Le plaisir de la contribution

Le 2 mar, 2010 • Catégorie: Opinions Libres
Tags :
closeCet article a été publié il y a 4 ans 7 mois 23 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Parmi les utilisateurs de logiciels libres, une grande majorité ne fait que les utiliser et je ne risque pas de leur jeter la pierre car j’en fais parti. Ma contribution aux logiciels libres est  le plus souvent immatérielle, peu concrète, et se borne à écrire sur ce site des articles sur le sujet ce qui ne contribue pas forcément à faire avancer concrètement les projets.

L’idée n’est pas ici de faire une séance d’auto-flagellation sur le thème, « tu ne contribues pas assez mon fils ». Je fais comme on dit selon mes moyens et aussi soyons honnête  mes envies. Je ne suis plus pas un programmeur. Je sais juste bidouiller des scripts ou des programmes existants et à la limite en écrire d’extrêmement simplistes.

Ce week-end, j’ai remis à neuf le CMS qui propulse le site de mon AMAP (un vieux xoops dont plus personne ne savait se servir). Pour ne pas changer l’URL, il est toujours chez Free qui veut bien que je me connecte un jour sur deux au FTP du site  (aujourd’hui c’est sans). Il va falloir que cela change. Si vous connaissez un hébergeur associatif sympa localisé sur Lyon, je suis preneur de vos conseils.

Rien d’original, du wordpress, quelques plugins, un peu de bidouillage d’un thème récupéré sur le Net. Il se trouve que j’ai eu besoin d’un plugin pour « modérer » les inscriptions sur le site. J’en ai essayé plusieurs et le seul qui a bien voulu fonctionner correctement et se rapprocher au plus prêt de mon besoin fut celui de Josh Harrison New User Approve.

Seul inconvénient, ce plugin n’existait pas en français, toutes les instructions pour les utilisateurs étaient en anglais. En parcourant le site, j’ai vu que l’auteur avait implémenté les mécanismes de traduction de gettext. Une bonne idée, car la traduction se fait au travers d’un fichier texte (.pot) que l’on compile ensuite à l’aide d’une simple commande et que l’on place dans le répertoire du plugin dédié à cet usage.

Je me suis dit : « allez, en avant le plugin n’est pas énorme, je n’en ai pas pour des heures ».

Effectivement, cela ne m’a pris qu’une heure test compris. J’ai ensuite envoyé un email à l’auteur pour lui proposer mon fichier traduit. A sa réponse, j’ai cru comprendre que cela lui faisait plaisir.

Au final, c’est insignifiant, mais c’est une satisfaction pour tout le monde.

En résumé, contribuer si vous le pouvez, même de façon insignifiante et merci à tous ces développeurs qui passent autant de temps à nous faire des logiciels libres :-) !

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec votre réseau : Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Ou abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

Aucun trackback»


    10 Commentaires»

    1. tOkeshu
      2 mars, 2010 à 22h43

      Insignifiant ?

      Dans notre bulle de geek nous oublions bien souvent que l’accès à une
      technologie passe aussi par la maîtrise de la langue qui l’accompagne.

      Traduire un tel module, c’est rendre cette technologie libre encore plus
      accessible :)

    2. LordPhoenix
      3 mars, 2010 à 00h15

      Pas vraiment sur Lyon mais associatif et sympathique il y a tuxfamily comme hébergeur. Le seul impératif c’est que le contenu du site soit sous licence libre.

    3. Nico
      3 mars, 2010 à 07h19

      Pour traduire les plugins j’utilise Codestyling localisation (http://www.code-styling.de/english/development/wordpress-plugin-codestyling-localization-en) et pour l’inscription des utilisateurs egister plus )

    4. Adrien M.
      3 mars, 2010 à 13h59

      Bravo, et merci pour la communauté !
      En tant que créateur d’un projet libre (Piwam, gestionnaire d’association, lâchons le nom !) je sais à quel point c’est merveilleux de recevoir des contributions extérieures, ne serait-ce qu’une correction de typo, une remontée de bug…

    5. badak
      3 mars, 2010 à 18h24

      Ouvaton.coop ou toile-libre sont deux petits hebergeurs sympas.

    6. Philippe
      3 mars, 2010 à 20h10

      @tous : merci pour vos « contributions » à ce site :-) !
      @tOkesh : par insignifiant, j’entendais tout petit, minuscule par rapport à ce que ftont d’autre :-)
      @Nico : je vais essayer Register Plus il a l’air pas mal du tout !
      @Adrien M. : un gestionnaire d’association, mais c’est intéressant ça, je viens voir de quoi il retourne.
      @badak, LordPhoenix : merci pour les infos

    7. Ustilago
      4 mars, 2010 à 16h38

      Hello,

      En hébergeur gratuit tu as aussi free-h.org, avec possibilité de passer sur des offres payantes raisonnables pour plus d’espace, pgsql, python, perl et un jour peut être java :p

      Ils sont en train de passer en société, ne sont pas sur Lyon, mais sont sympa (et je ne le dis pas que parce que je participe au support sur le forum :D).

    8. jeyenkil
      4 mars, 2010 à 22h21

      Hello,

      je ne pense avoir déjà laisser un commentaire sur ton blog, mais j’en suis un fidèle lecteur. Cela fait longtemps que je me dis que je devrais te contacter (depuis ton premier billet sur les AMAP et le jardinage) pour te parler de notre asso, et ce billet m’en donne l’occasion. Tu auras déjà des infos ici : http://cotejardins.org/, et nous organisons une journée portes ouvertes ce dimanche, où je t’invite à venir.

      Concernant ta question, peut-être as-tu la possibilté de trouver notre hébergeur, associatif et à Villeurbanne, avec un WhoIs ou en regardant le code de la page, je ne sais pas, n’étant pas assez callé pour ça. Quoiqu’il en soit, si tu veux son nom ou de plus amples infos, je suis à ta disposition pour transmettre ta demande au gars qui gère le site.

      @ tOkeshuNo : bien d’accord avec toi ! Depuis 2 ans que j’utilise Ubuntu, d’abord, puis d’autres distrib, au quotidien, mes seules contributions se sont limitées à de la traduction. Mais en voyant des menus ou des options de config en anglais, je me suis dis que mes connaissances pourraient servir à quelque chose après tout, et surtout à ceux qui n’ont aucune base en anglais. Cela ne prend vraiment pas longtemps, et grâce à tous nous ferons de bons logiciels libres accessibles ;-) .

      À bientôt et merci pour ce blog.

    9. Philippe
      4 mars, 2010 à 23h41

      @Ustilago : Ok merci pour l’info
      @jeyenkil : merci pour l’invitation ! je vais voir si je trouve un petit moment pour passer ce dimanche.

    10. François
      14 mars, 2010 à 09h21

      Ce que tu exposes est très proche de ce que j’avais exprimé sur mon blog
      http://sciunto.wordpress.com/2010/02/19/de-la-facilite-a-contribuer-au-logiciel-libre/
      où, pragmatiquement, je montrai qu’il y a de petits moyens utiles de contribuer à des projets techniques, mais sans en connaître trop. :)