Le don, ça « eu payé »

closeCet article a été publié il y a 2 ans 6 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Poches vides

Le Téléthon ferme ses portes sur une collecte de « seulement » 81 millions. Coté défense du Net et du Logiciel Libre ce n’est guère plus brillant avec des dons en baisse de 50%… Alors le don c’est fini ?

L’article paru sur Numerama fait le bilan de la campagne de dons Pack Liberté lancée conjointement par l’APRIL, Framasoft et la Quadrature du Net. Un bilan pour le moins mauvais, puisque c’est deux fois moins de dons qui ont été collectés cette année. Un bilan moins en recul mais c’est la tendance qui est significative du côté du Téléthon avec un montant de dons en baisse de 6% par rapport à 2011.

La lecture des commentaires sur l’article est pour le moins intéressante, car Numerama ne draine pas qu’un lectorat de geeks libristes, mais de geek tout court. Évidement le premier commentaire est pour la crise. Les commentaires suivants font un peu plus mal :

  • un manque criant de lisibilité et de visibilité des actions et des bénéfices auprès du grand public.
  • Je pense sincèrement qu’il y a eu un gros manque sur le fait de savoir à quoi cela servait ! OK je participe, mais participe à quoi ? A quoi sert ce don ? Je suis passé plus d’une fois cette année sur ces pages et je n’ai JAMAIS compris la finalité de la chose. Le site est mal fait. Je pense que c’est tout un tas de petits choses qui fait ce résultat. Donc oui il y a peut-être la crise, mais clairement il aurait fallu revoir tout simplement le package de présentation.
  • un choix des plus douteux de la « charte graphique » et du concept « pack liberté » qui ne fait pas sérieux du tout.

Voilà des remarques qui ne pourront que faire bondir et désespérer les membres et contributeurs des trois associations concernées qui se sont probablement démenés. En plus, ce sont toujours les mêmes qui ont fait tout le boulot, j’y mettrais ma main au feu…

Loin de moi de lancer la pierre… Je cherche juste à montrer qu’il faut prendre un autre chemin… Le don traditionnel ne marchera plus, le système monétaire privateur a fait son œuvre, les poches des particuliers sont vides et ne se rempliront pas par magie demain.

Il devient donc impératif d’aller chercher l’argent ailleurs. Car il y en a, c’est une évidence, que ce soit dans les entreprises avec les mécanismes de mécénat ou dans les fonds public français ou européens. Pour ces derniers, il ne faudra pas compter sur eux à court terme à moins d’avoir le bras long ou d’être « bien introduit » dans le milieu… Le commentaire de JimJimJim montre bien les dérives de ce mode de financement.

Ce chemin passe par une nouvelle forme d’économie associative à « grande échelle » qui n’exclut aucun des acteurs existants de notre société, y compris les entreprises. Une économie associative qui doit développer les partenariats Associations-Entreprises, mutualiser ses moyens, donner de la transparence sur ces actions et actionner les mécanismes fiscaux de mécénat existants. Ces derniers représentent un  potentiel peu exploité en France. Et « last but not least », elle doit s’adresser au plus grand nombre ou… viser les riches…

Je vous en présenterais un exemple prochainement. Ce qui est clair c’est qu’il faut être nombreux et sous une seule bannière pour offrir une lecture claire et simple de ce que l’on défend.

Crédit image Certains droits réservés par danielmoyle

Vous avez aimé cet article ? Trouvé une information utile ?

Remerciez-moi en cliquant sur ce lien

ou partagez cet article avec votre réseau, cela ne vous prend qu'un seul clic :-) !

Diaspora Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Abonnez-vous au rss Flux RSS Complet ou email Abonnez-vous par Email

Philippe Scoffoni

Découvrez sur ce site comment vivre votre numérique autrement grâce aux logiciels libres et à l'open source. Je barbote dans la mare informatique depuis 30 ans (premier ordinateur à 16 ans, un ORIC ATMOS) et je travaille à mon compte au travers de ma société Open-DSI. J'accompagne les associations, TPE et PME dans leurs choix et dans la mise en oeuvre des outils du numérique (logiciel, matériel, communication digitale, etc.)

4 commentaires

  1. David Mentré dit :

    Je fais parti de ceux qui trouvent ce Pack Liberté singulièrement illisible.

  2. david96 dit :

    Pas facile, je participe aux dons, mais force est de constater que ce n’est pas la solution.

  3. Galuel dit :

    Bravo ! Très bien compris !!! 😉

    Alors venez faire un tour sur OpenUDC ! Il y a des choses à faire :)

    On peut aussi regarder ça, tout chaud sorti du four : http://www.creationmonetaire.info/2012/12/etienne-chouard-toulouse.html

  4. A force de présenter les crises comme passagères en panne de soluces radicales, on occulte les nécessaires révolutions de nos comportements – consumeristes, énergétiques, déplacements, mobilités, co-opératives … et le monde du libre devra être un peu moins frileux pour s’engager et apporter des outils réellement participatifs autant dans les fonctionnalités que l’ergonomie.

    S’appuyer comme trop souvent sur les majors qui n’y ont aucun intérêt !!!

Attention : en publiant des commentaires sur ce blog, vous acceptez définitivement qu'ils soient placés sous la licence CC-By.