Discussion entre Thunderbird et la Fondation p≡p

closeCet article a été publié il y a 5 ans 6 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

cadenasAprès avoir soufflé le froid, voilà un peu de chauds pour notre client de messagerie libre préféré Thunderbird. Des discussions ont lieu entre la fondation p≡p (prononcez pep) et le Conseil Thunderbird afin de trouver des modalités d’accord pour un éventuel rapprochement. La fondation a fait une proposition pour financer Thunderbird. Un aide visiblement liée à intégration de la technologie p≡p.

p≡p c’est quoi ?

Ce projet a été lancé par une campagne de financement sur Indiego. Son but est de créer des outils qui facilitent le chiffrement des communications en ligne, courrier électronique, messagerie instantanée, SMS et autre. Il est vrai qu’à ce jour, le chiffrement des messages reste réservé à une élite d’informaticiens.

Je suis d’ailleurs un très mauvais élève. Genma, grand prosélyte du chiffrement, m’a déjà laissé plusieurs fois ses petits bouts de papier avec sa clef PGP, je crois que ce doit être l’une des rares personnes avec qui je pourrais échanger des messages chiffrés.

Conscient des freins à l’usage du chiffrement, le projet p≡p veut donc le démocratiser avec un slogan : privacy by default, autrement chiffrons tous sans avoir besoin d’y penser. Pour l’instant ils ont sorti une extension pour Outlook en test. C’est vrai c’est un peu décevant sur le coup.

Pour Thunderbird la fondation s’est déjà rapprochée du projet Enigmail. Cette extension permet de simplifier l’utilisation de PGP. Ce partenariat a pour objectif de mettre à disposition des utilisateurs la technologie p≡p via Enigmail. Pour l’instant, il ne me semble que c’est encore dans le lab…

Et alors, ça va se faire ?

Difficile à dire. Les discussions sont en cours. D’après les échanges sur la liste de discussion, il faut attendre encore une quinzaine de jours sans plus s’affoler avant de savoir exactement ce qu’il va se passer.

Dans tous les cas, le mal de l’annonce de Mozilla commence à infuser avec des articles qui en d’autres temps auraient prêté à rire comme cet article en anglais présentant les alternatives à Thunderbird. Dans la liste : Outlook, Mailbird et Postbox, rien que du logiciel propriétaire. Voyons les choses par le bon côté de la lorgnette, cela montre une certaine reconnaissance de l’importante utilisation de ce logiciel.

Concluons cet article par une autre note d’optimisme, R. Kent James, le patron du Conseil Thunderbird annonce des chiffres records avec plus de 25 millions d’utilisateurs actifs. Ce chiffre est basé sur ceux de l’ADI (Active Daily Installations). En février ce chiffre avait déjà franchi la barre des 18 millions (calculé à partir de l’ADI multiplié par deux). La tendance est donc bien à une utilisation croissante de Thunderbird. Il serait dommage qu’aucune solution pour son avenir ne soit trouvée.

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.

9 réponses

  1. Sabcat dit :

    Juste une petite remarque. Le terme « chiffrage » ne veut pas dire « chiffrement ». C’est un faux amis. Le chiffrage c’est quand on veut chiffrer (calculer le coût) de quelque chose. Le chiffrage d’un chantier par ex.
    Voilà, c’était ma petite contribution. 😉

  2. Bonne remarque. J’ai corrigé, merci

  3. caméléon dit :

    Une autre bonne nouvelle pour l’avenir de Thunderbird, c’est qu’une campagne d’appel aux dons (type Firefox ou Wikipedia) devrait se réaliser sous quelques mois.

  4. Bonob0h dit :

    Les besoins d’évolutions ne sont pas que le chiffrement ! Ce n’est pas accessoire mais l’important est d’aller vers un « central de communication » ! Certains mènent campagne pour dégoogliser alors que c’est déGAFAtiser voire même UbAirn’GAFAtiser qu’il faut …

    Une reprise d’un spécialiste du chiffrement qui ne semble pas voir plus loin est une énième erreur de stratégie …

    Il y a bien une autre proposition qui va dans les sens énoncés. Mais pourrait elle être entendue ?
    Elle est juste a peaufiner et traduire dans une 10 aine de langues.

    Pour information, elles sont celles d’une partie prenante d’un projet de Fond de dotation d’innovation Opensource et Libre qui semble sur les rails et qui la aussi aurait besoin des participant/e/s …
    Celles et ceux intéressé/e/s … ou curieux peuvent s’adresser à l’auteur de ce blog 😉

  5. genma dit :

    Merci Philippe pour ce billet et ton suivi de l’évolution de Thunderbird. Cette veillle partagée avec nous m’est très utile 🙂

  6. david96 dit :

    Bonsoir,

    Au niveau financement, thunderbird a trouvé repreneur ou subite-t-il grâce aux dons (ce qui m’étonnerait grandement) ?

  7. david96 dit :

    Bonjour,

    Merci Philippe pour le lien, mais l’anglais et moi ça fait 2. Bouge pas, je vais me débrouiller 😉

  1. 15 décembre 2015

    […] Le conseil Thunderbird discute avec la fondation p≡p en vu d'un rapprochement.  […]