CremeCRM, la CRM qui fait des liens

closeCet article a été publié il y a 9 ans 1 mois 5 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

CremeCRM est le fruit de la réflexion d’utilisateurs de logiciels de Gestion de la Relation Clients. Ces derniers trouvaient les outils disponibles trop rigides dans leur capacité de modélisation des relations qui existent entre les participants d’une relation commerciale. Cette CRM propose un moteur de liens permettant de représenter les complexités des relations d’affaires.

Le constat qui donna naissance à CremeCRM

Toutes les CRM proposent en général une approche assez similaire de la modélisation de l’environnement et des relations commerciales. Elle est en général basée sur la notion d’entreprises auxquelles sont rattachés des individus. Toutes les actions commerciales sont ensuite reliées à ces deux entités à l’un et/ou l’autre des niveaux selon les outils. Parfois, certaines CRM proposent des entités particulières comme les prospects qui sont des individus « en vrac » qu’il conviendra de démarcher et de convertir par la suite en contacts commerciaux.

Certaines vont un peu plus loin et permettent de définir d’autres entités comme les fournisseurs, les partenaires, les concurrents, etc… Cependant, le modèle de liens entre les entités est bien souvent figé. Ceci rend alors impossible la modélisation de certaines relations comme les clients de ces concurrents ou de ces partenaires. C’est en partant de ce constat que CremeCRM a été développé.

Cette capacité de gérer les liens entre les différentes entités de cette CRM est une fonctionnalité qui apporte énormément de souplesse. Une approche que je n’avais jusqu’à présent vue que dans CivirCRM, le logiciel libre de gestion de la relation client adapté aux associations et ONG.

Fonctionnalités

Voici les différentes entités gérées par CremeCRM : clients, prospects, suspects, fournisseurs, partenaires, concurrents avec création de relations personnalisées.

La gestion des forces de ventes se fait au travers des opportunités, actions commerciales, contrats, catalogues produits et services, alertes, rendez-vous et appels téléphoniques, devis, documents, bons de commande, factures, suivis clients et gestions de tickets et prévisionnels de ventes.

On trouve également un module de partage des données avec un agenda partagé, une gestion des alertes, notifications, une gestion de projets, une gestion fine des droits d’accès.

Les outils marketing sont les suivants : gestion d’évènements, campagne emailing, campagne de phoning, campagne de SMS et gestion des listes de diffusion.

Du coté du reporting, on retrouve les classiques tableaux de bord personnalisables, rapports avancés, générateurs périodiques de rapports ou de graphes.

On notera aussi une fonctionnalité assez pratique qui permet d’archiver les emails importants dans la CRM, en envoyant simplement les emails à CremeCRM qui se chargera de les intégrer dans le dossier du contact.

Pré-requis technique

CremeCRM a été écrit en Python avec le framework de développement Django. Il peut être utiliser une base de données MySQL.

Impressions personnelles

J’ai aimé :

  • La fonctionnalité pour établir des liens entre entités selon ses besoins,
  • La couverture fonctionnelle,
  • Une bonne homogénéité des écrans sur les différentes entités

J’ai regretté

  • Lorsqu’on cherche à lier quelque chose à une entité qui n’existe pas, je n’ai pas trouvé comment la créer directement sans retourner au menu correspondant, ce qui oblige soit à travailler avec plusieurs onglets soit à faire des allers et retours (NB : j’ai pu rater quelque chose);
  • Des écrans parfois chargés à mon goût, même s’ils doit être possible de les simplifier par paramétrage.

Retrouver cette CRM et d’autre sur mon panorama dédié à cette thématique

Philippe Scoffoni

Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre se solutions informatiques libres.