de politique pour de mulitples raisons. Cela étant dit je rejoins l’avis de Florent sur le fait que IE8 est un navigateur peut-être pas à la pointe du développement mais qui permet d’avoir une base solide de développement (en tout cas meilleure que celle de ces prédécesseurs encore en circulation) et je pense l’avoir exprimer également sur mon blog. Bon OK j’arrête de faire ma pub et je sors -> [] …

  21. Philippe dit :

    @ nyamsprod : Pas de soucis 😉 Il faut savoir reconnaître ces erreurs (les miennes !). C’est d’elles dont on apprend !

  22. |WP| dit :

    Une petite faute dans l’article au niveau de « que peut avantagé »…

  23. Philippe dit :

    Oupsssss, corrigé, merci…

  24. MyToS dit :

    > Vivement le jour où Firefox aura dépassé 60% d’utilisateurs et où on pourra dire fuck à IE !
    > Notre travail n’en sera que plus simplifiée.

    Dans ce cas, aucun autre navigateur ne dépassant les 20%, on est loin des 40% dont tu parles … donc pourquoi ne développes-tu pas uniquement pour IE ?
    Raisonnement stup***, désolé.

  25. Didier dit :

    Depuis qu’un technicien de ce service est intervenu par téléphone (assistance) pour régler un problème de boite aux lettres, il m’a bloqué un certain nombre de programmes, et mon anti-virus a disparu ! Trouvez-vous cela normal ? Que faut-il faire ?